Le 1er collectif comics de France

 


 
 

WildC.A.T.S Evolution : la révolution du super-héros

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
7 votants

 

Point(s) fort(s) :


Un blockbuster sublimé par un auteur de génie.
Certaines planches sont tout simplement magnifiques.

Point(s) faible(s) :


Un look quand même très 90's


 
En résumé
 

Ce sont les derniers survivants d’une guerre millénaire entre deux races extraterrestres. Ce sont les protecteurs de l’humanité contre les forces du mal. Ce sont les WildC.A.T.S, et ils vont vivre la plus grande aventure de leur existence sous la plume du génial Alan Moore. Plongez dans WildC.A.T.S Évolution ! Un auteur de légende sur […]

 
Infos techniques
 

Scénario : Alan Moore
Dessin : Travis Charest/divers
Editeur :
 
Editeur VO : , ,
 
Publié il y a 3 mois par

 
Dans le détail...
 
 

Ce sont les derniers survivants d’une guerre millénaire entre deux races extraterrestres. Ce sont les protecteurs de l’humanité contre les forces du mal. Ce sont les WildC.A.T.S, et ils vont vivre la plus grande aventure de leur existence sous la plume du génial Alan Moore. Plongez dans WildC.A.T.S Évolution !

Un auteur de légende sur une série en perte de vitesse

WildC.A.T.S, acronyme de Covert Action Teams, est une série de comics créée en 1992 par Jim Lee et Brandon Choi. La série est éditée sous le label WildStorm, appartenant à l’éditeur Image Comics. Elle met en scène une équipe de super-héros composée de Kherubims, des aliens immortels aux pouvoirs variés, et d’humains modifiés par des gènes Kherubims. Leur ennemi juré sont les Daemonites, une autre race alien qui cherche à envahir la Terre et à posséder les humains

La série connaît un succès immédiat grâce au dessin dynamique et détaillé de Jim Lee, l’un des fondateurs d’Image Comics et l’un des artistes les plus populaires des années 90. Cependant, après le départ de Lee en 1996, la série perd de son intérêt et de son lectorat.

C’est alors qu’entre en scène Alan Moore, l’un des plus grands scénaristes de l’histoire du comics. Moore accepte de reprendre la série à la demande de Jim Lee, qui lui donne carte blanche pour réinventer les personnages et l’univers.

Alan Moore a accepté de prendre en charge la série WildC.A.T.S pour plusieurs raisons. Selon une interview qu’il a donnée à CBR, Moore s’intéressait au défi de réinventer une série qui n’avait pas beaucoup de succès critique. Mais il voulait aussi travailler avec Jim Lee, le créateur et dessinateur de la série, qu’il admirait. Il a également déclaré qu’il aimait l’idée de jouer avec les concepts de la science-fiction et du super-héroïsme. Il a donc vu dans les personnages des WildC.A.T.S un potentiel inexploité.

Un scénario audacieux et subtil

Moore commence son travail sur WildC.A.T.S avec le numéro 21. Il décide de faire table rase du passé et de relancer la série avec un nouveau statu quo.

L’auteur révèle que la guerre entre les Kherubims et les Daemonites est terminée depuis longtemps, et que les WildC.A.T.S n’ont plus de raison d’exister. Il disperse alors l’équipe et fait vivre à chaque membre une expérience personnelle qui va les changer profondément.

Moore va alors tisser une intrigue complexe et passionnante, qui va réunir progressivement les WildC.A.T.S autour d’une nouvelle menace. Moore va également explorer le passé et les origines des personnages, en les confrontant à leurs peurs, leurs doutes et leurs secrets. Il va également introduire de nouveaux personnages, comme Ladytron, une cyborg déjantée, ou Savant, une aventurière érudite.

Moore va ainsi donner une nouvelle profondeur et une nouvelle cohérence à la série, en mêlant action, humour, drame et mystère. Il va également jouer avec les codes du genre super-héroïque, en les détournant, les parodiant ou les sublimant. Il va également faire des clins d’œil à d’autres œuvres de la culture populaire, comme Star Wars, James Bond ou Le Seigneur des Anneaux.

Moore va rester sur la série jusqu’au numéro 34. Il va ensuite passer le relais à d’autres scénaristes, tout en supervisant la suite de ses idées. Il va également écrire des spin-offs, comme WildC.A.T.S/Spawn, un crossover avec le personnage de McFarlane. Ou encore une série limitée en 4 épisodes sur Voodoo. Malheureusement, ces épisodes ne sont pas inclus dans le recueil publié par Urban Comics.

WildC.A.T.S Evolution : blockbuster psychologique

WildC.A.T.S Evolution est considéré comme l’un des meilleurs travaux de l’auteur sur le genre super-héroïque. Alan Moore a su redonner de l’intérêt et de la crédibilité à une série qui s’essoufflait, en lui apportant sa vision unique et son talent narratif. Il a également su s’entourer de dessinateurs talentueux, comme Travis Charest (qui nous livre des planches parfois magnifiques), Mat Broome ou Jim Lee lui-même. Il faut certes avoir certaines connaissances de l’univers, mais c’est un véritable indispensable pour tous les fans de Moore.
WildC.A.T.S Evolution vient de sortir chez Urban Comics dans un recueil de 432 pages pour 35€.

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.


 
Enfant des années 80 biberonné à Strange, je suis un éternel ado dans un corps de vieux con. Fan irréductible de Frank Miller et Alan Moore, je prends aussi du plaisir dans toutes sortes de genres.


Vos commentaires :

Accueil Forums WildC.A.T.S Evolution : la révolution du super-héros

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.