Posté il y a 2 mois par dans la catégorie Agenda
 
 

Calendrier comics de l’Avent 2021

Salut tout le monde et bienvenue pour le Calendrier comics de l’Avent 2021 ! Ici, nous allons distiller des conseil pour des cadeaux comics à Noël !

calendrier avent comics 2021

Cette année, nous allons vous proposer une liste de titres à acheter à des fans de différents genres d’histoires. Nous allons tâcher de diversifier au maximum les approches, pour proposer de nombreux titres que nous aimons dans le collectif. Voici donc nos conseil comics pour ce Noël !

Évidemment, afin de vous aider du mieux possible, nous mettrons les liens vers nos reviews complètes !

Également, comme nous avons un partenaire exceptionnel, Excalibur Comics nous vous invitons à aller lui rendre visite et à passer commande chez lui !


CASE 1

Ce récit à offrir à : un fan de polars !

calendrier 2021 avent conseil noël comicsFatale, Pulp ou n’importe quel autre récit de Ed Brubaker et Sean Phillips !

Ah bah oui, c’est le truc facile. Le duo est un incontournable des polars, c’est beau, c’est super bien rythmé et ça mets toujours en place des ambiances folles !

Chaque série qu’ils ont créé a l’avantage d’être plutôt courte ou composée de titres indépendants. Surtout, si vous connaissez des afficionados de polars, d’ambiances noires et d’âmes torturés, c’est clairement un indispensable qui leur plaira à coup sûr !

Sinon, en alternatives, vous pouvez allez sur Texas Blood, Scalped, Stray Bullets ou Batman : Sombre Reflet si la personne n’est pas hermétique au super-héros.


Lien vers les reviews :

Fatale : https://www.lescomics.fr/recueil-vf/fatale-integrale-tome-1/

Pulp : https://www.lescomics.fr/recueil-vf/pulp-delcourt/

Texas Blood : https://www.lescomics.fr/recueil-vf/texas-blood-tome-1/

Lien vers le podcast dédié à Scalped : https://podcloud.fr/podcast/podcast-comics-par-lescomics-fr/episode/indispensables-4-scalped



CASE 2

Ce récit à offrir à : un fan de récits d’horreur !

conseil comics noël calendrier aventEn termes de récits d’horreurs, autant le dire : il y a le choix ! Les comics en sont remplis mais ils sont forcément un peu variables en ambiance et en qualité.

A nos yeux, deux incontournables se dégagent :

Locke & Key en intégrale ou en 6 tomes.

Infidel.

Deux récits aux ambiances très différentes. La première raconte l’histoire d’une famille qui tente de se reconstruire suite à un drame et va découvrir dans le vieux manoir familial des clés aux pouvoirs surnaturels qui vont éveiller des forces du passé. Le second nous plonge dans un immeuble hantée où une jeune femme se retrouve harcelée par des forces maléfiques.

Tous deux bénéficient d’un grand soin dans l’écriture. Locke & Key utilise le thème classique de la famille et propose des personnages complexes, avec un sens du rythme exemplaire. Infidel parle de la haine et comment elle s’enracine dans les microcosmes sociaux.

Si vous connaissez des fans de serial-killer ou de slasher, vous pouvez leur offrir Basketful of Heads ou bien s’il n’est pas allergique au super-héros : Batman Le deuil de la famille.


Locke & Key Intégrale : https://www.lescomics.fr/recueil-vf/locke-key-integrale/

Infidel : https://www.lescomics.fr/recueil-vf/infidel-chez-urban-comics/

Basketful of heads : https://www.lescomics.fr/recueil-vf/basketful-of-heads-chez-urban-comics/

Le deuil de la famille : https://www.lescomics.fr/recueil-vf/joker-renaissance/



CASE 3

Ce récit à offrir à : un fan de récits d’action !

conseil achat noëlUn peu comme les récits d’horreur, l’action est légion dans les comics ! Mais la bonne action, c’est autre chose et ce n’est pas l’apanage du super-héros. Ici, nous allons vous conseiller des récits où l’action est mise en valeur grâce à de superbes planches, au découpage précis, permettant d’illustrer les mouvements et les chorégraphies mises en valeur.

Pour cela, deux comics semblent être des conseils idéaux pour ce Noël :

Black Widow T1 : Des liens indéfectibles

TMNT Les Tortues Ninja. Au choix, soit la série, en commençant par le tome 2 car il est plus accessible que le tome 1. Ou bien, en prenant L’histoire secrète du clan Foot, récit solo parfaitement accessible. Ou alors, en prenant le crossover avec les Power Rangers. Tout est dispo chez HiComics.

Deux récits qui peuvent ne pas plaire si la personne n’aime pas les super-héros. Si c’est le cas mais qu’elle aime le kung-fu, alors il faut aller sur Fire Power ! C’est le créateur de Walking Dead qui est derrière. On retrouve alors son talent pour développer les personnages et leurs relations. Et si le kung-fu n’est pas apprécié, alors peut-être que l’espionnage de Ninjak chez Bliss pourra plaire ! Et si la personne aime les monstres, il faut alors aller vers Bitter Root !


Liens vers les reviews :

Sur les Tortues Ninja : https://www.lescomics.fr/?s=tmnt

Black Widow T1 : https://www.lescomics.fr/recueil-vf/black-widow-par-kelly-thompson-tome-1-des-liens-indefectibles/

Fire Power T1 : https://www.lescomics.fr/recueil-vf/fire-power-tome-1-delcourt/

Bitter Root T1 : https://www.lescomics.fr/recueil-vf/bitter-root-tome-1/



CASE 4

Ce récit à offrir à : un fan de récit d’aventures

case 4 conseil comics noëlSi le terme Aventure est très associé dans l’inconscient collectif à Indiana Jones ou aux récits de Jules Verne, les comparaisons sont moins évidentes dans les comics. Longues épopées, parsemées d’embûches et décors variés nous semblent être l’essence même du récit d’aventure.

Et dans ce cas nous ne saurions que vous conseiller d’offrir aux fans de recit d’aventures ces ouvrages :

Black Science : une expérience de voyage dimensionnel qui tourne mal et un père se retrouve parachuté dans des mondes inconnus avec ses enfants. Personnages bien écrits et univers variés font de Black Science une référence des titres indépendants.

Y le Dernier Homme vous proposera de suivre les périples de Yorrick dernier représentant masculin sur Terre. Il traversera les États-Unis dévastés en quête de sa petite amie. La quête du Graal représente un archétype du récit d’aventure.

Once and Future vous propose une version moderne se déroulant de nos jours.

