Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Snapdragon de Kat Leyh chez Kinaye

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
4 votants

 

Point(s) fort(s) :


Des thèmes nombreux et parfaitement mis en valeur.
Une narration très fluide, avec des dialogues réussis.
Les dessins.
La qualité de l'édition.

Point(s) faible(s) :


Quelques profils pas toujours réussis.


 
En résumé
 

Le comics de Kat Leyh, Snapdragon que publie Kinaye est une grande réussite. Une de plus pour l’éditeur qui multiplie les récits qui font du bien. On se retrouve plongé dans le quotidien de Snapdragon, avec des réminiscences de Jeff Lemire, la sororité en plus. Le tout brasse de nombreux thèmes de manière toujours réussie et accompagné de très belles planches.

 
Infos techniques
 

Scénario : Kat Leyh
Dessin : Kay Leyh
Couleur : Kat Leyh
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 5 mois par

 
Dans le détail...
 
 

Une très riche fleur !

Le comics de Kat Leyh, Snapdragon est la nouvelle sortie de Kinaye. Vous le savez, j’adore cet éditeur, comme Captain Talbot et on se bat systématiquement pour avoir leurs titres !

Snapdragon est aussi une sortie que je suis depuis quelques temps maintenant. Le titre a été une des meilleures ventes comics de l’année 2020 et, comme j’ai un grand intérêt pour les titres jeunesses, j’avais hâte de le découvrir. On retrouve donc Snapdragon (fleur de muflier, en français), une jeune fille qui aime la nature et les animaux et a beaucoup de courage. Dans sa ville vit une sorcière dont tout le monde se méfie. Mais Snapdragon est curieuse et va alors chercher à savoir qui elle est vraiment, commençant une forte amitié.

Richesse thématique

Comme de nombreux titres jeunesse américains, Snapdragon traite de nombreux thèmes. Le premier vient de la sororité puisque c’est un récit qui met fortement en avant les femmes. Des femmes de caractère, fortes et qui cherchent à vivre en indépendance. Jacks, la sorcière est ainsi une femme forte, iconoclaste et qui vit selon ses valeurs, sans jamais les trahir. Au fur et à mesure de l’avancée de l’histoire, leur lien se fait plus fort et notre lien avec elles se renforce également. Elles sont très plaisantes à suivre et on découvre par couches la vie passée de la sorcière. Une vie tumultueuse, passionnante et qui en dit long sur la condition homosexuelle. Au-delà d’elles, le comics parvient aussi à traiter d’autres questions par ses personnages secondaires.

Lulu, meilleure amie de Snap interroge les questions de genre, avec une finesse redoutable. La mère de Snap est une mère célibataire qui cravache pour joindre les deux bouts. À la manière de Jeff Lemire, Kat Leyh traite des petites villes nord-américaines et de leur population, faite de classes moyennes. Cette ville est faite de mystères, d’éléments fantastiques qui, eux aussi, ajoutent des niveaux de lecture. Sans aller dans le spoiler, à travers cela, le récit traite énormément de l’importance du lien avec la nature et de son respect. À la manière de la saga du Dragon-Thé, avec son comics Snapdragon, Kat Leyh nous invite à la patience et à poser son regard sur une nature que l’on traite trop souvent comme un dû.

Grande maîtrise formelle

Mais au-delà de ça, l’autrice nous embarque si aisément dans son récit qu’il faut absolument en parler. La narration est fluide, pleine d’humour et elle s’amuse à jouer sur les temporalités et les ambiances. Les dialogues sont justes, tour à tour hilarant et désarmant de sincérité. Sans aller au génie, il faut saluer cet ensemble si harmonieusement conçu qui nous embarque dans la vie de Snapdragon.

Bien entendu, tout cela ne serait rien sans des dessins vivants. Le trait de Kat Leyh n’est pas toujours très précis, certains visages sont parfois un peu ratés, notamment sur les profils. Pour autant, le dynamisme et l’expressivité de l’ensemble séduisent instantanément. Comme avec la narration, le tout nous transporte aisément. D’autant que la palette de couleur est très agréable à l’œil, avec des couleurs chaudes et chaleureuses.

Et comme d’habitude, les éditions de Kinaye sont un régal, Snapdragon ne déroge pas à la règle. L’objet est solide, très beau, avec des bonus et une excellente traduction.

Bref, le comics de Kat Leyh, Snapdragon que publie Kinaye est une grande réussite. Une de plus pour l’éditeur qui multiplie les récits qui font du bien. On se retrouve plongé dans le quotidien de Snapdragon, avec des réminiscences de Jeff Lemire, la sororité en plus. Le tout brasse de nombreux thèmes de manière toujours réussie et est accompagné de très belles planches.

 

Ils ont kiffé :

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

Les mots clé de cet article
avis critique Kat Leyh Kinaye review Snapdragon

 
Comics Grinch râle beaucoup. Son origine vient de ses nombreuses grincheries envers BvS. Ayant gonflé sa petite amie avec ça, elle lui suggéra d'en parler avec d'autres. Ce fût chose faite. Vénère Grant Morrison, conchie Mark Millar.


Vos commentaires :

Accueil Forums Snapdragon de Kat Leyh chez Kinaye

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #39097
      Comics Grinch’
      Maître des clés

      Le comics de Kat Leyh, Snapdragon que publie Kinaye est une grande réussite. Une de plus pour l’éditeur qui multiplie les récits qui font du bien. On se retrouve plongé dans le quotidien de Snapdragon, avec des réminiscences de Jeff Lemire, la sororité en plus. Le tout brasse de nombreux thèmes de manière toujours réussie et accompagné de très belles planches.

      [Retrouvez l’article de comics-grincheux à l’adresse Snapdragon de Kat Leyh chez Kinaye]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.