Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Invisible Kingdom Tome 1

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
6 votants

 

Point(s) fort(s) :


Un propos actuel et intelligent
Des personnages attachants
Les planches totalement dingues
L'imaginaire à foison !

Point(s) faible(s) :


Un début un peu lent


 
En résumé
 

Invisible Kingdom est encore un joli coup pour HiComics ! Porté par un propos intelligent, le récit offre un récit qui manque parfois de rythme mais compense en beauté sur chaque planche que l’on découvre. Encore un nouveau récit indé majeur pour 2020 !

 
Infos techniques
 

Scénario : G. Willow Wilson
Dessin : Christian Ward
Couleur : Christian Ward
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 1 mois par

 
Dans le détail...
 
 

“Vois sur ton chemin !”

Dispo chez HiComics ; Invisible Kingdom est le nouveau comics de G. Willow Wilson et Christian Ward. Un duo qui a déjà fait se preuves. La première est connue pour avoir créé la (meilleure) nouvelle super-héroïne : Ms. Marvel. L’autre a déjà acquis une certaine renommée grâce à son travail sur Ody-C ou sur Black Bolt. Bref, une équipe prometteuse pour une série de SF au pitch intrigant.

Jugez plutôt. On retrouve deux héroïnes, Vess, jeune fille qui cherche à intégrer la Renonciation, une organisation religieuse qui obéit aux règles du Sentier, la religion de cet univers. A l’opposé, on retrouve Grix, capitaine de navire qui fait des livraisons pour Lux, la grande compagnie de cet univers. Toutes deux vont découvrir la relation qui unit ses deux entités.

Foi invisible et inébranlable

Forcément, avec un tel pitch, vous pouvez voir où la série va aller. Convoquant des thèmes très actuels, la série traite tout autant de la méfiance envers les institutions qui se détournent de leurs objectifs initiaux que de la foi et des lanceurs d’alerte. Et tout cela, elle le traite avec une justesse rare. Etant elle-même croyante, on voit tout le respect qu’a G. Willow Wilson pour le thème de la foi.

S’éloignant des stéréotypes que l’on trouve souvent dans les comics à propos des personnages croyants, elle propose un portrait nuancé et subtil d’une jeune fille qui croit, dans la plus pure tradition du terme. S’éloignant de tout cynisme, elle montre une foi à toute épreuve, innocente dans son expression et noble dans ses intentions. De l’autre côté, le cynisme est plutôt présent chez Grix, méfiante envers tout et tout le monde sauf son équipage, elle a toutefois l’espoir en elle. Une autre forme de foi qui s’exprime donc.

Dans ces deux trajectoires qui se télescopent, c’est à une immense leçon de respect et de compréhension mutuelle que nous convie l’équipe. On pourra tout juste regretter le rythme parfois trop lent des deux premiers chapitres. La faute à une présentation un peu trop académique des personnages et des enjeux.

Une splendeur visuel !

Evidemment, ce ne sont pas les seuls thèmes convoqués par le récit. On pourrait parler de comment la série aborde intelligemment le genre dans ses représentations visuelles, avec une approche peu genrée des individus. Ou bien, on pourrait aussi dire à quel point l’univers créé par Christian Ward est somptueux.

En effet, ses designs sont tous magnifiques ! Les choix de designs, de couleurs ou de compositions immergent directement dans le monde de Invisible Kingdom. On se retrouve transporté dans un environnement visuel novateur et qui ose des choses. C’est une splendeur de chaque instant et on a hâte de tourner les pages pour découvrir la prochaine trouvaille.

Bref, le comics Invisible Kingdom est encore un joli coup pour HiComics ! Porté par un propos intelligent, le récit offre un récit qui manque parfois de rythme mais compense en beauté sur chaque planche que l’on découvre. Encore un nouveau récit indé majeur pour 2020 !
La note de Grincheux =

L’avis du Kit :

Nouveau titre indé comics débarquant chez l’éditeur français Hi Comics, Invisible Kingdom est encore un titre attendu de cette rentrée 2020. D’autant plus attendu que ce comic-book de Dark Horse a été récompensé de deux Eisner awards (meilleure nouvelle série et meilleure artiste numérique).

G. Willow Wilson, la créatrice de Kamala Khan, la nouvelle Ms. Marvel de la Maison des idées, s’associe à Chistian Ward pour nous livrer un récit de science-fiction des plus prenants.

On suit ici deux personnages féminins que tout sépare : Vess, une jeune femme rejoignant la congrégation religieuse du “Royaume Invisible, et Grix, la capitaine d’un vaisseau de transport de Lux, une société puissante et incontournable. Les deux héroïnes finiront par se rapprocher aux vues des circonstances et des enquêtes qu’elles mèneront au dépend de leurs responsables. Ce qu’elles vont découvrir chamboulera leurs principes et leurs idéaux.

Un récit prenant et d’actualité

L’autrice G.Willow Wilson livre ici une histoire des plus originales. Elle y mêle S.F, religion et aventure, sous fond de complot ourdit en secret par deux puissances influentes au sein de cet univers. Comme toute bonne œuvre de science fiction, on ne peut que faire des rapprochements de ce récit avec notre société contemporaine. Ici Vess et Grix sont des lanceurs d’alerte. La société Lux pourrait y être comparée à Amazon sur notre monde.

Ces similitudes donnent un attrait appréciable à la lecture de ce premier tome introductif. Wilson y pose les bases, le contexte et les personnages de manière très habile. Au départ, une construction des principaux protagonistes mise en parallèle et dans leur fonction. Puis un enchaînement de faits qui finira par les rallier l’une à l’autre au gré des événements et de leur découverte. La capitaine a découvert un scandale en transgressant le règlement de son employeur, la religieuse, elle ne faisant que son devoir. Elles emprunteront alors le même “sentier”, celui de la survie.

Christian Ward livre ici un travail numérique tout aussi complexe que varié et abouti. Tout comme l’origine des héroïnes qui est au départ totalement opposée, Ward varie les coloris et les traits pour chacune d’elle. Puis il fait s’unifier le style et les ambiances quand Vess & Grix finissent par se trouver. Un travail des plus coloré et inventif de sa part. Ça n’est pas sans me rappeler parfois le style de Mike Del Mundo.

Un recueil agrémenté de bons bonus et d’une postface de l’autrice, Hi Comics produit une nouvelle fois une belle édition indépendante.

Nouveau pari éditorial réussi de la part de Hi Comics avec Invisible Kingdom ! Un comics S.F indé U.S autant originale et dépaysante que contemporaine et proche. Prenons ce “sentier” pour nous mener à la suite au plus vite!
La note du Kit =

 

Ils ont kiffé :

 

Retrouvez Invisible Kingdom Tome 1 chez Excalibur Comics !

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Comics Grincheux est un râleur compulsif. Il râle sur tout et à force de râler sur Batman V Superman et la renumérotation Marvel, il a décidé d'ouvrir un blog pour raconter ce qu'il aime et surtout ce qu'il n'aime pas. Et maintenant, il râle avec les amis de LesComics.fr mais propose aussi des analyses de la narration des auteurs.


Vos commentaires :

Accueil Forums Invisible Kingdom Tome 1

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #35741
      Comics Grincheux
      Maître des clés

      Invisible Kingdom est encore un joli coup pour HiComics ! Porté par un propos intelligent, le récit offre un récit qui manque parfois de rythme mais compense en beauté sur chaque planche que l’on découvre. Encore un nouveau récit indé majeur pour 2020 !

      [Retrouvez l’article de comics-grincheux à l’adresse Invisible Kingdom Tome 1]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.