Enfin, nous vous recommandons Northlanders, qui suit les aventures de différents natifs scandinaves à l’époque des Vikings. Intelligent et bien documenté, on ressort cultivé de sa lecture.


Liens vers les reviews :

ONce & Future T1 : https://www.lescomics.fr/recueil-vf/once-future-tome-1/

Retour sur Black Science : https://www.lescomics.fr/articles-dossiers-comics/mon-mardichrono-black-science/

Y, le dernier homme : https://www.lescomics.fr/recueil-vf/review-y-le-dernier-homme-volume-1/



CASE 5

Ce récit à offrir à : un fan de SF !

Ah, la science-fiction, là encore, il y a de nombreux conseils pour des achats comics de Noël ! Mais si on doit faire le tri, on doit faire des choix. Ici, ce sont surtout les récits indépendants qui sont les plus représentés, le super-héros faisant rarement de la SF tel qu’on peut l’entendre classiquement.

On va donc vous proposer des récits qui utilisent de l’exploration spatiale, font appel à des outils technologiques avancées et qui peuvent interroger notre présent via le futur. Ainsi, nous vous proposons d’offrir :

Invisible Kingdom : un récit en trois tomes récompensé aux Eisner Awards. Avec lui, on suit une équipe de contrebandiers et une aspirante moine qui vont voir leurs croyances totalement chamboulées. Un comics qui interroge notre rapport aux croyances, religieuses ou autres ainsi que la capacité des puissances financières à pervertir tout ce qu’elles touchent.

Saga : un indéboulonnable, un indispensable. Un comics de SF qui mélange les genres, brouille les frontières mais brillent surtout par son fourmillement de concepts à chaque chapitre que l’on lit. C’est un récit lent, porté par ses personnages mais qui résonne fort dans ses thématiques avec notre société.

Fallen World / Raï : ici, on plonge dans l’univers Valiant, un récit de super-héros facile d’accès. Avec Raï, c’est un univers post-apocalyptique qui s’offre à nous. Un monde qui voit Raï, un ninja cybernétique qui cherche à protéger les restes de l’humanité face à toutes sortes de menaces. Le récit est fun, avec le talent de Dan Abnett, co-créateur de la version moderne des Gardiens de la Galaxie à l’écriture, on passe un bon moment, sans se prendre la tête.

Bien entendu, ceux et celles qui aiment le super-héros peuvent aller lire les aventures des 4 Fantastiques, notamment la nouvelle série écrite par Dan Slott. Également, les aventures du Silver Surfer sont un régal puisqu’elles emmènent toujours dans des voyages fabuleux , avec des tomes courts à chaque fois ! Et les fans de space-opéra aimeront les aventures de Green Lantern, notamment la série de Geoff Johns.


Liens vers les reviews :

Invisible Kingdom : https://www.lescomics.fr/recueil-vf/invisible-kingdom-tome-1/

Raï : https://www.lescomics.fr/recueil-vf/fallen-world-chez-bliss-comics/

Les 4 Fantastiques : https://www.lescomics.fr/recueil-vf/review-fantastic-four-tome-1-panini-comics/

Silver Surfer Black : https://www.lescomics.fr/recueil-vf/silver-surfer-black/



CASE 6

Ce récit à offrir à : un.e ado !

conseil comics noëlOn le dit beaucoup sur le site mais les comics jeunesse sont un véritable eldorado créatif aujourd’hui. Si bien que même les éditeurs Marvel et DC Comics se lancent dedans !

Alors, forcément, vous pourriez avoir envie d’offrir un comics pour un.e jeune de votre entourage. Ici, on va faire des conseils de comics jeunesse à offrir à ce Noël pour un public plutôt adolescent, donc, à partir de 12 ans.

De manière générale, chez Kinaye, vous trouverez votre paradis, on ne peut donc que vous conseiller l’ensemble de leur catalogue mais 3 titres se détachent pour 3 publics différents.

Snapdragon qui s’adresse à des ados qui sont déjà habitués à la lecture. Le récit nous présente à une jeune fille qui va rencontrer une « sorcière » vivant dans sa petite ville. Un comics qui traite d’apprentissage, de sororité et qui offre un témoignage touchant sur l’adolescence dans un lieu isolé.

Ronin Island s’adresse à un public qui apprécie les mangas et l’action. Le récit est complet en 3 tomes et présente 2 adolescents issus de 2 classes sociales différentes devant coopérer pour repousser une invasion zombie et allier leurs clans. Le récit permet de découvrir toute la complexité des peuples asiatiques et les clichés racistes existant entre eux. Il se double d’un discours sur la lutte des classes et propose surtout beaucoup d’action très bien mise en images.

Le garçon sorcière s’adresse à un public plus jeune que les deux précédents. Ici, on découvre un jeune garçon vivant dans une société où les garçons apprennent à devenir métamorphes et les filles des sorcières. Mais notre héros préfère les trucs de sorcière. En trois tomes, on va nous raconter comment la société va l’accepter et comment il va l’accepter. Un récit d’acceptation et une quête d’identité qui déconstruit les clichés de genre. Léger, plein d’humour et très mignon, c’est un petit bijou !

Alors, évidemment, si vous voulez initier l’ado aux super-héros, vous pouvez aussi aller chercher dans la collection Marvel Next-Gen ou bien tabler sur des récits tels que Super Sons chez DC Comics. Un excellent récit d’action, aux superbes dessins, complet en 4 tomes mais où le tome 1 forme déjà une histoire complète.


Liens vers les reviews :

Snapdragon : https://www.lescomics.fr/recueil-vf/snapdragon-de-kat-leyh-chez-kinaye/

Ronin Island : https://www.lescomics.fr/recueil-vf/ronin-island-tome-1/

Le garçon sorcière : https://www.lescomics.fr/recueil-vf/le-garcon-sorciere/

Super Sons T1 : https://www.lescomics.fr/recueil-vf/review-super-sons-tome-1/



CASE 7

Ce récit à offrir à : un fan de western !

Les western en comics ne sont pas si légion que cela. Dès lors, difficile d’établir beaucoup de conseil pour un achat comics à Noël sur ce genre. Le genre est devenu désuet malgré sa grande popularité pendant les années 60 avec de nombreux comics publiant ce genre de récits. Aujourd’hui, on va retrouver des ambiances western sans forcément aller dans le western. Un récit se démarque toutefois du lot :

The 7 Deadly Sins est un pur western dans la veine de films classiques comme Les 7 mercenaires ou La horde sauvage. C’est d’ailleurs un mélange dans l’esprit de ces deux films avec des caractères plus violents que dans le remake des 7 samouraïs. Le récit est cru, sauvage et bien aidé par les dessins très secs.

