Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Die Tome 1

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
4 votants

 

Point(s) fort(s) :


Un univers bien construit?
Un hommage sincère au jeux de rôles.
Des personnages riches.
Des dessins uniques.

Point(s) faible(s) :


Un côté froid dans certains dialogues.
Un manque d'intensité dramatique dans la mise en scène.


 
En résumé
 

Die est la nouvelle création de Kieron Gillen et de Stéphanie Hans. Un comics hommage au jeux de rôles proposant un univers riche plein de promesse, et une intrigue qui ne perd pas de temps et promet de nombreux rebondissements dans les prochains tomes ! Une lecture plaisante qui incite à poursuivre l’aventure !

 
Infos techniques
 

Histoire : Kieron Gillen
Dessin : Stéphanie Hans
Encrage : Stéphanie Hans
Couleur : Stéphanie Hans
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 2 semaines par

 
Dans le détail...
 
 

Il n’y a que Die qui m’aille ?

En 1991, six adolescents se retrouvent chez leur Maître de Jeu et jouent à un jeu de rôle fantastique… mais disparaissent sans laisser de traces. Deux ans plus tard, cinq d’entre eux sont de retour. Près de trente ans ont passé et il est temps pour ces adultes de reprendre la partie : le jeu n’en a pas fini avec eux. Voici l’univers du comics Die !


L’avis de DrComics :

Kieron Gillen nous revient en France avec sa nouvelle série Die, après les excellents The Wicked and the Divine et d’autre œuvres plus mainstream ! Cette fois-ci, le bougre est accompagnée de Stephanie Hans au dessin.

Nouveau must have en perspective ?

Quand Jumanji croise Sword Art Online ?

Quand on connaît Kieron Gillen sur la scène indé, on sait que ses concepts sont parfois assez perchés. Pourtant cette fois, c’est on ne peut plus simple. Pour l’anniversaire d’un des protagonistes, son meilleur ami va organiser une soirée jeu de rôle. Mais un jeu de rôle loin des standards habituels !

En effet, au moment de lancer le dés 20 faces du maître du jeu, l’ensemble des personnages va se retrouver aspiré dans ce dé et plongé dans cet univers aux multiples influences.

Deux ans plus tard, tous, sauf un, vont réapparaître, blessés et sous le choc, en faisant le choix de ne jamais rien révéler de ce qu’il s’est passé. Bien des années plus tard pourtant, ceux-ci vont bien malgré eux retourner dans le jeux, à la recherche de leur ami perdu.

Die : Un comics riche aux personnages complexes !

Pendant leur périple, le lecteur va apprendre à découvrir ses personnages. Leurs doutes, leurs failles et leurs vices. Chacun possédant sa personnalité et ses propres objectifs, générant un bon nombre de tensions au sein du groupe.

Dans cet univers chaque face du dé semble reflèter un territoire spécifique influencé par divers œuvres de fictions. Chaque héros dispose de ses propres pouvoirs et spécificités que l’on va découvrir au fur et à mesure en lien avec leur personnalité. Leur quête va évoluer rapidement et la fin de ce tome va nous laisser face à un lourd suspens quand à la suite des événements ! Un rythme rapide très plaisant !

Les thématiques abordées (la responsabilité, l’identité sexuelle, l’importance de la réalité, etc.) sont nombreuses et les personnages bien développés. On regrettera parfois un côté un peu froid et distant de certains dialogues, qui casse légèrement l”immersion par moment.

Un univers visuel unique et plaisant !

Stéphanie Hans propose un travail remarquable. L’artiste propose des planches très lisibles et riches en détails avec une mise en couleur chaude donnant un caractère tout a fait unique au récit.

L’esthétisme général est de très haut niveau, avec une élégance et une personnalité tout a fait unique dans un comics ! Si parfois on peut regretter un certains manque de dynamisme ou des retranscriptions un peu froides des moments plus dramatiques, l’ensemble est malgré tout de très haute volée.

