Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Horizons Obliques

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
10 votants

 

Point(s) fort(s) :


Les dessins.
La composition.
La vision futuriste intéressante.

Point(s) faible(s) :


L'histoire finalement plutôt secondaire.


 
En résumé
 

Horizons Obliques est le premier comics / bande dessinée de Richard Blake. Cet artiste a touché à de nombreux arts dont notamment la peinture, et ne cache pas son amour pour la BD franco-belge et des artistes tels que François Schuiten et Benoît Peeters. Alors que donne son approche du neuvième art ?

 
Infos techniques
 

Scénario : Richard Blake
Dessin : Richard Blake
Couleur : Richard Blake
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 1 mois par

 
Dans le détail...
 
 

Voyage vers l’inconnu

Horizons Obliques est le premier comics / bande dessinée de Richard Blake. Cet artiste a touché à de nombreux arts, et ne cache pas son amour pour la BD franco-belge et des artistes tels que François Schuiten avec Les Cités Obscures. Alors que donne son approche du neuvième art ?

Quelle vision du futur !

Horizons Obliques nous plonge en 4040. Une époque futuriste où, évidemment, le genre humain a déployé des robots à son image, et développé l’intelligence artificielle. Mais surtout, la science a changé, les règles ont été chamboulées avec la découverte de la Passerelle. Un passage vers un autre monde, une dimension aux lois scientifiques encore non maitrisées. Des drones ont été envoyés pour le sonder. Puis des explorateurs, appelés cartographes. Parmi ces cartographes, un couple qui disparaitra dans les paysages changeants de la Passerelle. Il laissera alors leur très fille, Adley. Les années passant, les capacités psychiques de cette dernière lui permettent d’envisager de retrouver ses parents, dont elle ressent depuis toujours la présence. Son pouvoir de clairvoyance et de projection au sein de la Passerelle est mêlé à la sensibilité humaine accrue de Staden, une IA développée avec elle. Ensemble le duo partira secourir les parents de Adley.

Galerie d’arts

L’histoire nous porte par des chapitres à la taille variable, sur des sujets bien précis. On évolue alors de façon pas vraiment linéaire dans l’histoire, sans trop de repère. On se sent perdre nos sens et nos repères, et l’on glisse dans cet univers inconnu sans forcément s’en rendre compte. Il faut dire que les planches de Horizons Obliques nous accompagne de très belle manière dans l’univers de cette Passerelle. Les décors proposés par Richard Blake sont merveilleux et perturbants à la fois. On y ressent ses influences, et son expérience dans la façon de partager une vision. C’est d’autant plus palpable dans les moments de silence, où toute la lecture passe par l’enchainement des cases au décor prenant. On a cette sensation de balade où l’on regarde tout autour, découvrant ces paysages irréels qui se dressent pourtant devant nous.

Car finalement, c’est peut être bien cela Horizons Obliques : un voyage captivant vers l’inconnu.

Rarement un titre ne m’a balladé·e comme Horizons Obliques l’a fait. L’univers peint par Richard Blake parvient à se projeter et nous troubler. La plongée vers les inconnus de son héroïne estb tout autant la notre. Et surtout, c’est magnifique dans sa composition et ses détails.

 

Ils ont kiffé :

 

Si vous aimez nos contenus, vous pouvez nous soutenir sur Tipeee !

Vous pouvez retrouver ce titre et bien d’autres comics chez notre partenaire Excalibur Comics, libraire en ligne indépendant !

Ce titre a fait l’objet d’un Service Presse de la part de Urban Comics, que nous remercions.

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Ombre planant au dessus de Lescomics City, traquant sans répit les fautes dans les ruelles de nos articles. Et de temps en temps, il prose sa patte également.


Vos commentaires :

Accueil Forums Horizons Obliques

  • Ce sujet contient 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour pour la dernière fois par ChtiDkois, le il y a 1 mois.
Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #46275
      ChtiDkois
      Participant

      Horizons Obliques est le premier comics / bande dessinée de Richard Blake. Cet artiste a touché à de nombreux arts dont notamment la peinture, et ne cache pas son amour pour la BD franco-belge et des artistes tels que François Schuiten et Benoît Peeters. Alors que donne son approche du neuvième art ?

      [Retrouvez l’article de chtidkois à l’adresse Horizons Obliques]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.