Scalped que l’on a déjà conseillé dans les polars est aussi un néo-western. Il se place dans une réserve indienne et montre le quotidien d’un peuple dépossédé de tout qui doit survivre. Le tout dans un monde de criminalité et de misère humaine. Le comics mélange allègrement le polar noir et les codes du western avec des duels redoutables entre personnages aux gueules cassés et à la dégaine facile.

East of West réutilise lui aussi les codes du western tout en proposant un récit politique et complexe. On retrouve là encor des gueules cassés avec en plus bon nombre de duels. On se retrouve plongé.e dans une dystopie où la Guerre de Sécession s’est terminée différemment. Désormais, l’Amérique est divisée entre peuples et chacun se bat pour le contrôle total du continent. Le tout est une réflexion sur les Etats-Unis, son état politique et sa situation. Un récit qui se base sur les dialogues mais qui n’oublie pas les grands moments d’action.

Et oui, ce sera tout !


Liens vers les reviews :

East of West : https://www.lescomics.fr/recueil-vf/review-east-of-west-tome-1/

Lien vers le podcast dédié à Scalped : https://podcloud.fr/podcast/podcast-comics-par-lescomics-fr/episode/indispensables-4-scalped



CASE 8

Ce récit à offrir à : un fan de récits complexes !

conseil comics noëlAh, les récits complexes ! Quand on les aime, on aime la masturbation intellectuelle. Quand on les aime pas, on est un con. Bref, jamais personne pour les défendre ! Eh bien, dans l’équipe, on aime quand même bien ça et y a du choix à se mettre sous la dent !

Mais tout dépend de ce que la personne recherche en termes de complexité. Alors, on vous propose 3 titres assez différents :

– Mysticisme et complotisme financier dans Black Monday Murders. L’intrigue est construite sur plusieurs niveaux, mélangeant plein d’éléments à la fois réels et relevant du fantasme populaire, Jonathan Hickman nous happe facilement. D’autant que son dessinateur construit des planches en niveau de gris très puissants.

– La Doom Patrol de Grant Morrison part dans des délires psychédéliques où la seule ligne directrice narrative est la psychologie instable des personnages. C’est toujours surprenant, fou et plein d’idées novatrices.

Alan Moore est un gourou qui aime brosser des récits très littéraires et qui plonge aussi beaucoup dans le mysticisme. Parmi sa grosse bibliographie, son moins connu est peut-être Promethea. Il présente une super-héroïne qui s’incarne dans des femmes différentes à chaque génération. Il parle du pouvoir de la fiction mais emprunte aussi de nombreux éléments issus de différentes religions et autres cultes afin de créer une intrigue unique en son genre, très métaphysique et qui part dans de nombreuses directions à la fois.

Et vous pouvez aller piocher dans l’ensemble des travaux de ces auteurs si ceux-ci ne vous disent rien. Chacun de leurs travaux a une ambiance unique.


Liens vers les reviews :

Black Monday Murders : https://www.lescomics.fr/recueil-vf/review-black-monday-murders-tome-1/

Doom Patrol : https://www.lescomics.fr/recueil-vf/doom-patrol-grant-morrison-volume1/

Promethea : https://www.lescomics.fr/recueil-vf/promethea-par-alan-moore-et-j-h-williams-iii-livre-1/



CASE 9

Ce récit à offrir à : un fan de récits tristes

Quand vous dites que vous lisez des comics, les gens vous parlent souvent de Marvel, de DC et de super-heros et de bagarres mythiques.

Mais si l’on aime tant que cela nos ouvrages cartonnés, c’est parce que cela va bien au-delà de l’action. Nos comics savent faire naître de belles émotions. Pour cette case du calendrier nous vous parlerons des récits les plus tristes, à offrir à une personne à qui vous souhaitez montrer la diversité de notre média favori.

Royal City : œuvre mélancolique écrite et dessinée par Jeff “Le Meilleur” Lemire. Royal City nous conte l’histoire d’une famille en pleine décomposition qui n’a jamais réussi à faire le deuil du décès accidentel du plus jeune enfant de la famille. Un récit juste, plein d’espoir et d’une douce mélancolie, à lire en écoutant de la musique Grunge.

Silver Surfer Requiem : Norrin Rad arrive à la fin de son existence et fait le bilan de sa vie. Nourrit de regrets, il cherche à donner un sens à son passage dans l’univers.

Daytripper : Bràs est journaliste, spécialisé dans les chroniques mortuaires. Daytripper vous propose l’exercice de style de suivre son existence et sa mort, à différentes étapes de sa vie. Un récit profondément humain qui s’interroge et répond à sa manière au sens que l’on peut donner à son existence.


Liens vers les reviews :

Daytripper : https://www.lescomics.fr/recueil-vf/review-daytripper-edition-5-ans/

Silver Surfer Requiem : https://www.lescomics.fr/recueil-vf/silver-surfer-requiem/

Royal City : https://www.lescomics.fr/recueil-vf/review-royal-city-tome-1/



CASE 10

Ce récit à offrir à : un fan de récit complet

conseil comics noëlOn le sait et pourtant on craque. Quand l’on achète un comics, il faudra souvent revenir chez son revendeur habituel pour prendre la suite. Qu’il est agréable de suivre les tribulations d’un personnage que l’on affectionne où voir une intrigue prendre son envol au fil des tomes. Mais parfois commencer un comics et le terminer dans la même soirée fait un bien fou, savourer un bon one shot, avec un début, une intrigue maîtrisée, et une fin. Une fin géniale si possible.

Voici donc quelques conseil de comics à offrir à ce Noël  :

Mon ami Dahmer : Derf Backderf, célèbre auteur de comics indépendants, a également vécu ses années lycée en compagnie de Jeffrey Dahmer, qui deviendra plus tard l’un des plus célèbres tueurs en séries américains. Celui-ci nous raconte la jeunesse de Dahmer, reconstituée entre ses souvenirs personnels et les rapports de police de l’époque. Un portrait puissant, intimiste et jamais « à charge » pour un souvenir de lecture forcément mémorable.

Caliban : Komics Initiative a publié l’année dernière ce one shot spatial écrit par Garth Ennis et dessiné par Facundo Percio. Récit venant de chez Avatar Press, donc au contenu forcément sombre et explicite. Un vaisseau venant de la terre en rencontre un « autre » venant d’ailleurs… Ennis arrive à faire vivre en quelques pages des personnages profondément attachants dans un slasher de SF rendant un hommage appuyé (et réussi) à Alien. Frissons garantis.

