Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Walking Dead Tome 33

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
22 votants

 

Point(s) fort(s) :


Une fin posée, calme et optimiste.
Les dialogues, comme souvent et la réflexion.
Les planches.
Les bonus fournis dans l'édition.

Point(s) faible(s) :


Rien, nada, walouh.


 
En résumé
 

Ce tome 33 de Walking Dead signe la fin d’une série de comics importante et majeure. Au top des ventes, Robert Kirkman et Charlie Adlard concluent leur série comme ils l’ont souhaité, montrant la puissance du creator-owned. Et quelle fin ! Optimiste, tournée vers l’avenir, elle bluffe.

 
Infos techniques
 

Histoire : Robert Kirkman
Dessin : Charlie Adlard, Stefano Gaudiano
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié 27 janvier 2020 par

 
Dans le détail...
 
 

♫ This is the end ♫

Et voilà, c’est la fin ! Walking Dead s’achève avec ce tome 33. J’ai déjà parlé de ma tristesse à cette idée et comme je m’y attendais, la fin de cette série me laisse avec un sacré spleen.

Pourtant, c’est un numéro optimiste, résolument tourné vers le futur que nous présente Robert Kirkman et Charlie Adlard. La surprise, c’est que l’on est projeté dans le futur pour se rendre compte de la situation. On va suivre Carl, désormais adulte. Au fur et à mesure de ses pérégrinations dans cet univers neuf pour nous, il nous montre ce que deviennent les personnages. Ainsi, il fait le point sur eux et offre un sentiment d’accomplissement assez dingue.

J’ai souvent tendance à trouver les fins de comics décevantes. Un peu comme les fins de séries TV ou des grandes sagas cinématographiques (on vous a parlé du dernier Star Wars ?!). J’y trouve souvent une forme de précipitation, un manque de prise de recul et souvent un manque de conclusions aux lignes narratives. Au-delà de Scalped dont je trouve la fin prodigieuse, beaucoup m’ont déçu, 100 Bullets en tête.

Une fin maîtrisée et optimiste

Mais là, avec un numéro de 70 pages, les créateurs prennent le temps de conclure leur œuvre. Les choses sont reposées, un nouveau départ se fait sentir et on ressentira une tristesse à quitter cette série très longue. Oui, elle n’a pas été parfaite mais elle a montré une capacité à se renouveler et à rester bonne en toutes circonstances. Au plus bas, la série restait agréable. Conclure avec un camp comme celui du Commonwealth était la meilleure façon de terminer la série. En effet, cela ressemblait au dernier stade, la dernière menace à affronter : une société parfaite sur le papier mais bâtie sur les fondations de l’ancien monde. Kirkman tire un trait sur le passé et montre l’avenir, même si des querelles passées restent encore en surface.

Il fait de l’héritage et la transmission le moteur de son dernier numéro. Il confronte les passéistes et ceux qui regardent vers l’avenir et créé une réflexion intéressante. Comme souvent, la série est intelligente. La dernière planche est une grande leçon. Simple, sobre et si efficace. Elle tirera certainement des larmes à beaucoup.

C’est bien entendu tout le talent de Charlie Adlard qu’il faut créditer. Ses visages sont toujours criants de vie, ses yeux si expressifs, son trait affûté et croquant si bien les blessures de la vie dans les visages. Les trames de Stefano Gaudiano sont également belles. Les dessinateurs offrent eux aussi une magnifique sortie à la série.

Une édition garnie et bien fournie

Alors oui, c’est le 193e épisode qui est contenu dans ce tome 33 de Walking Dead. Oui, un épisode, ça fait peu et ça pourra faire râler. Mais déjà, on sait que Delcourt a appris la fin de la série comme nous et avait peut-être déjà prévu cette parution, il y a un moment. De plus, je trouve plus intéressant d’avoir un tome avec le numéro complet agrémentés de quelques bonus plutôt qu’un tome 32 bourré comme aux États-Unis.

D’ailleurs, les bonus sont intéressants. Une postface de Robert Kirkman parue dans le numéro original. Une postface qui me semble inédite de la part de Charlie Adlard. L’extrait du pitch de la série qui annonçait quelque chose de très classique. Une interview longue du scénariste réalisée après la parution du numéro 100. Cette dernière est intéressante sur plusieurs aspects. Déjà, elle nous plonge dans les arcanes du milieu éditorial du creator-owned avec les prémices de la création de la série. Ensuite, elle montre les changements opérés et la manière de travailler de Robert Kirkman.

C’est donc vraiment pertinent et intéressant pour les fans de la série et ceux qui se passionnent pour les coulisses de création.

Bref, ce tome 33 de Walking Dead signe la fin d’une série de comics importante et majeure. Au top des ventes, Robert Kirkman et Charlie Adlard concluent leur série comme ils l’ont souhaité, montrant la puissance du creator-owned. Et quelle fin ! Beaucoup d’émotions se mêlent et ils nous offrent une plongée dans le futur de cet univers. Un futur intrigant dont on aimerait prolonger l’expérience. Pourtant, c’est une belle fin. Optimiste, tournée vers l’avenir, elle bluffe.

 

Ils ont kiffé :

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Comics Grincheux est un râleur compulsif. Il râle sur tout et à force de râler sur Batman V Superman et la renumérotation Marvel, il a décidé d'ouvrir un blog pour raconter ce qu'il aime et surtout ce qu'il n'aime pas. Et maintenant, il râle avec les amis de LesComics.fr mais propose aussi des analyses de la narration des auteurs.


Vos commentaires :

Accueil Forums Walking Dead Tome 33

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #32296
      Comics Grincheux
      Maître des clés

      Ce tome 33 de Walking Dead signe la fin d’une série de comics importante et majeure. Au top des ventes, Robert Kirkman et Charlie Adlard concluent leur série comme ils l’ont souhaité, montrant la puissance du creator-owned. Et quelle fin ! Optimiste, tournée vers l’avenir, elle bluffe.

      [Retrouvez l’article de comics-grincheux à l’adresse Walking Dead Tome 33]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.