Die est un comics tout a fait unique ! Avec son univers hommage aux jeux de rôles, ses personnages complexe et son intrigue qui évolue tambour battant, on comprend que le succès de la série n’est pas usurpée ! Et à un prix alléchant de 10 euros et de très bons bonus dans l’édition, passer à côte serait fort dommage !

L’avis de Chti :

L’équipe fait le choix d’avancer d’entrer dans cette inconnue.

Tout commence par l’écriture de sa fiche de personnage. Six personnages, chacun son dé, tous différents. Et lorsque les dés sont jetés, nos six adolescents disparaissent sans laisser de trace. Deux ans plus tard, cinq réapparaissent, dans un sale état mais surtout sans explications. Des années plus tard, le mystère est entier. Jusqu’à ce qu’ils soient appelés à reprendre leur partie.

Kieron Gillen est un maître du jeu, dans la vraie vie comme en fiction. Il sait mener et distiller son intrigue. Si le premier chapitre plante le décor, il conserve également une grande part de mystère. Un voile qu’il lèvera au fil des pas de nos aventuriers tout en étoffant généreusement son univers. Comme un brouillard de guerre qui se lève au fur et à mesure de notre avancée.

Les brumes se dissipent peu à peu pour révéler …

On y découvre un univers riche, mêlant les références pour construire un monde aux multiples faces. Une complexité que l’auteur place également dans ses personnages. Définis par leur vie réelle autant que par leur aventure, ils se dévoilent au fil de cette nouvelle aventure dans ce monde qu’ils ne pensaient plus revoir. On comprend assez vite que si leur première aventure dans ce monde a été empreinte de leur vie d’adolescent, elle a marqué la seconde moitié de leur vie. Cette nouvelle incursion ne se fait alors pas sans mal, quoique… Comme dans tout bon jeu de rôle, notre groupe est hétéroclite, mais avec le temps, ces différences se sont accentuées. La grande question est alors de savoir si cette communauté du dé peut encore tenir pour repousser le nouveau mal.

Avec un dessin loin des habitudes que l’on peut avoir, Stéphanie Hans nous plonge parfaitement dans l’univers. Il y a un côté plutôt aquarelle que j’apprécie beaucoup, qui offre une belle dimension aux différents paysages tout comme aux personnages. Leur design et surtout celui de leurs avatars dans ce monde fantastique est parfait. On apprécie, avec un goût de trop peu, les quelques pages bonus sur les études de personnage. C’est un tel sans faute dans l’immersion qu’en fermant le livre, on a l’impression d’être arraché de ce monde.

Le comics Die avait su m’emballer dès son annonce, et j’ai attendu avec impatience de savoir quel éditeur l’annoncerait chez nous. Et je n’ai absolument pas été déçu. C’est un titre qui nous transporte de bout en bout, par une écriture  maîtrisée et des planches fabuleuses qui nous transportent dans l’ambiance de chaque situation. Bref, la hype n’est jamais retombée, vite la suite (annoncée pour novembre !!!) !!

 

Ils ont kiffé :

 

Retrouvez Die Tome 1 chez Excalibur Comics !

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Thésard dans sa dernière ligne droite. Passionné de récits d'aventures (policier, SF, Fantasy, S-H...) que ce soit en Film, séries, jeux videos, romans et bien sur l'ensemble du 9e art !


Vos commentaires :

Accueil Forums Die Tome 1

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #35119

      Die est la nouvelle création de Kieron Gillen et de Stéphanie Hans. Un comics hommage au jeux de rôles proposant un univers riche plein de promesse, et une intrigue qui ne perd pas de temps et promet de nombreux rebondissements dans les prochains tomes ! Une lecture plaisante qui incite à poursuivre l’aventure !

      [Retrouvez l’article de loic-kernoutlook-fr à l’adresse Die Tome 1]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.