Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Once & Future Tome 1

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
3 votants

 

Point(s) fort(s) :


Un démarrage fort.
Un pitch accrocheur.
Dan Mora.

Point(s) faible(s) :


Des thèmes perdus en chemin
Trop rapide sur la fin


 
En résumé
 

Once & Future propose une revisite intéressante du mythe du roi Arthur. Malheureusement, l’auteur se perd un peu et tombe dans le classicisme alors qu’il tenait des sujets intéressants. Le titre en devient juste agréable à lire. Mais surtout superbe à regarde, grâce au duo Mora/Bonvillain aux planches !

 
Infos techniques
 

Scénario : Kieron Gillen
Dessin : Dan Mora
Couleur : Tamra Bonvillain
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 3 semaines par

 
Dans le détail...
 
 

Arthouuuuuuuur !

Avec ce premier tome sur trois de Once & Future, Kieron Gillen (que Grincheux vénère à chaque tome de The Wicked + The Divine) revient visiter un nouveau mythe. Il s’attaque cette fois à la légende du Roi Arthur et ses chevaliers, et leur retour dans un monde moderne. Est-ce que pour autant la sauce prendra comme avec WicDiv ?

Mamie Casse-cou

Tout démarre d’une introduction classique mais efficace. Un groupuscule dérobe un fourreau en parfaite état sur un lieu de fouille, au nom du retour d’Albion, nom ancien de l’actuelle Grande-Bretagne. La suite, c’est un peu de grabuge dans une maison de retraire lorsque Bridgette McGuire apprend la nouvelle. Au point de mettre fin au date déjà mal entamé de son petit-fils Duncan, seul parent, alors appelé. Gillen fait dans l’efficacité en présentant ses personnages en une dizaine de page et lancer pleinement l’intrigue.

Nous rentrons vite dans le vif du sujet, et dans le cœur de l’action. Donnant le rythme par son empressement, Mamie Bridgette nous bascule en même temps que Duncan dans un monde où la vérité dépasse l’irréel. Chasseuse de monstre, c’est alors dans une course contre le temps qu’elle embarque son petit-fils. Une course pour empêcher la résurrection du roi Arthur.

Légendes arthuriennes

Oubliez les histoires gentillettes du roi Arthur et de ses preux chevaliers. Ce n’est pas le côté unificateur de la Grande-Bretagne que nous présente Gillen. Ici, c’est le roi qui a lutté et repoussé les envahisseurs qui est ramené à la vie. En effet, c’est par l’idée que l’Angleterre serait souillée par les sangs impurs que des nationalistes vont vouloir ramener le roi libérateur. Et pourtant, malgré cette accroche intéressante pour lancer la quête de nos héros, Gillen oublie rapidement son propos politique.

À la moitié du récit, nous basculons basiquement dans une nouvelle quête du Graal. Gillen transpose les héros du présent dans un bis repetita des légendes arthuriennes. Il glisse et nous livre alors une réinterprétation au mieux moderne de l’histoire du Roi Arthur, insérant un peu partout les éléments clefs connus. Galaad, Perceval, la Fée du Lac, Guenièvre, Lancelot… Perdu dans un arc finalement trop rapide, il semble en oublier de raconter son histoire et son univers, pour tout nous balancer en pleine figure et conclure par une porte vers le tome suivant. Même le combat qui devait être épique tombe à l’eau. Pour ainsi-dire littéralement.

Loin mais beau

Si le récit s’éloigne de ce qu’on en attend après le premier chapitre, le dessin quant à lui demeure fidèle. Aux planches, nous retrouvons Dan Mora, accompagné aux couleurs par Tamra Bonvillain. Le premier vous a déjà bluffé sur Klaus, pour lequel il a reçu l’Eisner Award du meilleur dessin. La seconde a fait les couleurs sur des titres Avengers et sur Wayward notamment. Le duo fait un excellent travail, avec des planches soignées, au jeu de lumières saisissant. Il porte tout l’univers monstrueux, presque horrifique, du titre avec brio. Que ce soit les décors, les personnages ou les créatures, l’alchimie entre le dessin et les couleurs est parfaite, envoûtante. C’est un goût de reviens-y nécessaire pour donner sa chance à la suite !

Ce tome 1 de Once & Future propose une revisite intéressante du mythe du roi Arthur. Malheureusement, l’auteur se perd un peu et tombe dans le classicisme alors qu’il tenait des sujets intéressants. Le titre en devient juste agréable à lire. Mais surtout superbe à regarde, grâce au duo Mora/Bonvillain aux planches !

 

Ils ont kiffé :

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Ombre planant au dessus de Lescomics City, traquant sans répit les fautes dans les ruelles de nos articles. Et de temps en temps, il prose sa patte également.


Vos commentaires :

Accueil Forums Once & Future Tome 1

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #36091
      ChtiDkois
      Participant

      Once & Future propose une revisite intéressante du mythe du roi Arthur. Malheureusement, l’auteur se perd un peu et tombe dans le classicisme alors qu’il tenait des sujets intéressants. Le titre en devient juste agréable à lire. Mais surtout superbe à regarde, grâce au duo Mora/Bonvillain aux planches !

      [Retrouvez l’article de chtidkois à l’adresse Once & Future Tome 1]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.