Moi, ce que j’aime, c’est les monstres : il est difficile de décrire ce puissant récit tant ses contours sont flous et l’objet unique. D’une autrice totalement inconnue avant son incroyable succès critique, Moi ce que j’aime (…) est une œuvre entièrement dessinée aux stylos-bille, plus de six ans de travail pour le conclure. Œuvre contant autant la beauté que la monstruosité à travers les yeux d’une enfant obsédé par les monstres dans les années 60, dans les pages de son journal intime, son carnet de bord face à ce monde étrange. Une expérience de lecture.

Alienated : Des adolescents, dont la souffrance est le seul lien les unissant, découvre une étonnante créature aux pouvoirs aussi dangereux qu’incroyables. Venant de chez Boom ! Studios et écrit pour le fabuleux Simon Spurrier, Alienated est un récit initiatique sur les affres de l’adolescence. Période charnière où l’excès est roi, dans une société qui les rejette, Spurrier conte avec justesse des personnages aux failles incroyablement humaines. Euphoria avec un soupçon de SF, foncez.


Liens vers les reviews :

Alienated : https://www.lescomics.fr/recueil-vf/alienated-de-simon-spurrier-chez-hicomics/



CASE 11

Ce récit à offrir à : ceux et celles qui cherchent du super-héros raconté différemment

Si l’on suit les publications des Big Two depuis des années, la figure du super-héros on la connaît. On connaît les codes, les tenants et aboutissants et les petites subtilités émaillant chaque récit nous saute aux yeux. Mais parfois lire le nouveau Batman faisant face à la guerre lancée par le Joker semble bien fade. Même voir Spider-Man découvrir un nouvel ennemi un peu ridicule ne nous enthousiasme pas. Alors on va avoir envie d’essayer autre chose, de voir ces « super » héros dans des situations différentes, et pourquoi pas amocher un peu leurs images. Voici donc nos conseils de comics pour des achats de Noël !

Jupiter Legacy : Après la crise de 1929, un américain ne croit plus en son rêve, mais une île hante son sommeil. Avec ses amis les plus proches il décide de la trouver. Ils ne seront plus jamais les mêmes. Repartant avec des pouvoirs et s’imposant comme les super-héros qu’il fallait à ce monde. Mais quand on ouvre le comics leur « âge d’or » est déjà terminé, et leurs enfants n’en ont rien à faire de sauver le monde. Mark Millar est doué pour pitcher de superbes concepts, mais a toujours un peu plus de mal à les faire vivre. Ici pourtant la réussite est totale, avec le trait fabuleux de Frank Quitely en prime, Millar égratigne la figure de super-héros dans un récit maîtrisé et profondément retors. Des planches marquantes, des réflexions intéressantes et des surprises permanentes.

The Boys : Avant la superbe adaptation chez Amazon Prime, The boys était un comics tout aussi fou que l’on peut retrouver chez panini. En 80 numéros Garth Ennis et Darick Robertson livre un récit aussi trash que jouissif, transgressant toutes les règles et outrepassant toutes les limites. Et si les super-héros étaient aussi des super-connards ? Une idée simple que l’auteur prend un malin plaisir à creuser, se moquant de la figure du super­-héros avec bonhommie. Pour lecteur averti.

Black Hammer : Le gros coup de cœur de cette liste ! Jeff Lemire analyse toute la littérature super-héroïque que nous aimons tant, tous les âges, tous les styles, tous les personnages pour livrer un récit d’une densité folle. Une équipe de super-héros est propulsée dans une autre réalité, ils ne savent pas comment ni pourquoi, mais ils ne peuvent la quitter. Lemire oblige, la figure de la famille est ici primordiale, cette équipe étant ni plus ni moins qu’une famille dysfonctionnelle. Forcé de vivre ensemble, découvrir leurs rapports est véritablement passionnants, chaque personnage est travaillé, fouillé, exploré. Chaque cliché de la figure du super-héros est ausculté, le comics en général est décortiqué. Une approche plus cérébrale mais toujours passionnante d’un sujet inspirant.


Liens vers les reviews :

Black Hammer : https://www.lescomics.fr/recueil-vf/review-black-hammer-urban-comics/

Jupiter’s Legacy : https://www.lescomics.fr/recueil-vf/jupiters-legacy-tome-1-panini-comics-mark-millar/



CASE 12

Ces récits à offrir à : des fans de récits intimistes

conseil noël comicsAlors, les récits de super-héros, c’est sympa mais ça va cinq minutes. Ce qu’il y a de bien avec la BD, c’est qu’elle permet de plonger dans des ambiances différentes et elle permet de plonger dans des récits plus intimistes, permettant de mettre en relief les émotions des personnages.

Pour cela, nous avons sélectionner deux comics qui sont de petits bijoux à ce niveau et feront donc de parfaits cadeaux de Noël !

Cet été-là : Mariko Tamaki n’est pas que la future scénaristes des aventures de Batman dans Detective Comics, c’est aussi une artiste qui aime replonger dans ses expériences personnelles pour en tirer des auto-fictions. Cet été-là nous replonge dans le spleen adolescent, quand on commence à comprendre que le monde n’est plus rose et que les choses ne vont pas toujours dans le sens qui nous arrange. Un récit pudique, à fleur de peau où le trait délicat de Jillian Tamaki convient parfaitement à cette histoire douce et chevrotante mais jamais larmoyante.

I kill Giants : la couverture pourrait vous mettre sur une fausse piste. Ce n’est pas un récit de fantaisie mais un récit sur le drame d’une jeune fille en pleine détresse. Une gamine qui se réfugie dans son imaginaire pour fuir une réalité brutale et cruelle. Difficile d’en dire plus sans anéantir la charge émotionnelle du récit. Son héroïne vous énervera face à un comportement que l’on jugera capricieux et violent avant d’en comprendre les raisons. Un récit qui agit comme une catharsis, dure, brutale mais nécessaire.

Eat and Love Yourself : un récit introspectif sur les troubles alimentaires, un sujet peu traité dans la BD et la culture populaire de manière générale. Le personnage est attachant et l’écriture est très sensible, à fleur de peau et surtout le récit ne fait pas dans l’apitoiement. Au contraire, on a un portrait crédible d’une personne qui se sait malade mais ne parvient pas à se sortir de sa situation.

Et on pourrait revenir sur des récits déjà traités dans ce calendrier tels Royal City ou Silver Surfer Requiem et même Le Garçon Sorcière qui permettent à leurs héros d’être dans l’introspection.


