Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Void Rivals tome 1

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
3 votants

 

Point(s) fort(s) :


Les couleurs de Matheus Lopes.
Le rythme rapide.

Point(s) faible(s) :


Scénario convenu.
Dessins parfois brouillon.
Trop de cases sans décor.


 
En résumé
 

Darak et Solila sont issus de deux peuples rivaux, respectivement les Agorriens et les Zertoniens. Ceux-ci se vouent une haine incommensurable. Lorsque les deux pilotes s’écrasent sur une planète aride, ils n’auront d’autre choix que de collaborer. C’est ainsi qu’ils vont découvrir une vérité cachée depuis des siècles.

 
Infos techniques
 

Scénario : Robert Kirkman
Dessin : Lorenzo De Felici
Couleur : Matheus Lopes
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 1 semaine par

 
Dans le détail...
 
 

Décollage laborieux

Le tome 1 de Void Rivals marque les débuts de l’Energon Universe dans les contrées francophones. Urban Comics s’est grandement investi dans le projet. L’éditeur a une forte communication, et propose une double édition (standard et couverture variante). Le titre est-il à la hauteur de toute cette mise en avant ?

La réponse est non

Robert Kirkman est un scénariste reconnu. Il aime bouleversé ses statu quo. De plus, c’est un expert dans l’art du cliffhanger. Avec Void Rivals tome 1, il ne surprend pas beaucoup le lecteur tant le scénario est convenu. Les personnages principaux vivent des péripéties attendues d’un récit de science-fiction.

Le rythme est effréné, les évènements s’enchainent à chaque numéro. Kirkman cède parfois à la facilité. Darak sait qu’il a besoin des pièces du vaisseau de Solila. Sauf que le lecteur n’a pas encore vu ce vaisseau, et qu’à priori Darak ne l’a pas vu non plus.

Le scénario de Kirkman n’est pas que négatif. Il faut lui reconnaître une certaine efficacité. Puis la caractérisation des deux personnages principaux, différents mais complémentaires, fait qu’on a envie de savoir comment ils vont s’en sortir.

Void Rivals extrait

L’histoire commence par un crash.

Un dessin au diapason du scénario

Au vu de la réputation de Lorenzo De Felici suite à Kroma, j’avais des attentes élevées pour la partie graphique. Elles n’ont pas été comblées. Le trait du dessinateur est parfois brouillon. Sur certains gros plans des visages, les personnages manquent d’expressivité. En outre, il y a beaucoup de cases sans décor. C’est dommage pour un titre de science-fiction. C’est plutôt bien dessiné, cependant je m’attendais à mieux.

Terminons sur une note positive, les couleurs de Matheus Lopes sont très réussies. La palette choisie est très jolie.

Void Rivals tome 1 est un début en demi-teinte pour l’Energon Universe. Robert Kirkman et Lorenzo De Felici font le travail sans éclats. Le titre est trop classique pour se démarquer.

 

Si vous aimez nos contenus, vous pouvez nous soutenir sur Tipeee !

Vous pouvez retrouver l’ensemble des comics chez notre partenaire Excalibur Comics, libraire en ligne indépendant !

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 

Merci


 
Passionné de pop culture. J'ai plongé une première fois dans les comics grâce à Star Wars et son univers désormais appelé Légendes. Il y a quelques années, j'ai replongé en lisant du DC. Depuis je suis accro aux comics, quel que soit l'éditeur.


Vos commentaires :

Accueil Forums Void Rivals tome 1

  • Ce sujet contient 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour pour la dernière fois par Nico, le il y a 1 semaine.
Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #46500
      Nico
      Participant

      Darak et Solila sont issus de deux peuples rivaux, respectivement les Agorriens et les Zertoniens. Ceux-ci se vouent une haine incommensurable. Lorsque les deux pilotes s’écrasent sur une planète aride, ils n’auront d’autre choix que de collaborer. C’est ainsi qu’ils vont découvrir une vérité cachée depuis des siècles.

      [Retrouvez l’article de nico à l’adresse Void Rivals tome 1]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.