Liens vers les reviews :

I kill Giants : https://www.lescomics.fr/recueil-vf/review-i-kill-giants/

Eatand love yourself : https://www.lescomics.fr/recueil-vf/eat-and-love-yourself-ankama-sweeney-boo/



CASE 13

Ces récits qui sont mieux qu’en films / séries TV

Alors que la plèbe découvre ce film dans les salles obscures où cette série sur la plateforme au gros N rouge, on aime bien placer un méprisant : « Ah tu connaissais pas ? C’est un comics à la base… je l’ai lu il y a des années. Bien avant ta naissance je pense. D’ailleurs il est mieux que le film. » Oui les comics sont le terreau parfait qui fait pousser des centaines de films et séries aujourd’hui. Et pas seulement les sempiternelles adaptations des héros de chez Marvel ou DC, ils sont partout et pas toujours là où on les attend.

Derrière le cultissime « History of violence » de Cronenberg ? Comics. Derrière le passionnant « Les olympiades », le nouveau film de Jacques Audiard ? Comics aussi.

Mais ici on va plutôt vous donner nos conseil de comics à offrir à Noël qui sont meilleurs que leurs adaptations, en voici trois :

The Old Guard : Avant le film Netflix qui a fait du bruit pendant moins d’une semaine, il y avait un comics de Greg Rucka et Leandro Fernandez. Là où le film mise principalement (uniquement ?) sur l’action à faible budget et le charisme sauvage de Charlize Theron (Furiosaaa !) le comics se concentre sur une réflexion sur l’immortalité. Plus mélancolique, plus profond et intimiste, avec une mythologie plus travaillée et des personnages réellement vivants, le comics est une réussite étonnante dont l’adaptation rate à peu près tout. Avec les traits de Fernandez magnifiquement colorisés en prime, The Old Guard se savoure comme du petit lait dans une superbe édition chez Glénat Comics.

Ghost World : Le film de Terry Zwigoff sorti en 2001 mettait en vedette une Scarlett Johansson à la carrière naissante et une presque inconnue Thora Birch dans le rôle d’Enid. Une adaptation qui n’est pas mauvaise, le résultat étant même tout à fait honorable, transmettant avec justesse cette torpeur de la fin de l’adolescence, cet entre deux flou et fascinant. Mais le comics du même nom qu’il adapte est d’une force bien plus palpable encore. Comics écrit et dessiné par (le génie) Daniel Clowes sous forme d’un feuilleton entre 1993 et 1997. Mélange subtil de mélancolie et d’ironie, Clowes raconte la fin de l’adolescence au travers du regard de deux adolescentes un peu perdues mais avec un regard extrêmement lucide sur la société. D’un humour noir enivrant, d’une finesse à toute épreuve, Ghost world dissèque la culture populaire et l’adolescence avec un charme intemporel.

Locke and key : Adaptation par Netflix une nouvelle fois, mais cette fois sous forme de série. Là où la série se veut familiale et bon enfant, les comics frappent plus fort et font plus mal. En six tomes, Joe Hill (le fiston du King) explore une mythologie dense et totalement originale avec bien plus de finesse et de poésie, dans un récit sans concessions sur la violence et sombre à bien des moments. Formant un duo à l’alchimie folle avec Gabriel Rodriguez au dessin, celui-ci livre des planches aux idées graphiques hallucinantes, des trouvailles constantes, et des personnages aux expressions d’une grande justesse. Locke and key en comics, c’est un immanquable.


Liens vers les reviews :

ocke & Key : https://www.lescomics.fr/recueil-vf/locke-key-integrale/

The Old Guard : https://www.lescomics.fr/recueil-vf/review-the-old-guard/



CASE 14

Ces récits à offrir à : un fan de titres engagés

conseil comics noëlLa politique et les comics, c’est vieux comme le monde ! Mais les comics véritablement engagés, c’est autre chose. Ceux qui cherchent à défendre un point de vue et à mettre en lumière des injustices en dénonçant l’injustice systémique de notre monde sont assez rares et se retrouve dans l’indépendant, principalement.

Voici donc 3 conseil qui feront de beaux comics sous le sapin de Noël :

Big Black stand at Attica : difficile de décrire en quelques mots la puissance qui parcourt ce récit. Entre l’importance de cette mise en lumière, la précision documentaire de la reconstitution et la colère qui nous étreint à la lecture, ce titre est certainement un des plus importants que j’ai lu cette année. Déjà parce qu’il montre à quel point la fiction peut servir à mettre en lumière des faits mis sous le tapis. Ensuite, parce qu’il met en scène de façon très précise une mutinerie causée par le racisme. C’est vraiment une pépite dont trop eu de monde a parlé !

Goodnight Paradise : Joshua Dysart frappe fort avec une plongée dans le quotidien des SDF de Los Angeles. Un quotidien pouvant s’appliquer à toutes les métropoles et villes du monde, au final. Là encore, une forme de rage pointe dans le récit, qui n’hésite jamais à nous montrer ce que nous préférons occulter : la misère de ceux et celles qui vivent à côté de nous. Et les dessins de Alberto Ponticelli manifestent cela de la plus brute des façons, malgré une colorisation hyper lumineuse.

Superman écrase le Klan : oui, le super-héros le plus politique est incontestablement Superman, bien loin de son pote de l’establishment Batman. Ici, on le suit dans ses jeunes années, alors qu’il va aider une famille d’immigrés chinois à lutter contre le KKK. C’est une adaptation d’une série radio des années 60 qui là encore n’hésite jamais à nous confronter à la réalité sordide d’une époque où le racisme était banalisé. Le titre n’hésite pas non plus à nous montrer le chance qu’a Superman d’être blanc tout en sublimant sa gentillesse et sa pureté d’âme.

Voilà donc 3 conseils à glisser ce Noël pour des comics engagés. Plus largement, nous pouvez aller lire tout ce qu’a produit Joshua Dysart, son travail chez Valiant, notamment Imperium et Vie & mort de Toyo Harada étant un magnifique pamphlet face à ce qui va de traviole dans le monde capitaliste.


Liens vers les reviews :

Big Black stand a Attica : https://www.lescomics.fr/recueil-vf/big-black-stand-at-attica/

Superman écrase le Klan : https://www.lescomics.fr/recueil-vf/superman-ecrase-le-klan/



CASE 16

Ces récits à offrir à : un fan de Batman !

conseil comics noëlAh Batman, un héros si peu connu…

Pour calmer les ardeurs des Batfan en attente du film de Matt Reeves, il peut être judicieux d’utiliser les cadeaux de Noël pour trouver des substituts de haut niveau !

Autant dire que les possibilités sont nombreuses, que ce soit en récit récents ou plus anciens.

Si vous voulez profiter de réécritures pour profiter d’un vent de fraicheur, vous pouvez vous tourner vers :

  • La saga du Batman White Knight de Sean Murphy pour profiter de somptueux dessins et d’une fibre retro-nostalgique.
  • A l’inverse une vision de Snyder et Capullo avec le Last Knight on Earth vous offrira un récit épique et plaisant qui saura vous occuper non sans plaisir !
  • Mais rassurez vous, si vous voulez de la nouveauté sans briser les classiques, DC a pensé a vous avec l’excellente saga Batman Terre 1 de Johns et Frank qui en plus va se conclure l’année prochaine !

Enfin vous pouvez aussi appréciez du blockbuster efficace avec Batman Silence du duo Loeb et Lee, ou des récits plus engagés politiquement avec le culte Dark Knight Returns de Miller ou encore des récits hommage tel que le touchant Les derniers jours du Chevalier Noir de Gaiman/Kubert ! De quoi découvrir et redécouvrir le chevalier noir dans tout ce qu’il a de fascinant.

Et si vraiment, vous voulez quelque chose de frais et décalé, allez voir Batman Universe. Un hommage pulp, très fun, où Batman est à chaque épisode en équipe avec un personnage DC Comics.


Liens vers les reviews :

White Knight : https://www.lescomics.fr/recueil-vf/review-batman-white-knight/

Last knight on earth : https://www.lescomics.fr/recueil-vf/batman-last-knight-on-earth-urban-comics/

Batman Silence : https://www.lescomics.fr/recueil-vf/batman-silence-urban-comics/

Batman Universe : https://www.lescomics.fr/recueil-vf/batman-universe/



CASE 16

Ce récit à offrir à : un.e fan de fantasy.

comics noël conseilLa Fantasy est un genre vaste qui s’étend bien au delà de l’univers de Tolkien et de La Terre du Milieu ! Et le roman n’est pas le seul à proposer des œuvres majeures de ce style particulier ! Le comics a aussi son mot à dire.

Le Dernier des Dieux, un hommage assumé à la Dark Fantasy qui offre un récit classique et épique, parfait pour s’initier ou retrouver les bases trop souvent oubliées.

– Pour plus d’originalité foncer sur le titre Die qui offre un vibrant hommage aux jeux de rôle et Jumanji pour offrir un univers d’une richesse folle aux multiples influences !

Mais vous souhaitez peut être sortir du classique des grands héros charismatiques et clichés ? Alors Simon Spurrier est là pour vous offrir des récits uniques à tous les niveaux ! Complexe, intense et humains avant tout, vous pourrez vous régaler avec Le Beffroi et Coda qui sont des incontournables !

Enfin on peut aussi se faire plaisir avec de petites claques visuelles avec les excellents Seven to Eternity et Monstress qui nous offrent des personnages torturés et complexes dans des univers exigeants mais passionnants.


Liens vers les reviews :

Le dernier des Dieux : https://www.lescomics.fr/recueil-vf/le-dernier-des-dieux-tome-1-urban-comics/

Die : https://www.lescomics.fr/recueil-vf/die-tome-1-comics-panini/

Coda : https://www.lescomics.fr/recueil-vf/coda-omnibus-chez-glenat-comics/



CASE 17

Ce récit à offrir à : un fan de franco-belge !

Quand on parle comics, il est facile de penser aux œuvres venus des USA. C’est d’ailleurs souvent source de clivage avec ce puriste du Franco-Belge pour qui “le comics n’est pas [son] genre”.

Et si on coupait la poire en deux, avec quelques titres qui prouvent que le Franco, ça peut aussi être du comics, ou inversement ? Et surtout avec une énorme variété de genres !

Le Label 619 me vient naturellement à l’esprit quand je pense aux artistes
français (publiant en France), et aux inspirations variées. Je ne vais pas détailler le catalogue, mais en retenir deux titres que j’aime recommander. Et avant tout, je vais bien évidemment profiter de ces lignes pour clamer encore une fois tout mon amour à Loba Loca ! Une aventure pleine de passion, prenante, avec des personnages fort attachants. C’est un road-trip vers soi, un voyage introspectif qui saura embarquer le lecteur et lui transmettre de bonnes vides. Vous en aurez plus de détail dans les différentes reviews qu’on en a faite (par chapitres et sur l’intégrale).

Il me paraît également impossible de parler du Label sans évoquer Mathieu
Bablet. La difficulté est presque de choisir quel titre mettre en avant tant il
ne déçoit jamais dans ses récits. J’ai fait le choix de La Belle Mort. Oui, je
le conçois, c’est un titre étrange pour un Noël. Le synopsis également, avec un monde apocalyptique où la race humaine a laissé place à des insectes extra-terrestres. C’est un survival où il suffit à l’auteur de seulement trois survivants pour livrer une fable sur l’humanité percutante. Et personnellement, alors qu’une pandémie nous bouffe depuis près de deux ans, l’écho était assez impressionnant pour un titre qui a dix ans.

Mais il n’y a pas que le Label 619 qui fait la part belle aux artistes français. Du côté de chez Komics Initiative, en plus de proposer des titres de grands
auteurs passés sous le radar des gros éditeurs, on trouve également plusieurs artistes français aux univers variés.

L’un des derniers sortis par exemple, Setsujoku nous propulse dans un Japon médiéval fantastiques, où factions, humanité et entités démoniaques s’affrontent à coups de sabres.

Et plus classiquement, comment ne pas évoquer Fox Boy ? Ce super-héros rennais, transposition ô combien maitrisée du genre super-héroïque à la culture française ? Précédemment publié chez Delcourt, KI a repris le titre en suivant la volonté de son auteur, Laurent Lefeuvre, de revoir son œuvre. On commence donc avec un tome qui s’inscrit comme prélude des deux précédents, pouvant se lire autant comme point d’entrée que comme suite. L’ex premier tome de Delcourt a été revu par l’artiste et réédité, et sa suite arrive courant 2022.


Liens vers les reviews :

Loba Loca : https://www.lescomics.fr/recueil-vf/loba-loca-integrale/

Fox-Boy : https://www.lescomics.fr/recueil-vf/fox-boy-troisieme-souffle/



CASE 18

Ces récits à offrir à : ceux et celles qui veulent lire l’envers du décor !

Pour cette case, j’ai décidé de ne pas vous proposer de comics. Car il y a ceux qui aiment les histoires autour de l’œuvre. Et pour ceux qui aiment l’envers du décor, découvrir les processus créatifs, le cheminement des artistes pour arriver à livre ces histoires que nous aimons tant.

Dans ma sélection de livre, j’ai avant tout pensé à l’artbook sur le film d’animation “Into the Spider-verse” ou “New Generation chez nous. Avec la bande-annonce de sa suite il y a peu, et la sortie du nouveau film sur le tisseur du MCU, c’était immanquable. Édité chez HiComics, cet artbook regorge de petits détails autour de ce chef d’œuvre artistique. C’est une belle façon de replonger dans le titre, de découvrir des petits détails qui rendent ce film d’animation encore plus fou !

Dans la même veine, HiComics édite également l’Artbook Spider-Man Miles Morales Tout l’art du jeu. Comme son nom l’indique, celui-ci revient sur le jeux PS4/PS5 édité par Insomniac centré sur Miles Morales, suite du premier jeu qui était déjà un succès.

Pour les amoureux du genre, Urban Comics propose une collection non pas centrée sur des œuvres particulières, mais sur des artistes. Au sein de cette gamme Urban Books, on trouve notamment deux livres “Les Grands Entretiens de la Bande Dessinée“.

L’un est dédiée à Bruce Timm, que l’on ne présente plus, et l’autre à Mark Buckingham, majoritairement connu pour avoir illustré Fables. Ces entretiens retracent la carrière des auteurs aux styles différents, entre confidences et illustrations. Nous pourrons également citer, de la même collection, les Jack Kirby King of Comics ou Brian par Bolland : l’art de la couverture. Parmi d’autres.


Liens vers les reviews :

Artbook Spider-Man Into the Spider-Verse : https://www.lescomics.fr/livres/spider-man-new-generation/

Artbook Spider-Man Miles Morales : https://www.lescomics.fr/recueil-vf/spider-man-miles-morales-artbook/



CASE 19

Ces récits à offrir aux fans de Marvel !

conseil comics noëlSi jamais vous n’avez pas assez de Marvel dans vos salles de cinéma ou dans votre télé, pourquoi ne pas aussi charger le dessous du sapin ?

Et il faut reconnaître qu’il y a de quoi faire en représentant de la maison des idées.

Beta Ray Bill, l’excellent récit de Daniel Warren Johnson ! Un récit puissant et intimiste qui nous présente un personnage peu connu mais passionnant ! Une aventure humaine à la dimension cosmique comme on aimerait en lire plus souvent : accessible et intense !

– Mais si vous désirez vous lancer dans des récits plus longs et commencer une jolie collection, l’année 2021 nous aura offert une superbe série avec Daredevil par Chip Zdarsky qui se révèle riche en rebondissements et émotions !

– Je vous conseille également l’extraordinaire série Black Widow de Kelly Thompson qui saura vous ravir avec son mélange de thriller d’espionnage et d’introspection du personnage ! Une des meilleurs séries récentes de Marvel !

Et pour les fans de Marvel qui ont peur de se lancer dans une série, il y a deux titres à leur offrir :

L’histoire de l’univers Marvel. Une encyclopédie retraçant l’ensemble des évènements de l’univers Marvel dans une BD magnifique. Mark Waid synthétise avec brio et concision les évènements importants ayant construit l’univers Marvel et Javier Rodriguez offre des planches sublimes. Le titre peut paraître dense mais il va permettre de tout connaître.

Marvels retrace aussi les premiers instants de l’univers Marvel mais en mettant en avant les réactions des êtres humains sur ces super-héros. Kurt Busiek livre un témoignage touchant sur la force et le pouvoir de ces êtres sur-humains et merveilleux, sublimés par les planches de Alex Ro


Liens vers les reviews :

Black Widow : https://www.lescomics.fr/recueil-vf/black-widow-par-kelly-thompson-tome-1-des-liens-indefectibles/

L’histoire de l’univers Marvel : https://www.lescomics.fr/recueil-vf/lhistoire-de-lunivers-marvel/

Beta Ray Bill : https://www.lescomics.fr/recueil-vf/beta-ray-bill-panini-comics/



CASE 20

Ces récits à offrir : aux fans de DC Comics !

Ahlala DC Comics, le numéro 2 des Big Two (mais numéro 1 dans le cœur de beaucoup bien sûr !). Le catalogue de DC est riche en récits et personnages cultes. Une mine d’or pour les cadeaux de Noël, mais encore faut il savoir où chercher.

On a déjà parlé de Batman donc on va parler d’autre chose. Par exemple, avec un des derniers gros récits de DC, Doomsday Clock qui fusionne l’univers DC à celui de Watchmen. Un récit finalement très engagé sur la place du surhomme et qui en plus offre une superbe lettre d’amour à l’univers DC en général.

Mais si vous avez envie d’un peu de mort et de souffrance pour calmer l’abondance de tendresse de Noël, Tom Taylor et Trevor Hairsine peuvent vous proposer un blockbuster zombie avec le récit DCeased qui saura vous distraire efficacement. Ou une touche féminine avec le Wonder Woman Dead Earth de Daniel Warren Johnson qui nous offre un post apo efficace au style visuel unique !

DC a également su offrir des récits différents afin d’offrir une autre vision de ses personnages !Superman Identité Secrète ou Batman Créature de la Nuit de Kurt Busiek jouent sur la nature du mythe héroïque.

Batman Dark Night : une histoire vraie, où Paul Dini nous parle de l’influence de Batman sur sa vie et son quotidien ! Inspirant et optimiste !

Mais à titre personnel je n’ai qu’une envie, c’est vous conseiller de foncer sur les titres de Tom King comme Omega Men, Superman Up in the Sky ou Mister Miracle. Un moyen de découvrir comment le super héros peut refléter notre quotidien, et comment la grande échelle illustre parfaitement l’intimiste !


Liens vers les reviews :

DCeased : https://www.lescomics.fr/recueil-vf/dceased/

Wonder Woman Dead Earth : https://www.lescomics.fr/recueil-vf/wonder-woman-dead-earth/

Omega Men : https://www.lescomics.fr/recueil-vf/the-omega-men/

Notre podcast sur Superman : Identité Secrète : https://podcloud.fr/podcast/podcast-comics-par-lescomics-fr/episode/superman-identite-secrete-dans-indispensables



CASE 21

Ces récits à offrir aux fans d’animaux !

conseil comics noëlSi vous êtes fan d’animaux, c’est une bonne chose. Ça veut dire que vous êtes sûrement une belle personne (sauf si vous en profitez pour être raciste, là, z’êtes juste une merde) et vous allez pouvoir lire pas mal de comics !

Car les artistes aiment aussi les bêtes et on retrouve beaucoup d’animaux dans les récits de comics. Parfois à la Disney, parfois non. Voici donc une petite sélection :

Nou3 : un récit brutal et profondément animaliste où Grant Morrison met en scène trois animaux victimes d’expériences scientifiques atroces et qui tentent d’échapper au contrôle que l’on fait peser sur eux. Ils sont en effet devenus des armes par le biais des hommes. Lea scénariste est très frontal, très cru dans son récit, bien aidé par Frank Quitely. Pourtant, dans le fonds de son histoire, il y a un espoir, pour les animaux. Mais si les âmes sont sensibles, il vaut mieux éviter de leur confier.

– Bêtes de somme : Ici, on va suivre une bande d’animaux qui se mobilisent dans des aventures fantastiques afin de résoudre des mystères dans leur quartier. Une ambiance sublime, des personnages extra attachants et les dessins splendides.

Scurry : une nouveauté sortie tout récemment et qui a pu échapper à la vigilance de la personne destinatrice du cadeau. Scurry nous invite à suivre des souris dans un monde où l’humanité a disparu. Elles doivent apprendre à survivre face à de nombreux prédateurs. Le scénario est classique mais le dessin et l’univers sont très agréables, avec un trait très fin et très beau.

Solo : ici, on a à faire à un aventurier dans un monde post-apocalyptique où les animaux ont muté suite à l’utilisation intensive des armes nucléaires. Un récit là encore assez violent et brutal, sublimé par les planches de Oscar Martinez, artiste ayant travaillé pour Disney.

Et voici nos conseil pour offrir des comics animaliers à Noël !


Nos liens vers les eviews :

Solo : https://www.lescomics.fr/recueil-vf/solo-tome-4/

Scurry : https://www.lescomics.fr/recueil-vf/scurry-tome-1/



CASE 22 :

Ce comics à offrir aux fans de Matrix !

comics noël conseil cyberpunkLe 22 décembre 2021, c’est la sortie de Matrix Resurrections ! Alors, si vous connaissez un fan de cette ambiance cyberpunk, on a quelques comics en conseil pour Noël.

American Ronin où l’on suit un assassin dans un monde de corporations. On retrouve le personnage qui lutte contre un destin programmé et un système rempli de problèmes et contrôlant les gens.

Tokyo Ghost. Série complète en 2 tomes dans un monde là encore baigné dans le contrôle de masse par les médias, possédés par des types puissants et sans scrupules. Cela traite de la saturation en informations, de lutter contre ce que l’on attends et d’essayer de s’en sortir. Sublimé par les planches de Sean G. Murphy, ce sera clairement un immanquable pour les fans de cyberpunk.

Matrix, l’intégrale des comics. Eh oui, Matrix a vu son univers adapté en comics ! Ici, ce sont des histoires indépendantes se déroulant après le premier film. De quoi replonger efficacement dans les films, d’autant que le tout est supervisé par les Wachowski.

Cyberpunk Trauma Team. Retrouvons Keanu Reeves mais pas dans ce comics ! Si vous connaissez un fan du jeu, vous pouvez aisément lui offrir ce comics de qualité et moins bugué que le jeu (oui, c’est facile, et?). Il étend une partie de l’univers du jeu de manière intéressante et en un seul tome.


Liens vers les reviews :

Cyberpunk Trauma Team : https://www.lescomics.fr/recueil-vf/cyberpunk-2077-trauma-team/

Tokyo Ghost : https://www.lescomics.fr/recueil-vf/review-tokyo-ghost-tome-1/

Matrix : https://www.lescomics.fr/recueil-vf/matrix-lintegrale-des-comics/



CASE 23

Ce récit à offrir aux fans d’humour !

En matière d’humour, les comics offrent une gamme large. Nous avons opéré une sélection dans différents genres d’humours pour être certain.e de faire mouche !

The Fix : si vous connaissez une personne aimant l’humour dans les films de Shane Black ou de Quentin Tarantino, cette série est parfaite ! On y suit deux flics ripoux qui se sont empêtrés dans une affaire bien trop complexe pour eux et se retrouve dans les emmerdes jusqu’au cou ! Le seul problème de cette série : elle n’est pas finie et on attends toujours !

Shirtless Bear-Fighter : ici, c’est l’humour loufoque qui prime ! Imaginez plutôt : un type élevé par des ours, se balade à poil tout le temps combat une multinationale qui veut opérer une déforestation massive. Drôle mais pas débile, Shirtless est une petite pépite qui utilise son absurdité pour dénoncer.

The Mask : oubliez le film (ou prenez Joker / The Mask), ici, on est dans l’humour noir, celui qui fait mal, est trash, bête et méchant et s’en fout totalement ! Fort des dessins de Doug Mahnke, The Mask fait énormément rire si on arrive à rentrer dans son univers.


Liens vers les reviews :

The Fix : https://www.lescomics.fr/recueil-vf/review-the-fix-tome-1-urban/

Shirtless Bear-Fighter : https://www.lescomics.fr/recueil-vf/review-shirtless-bear-fighter/



CASE 24

Ces récits à offrir aux fans de méchants

Ah les méchants ! Que serait un bon héros sans un antagoniste à la hauteur ? Et bien pas grand-chose. Alors, on vous fait une sélection de récits mettant en valeur ces méchants. Parfois, en les montrant sous leur pire jour, parfois en les montrant en pleine rédemption ou en mettant une nouvelle perspective sur eux.

Il est nécessaire de rendre hommage à ces personnages essentiels. Et la collection Batman Arkham vous permettra de vous plonger dans des anthologies rendant hommage à ces personnages : Double Face, Poison Ivy, le Pingouin et bien d’autres !

Mais si vous n’êtes pas fan du format anthologique, alors vous pourrez plonger dans l’excellente série Suicide Squad Renégats de Tom Taylor qui a pu ressortir de l’ombre une série tombée en désuétude pour en faire une des meilleurs séries DC de ces dernières années. Chapeau bas !

Marvel n’est pas en reste non plus ! Avec des récits épiques et intelligents comme Thanos Gagne de Cates ou Agent Loki par Ewing ! Des récits courts et qui sauront vous divertir par leur intelligence et leur inventivité ! Ou si vous n’avez pas peur de laisser quelques larmes couler, alors Magneto Le Testament, saura vous mettre une gifle par la puissance émotionnelle et historique qu’il dégage !


Liens vers les reviews :

Batman Arkham : https://www.lescomics.fr/?s=batman+arkham

Thanos Gagne : https://www.lescomics.fr/recueil-vf/thanos-gagne-par-donny-cates/

Suicide Squad Renégats : https://www.lescomics.fr/recueil-vf/suicide-squad-renegats-par-tom-taylor/

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.


Les mots clé de cet article

 
Jarvis est notre majordome. Les films nous font croire que c'est une I.A. mais en réalité, c'est un humain. Chez nous, c'est pareil. On vous croire que c'est un BOT LesComics.fr mais en fait, c'est un humain qui poste les contenus de l'équipe avec ce compte.