Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Dawn of X Tome 1

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
15 votants

 

Point(s) fort(s) :


Des séries aux tons différents explorant des pans parfois peu connus.
X-Men, Excalibur, New Mutants et Marauders posent des enjeux nouveaux pour les mutants.
Des dessins majoritairement de bonne qualité.

Point(s) faible(s) :


Même si X-Force et surtout Fallen Angels sont très en-dessous.
Des problèmes de contextualisation parfois.
Fallen Angels, à oublier d'urgence.


 
En résumé
 

Dawn Of X démarre bien ! Jonathan Hickman et son équipe nous présentent le nouveau monde des mutants et nous permettent de découvrir des pans qui n’étaient plus explorés dans l’univers mutant. Il faudra bien entendu voir comment cela évolue.

 
Sommaire
 

Episode 1 : X-Men 1
Episode 2 : Marauders 1
Episode 3 : Excalibur 1
Episode 4 : New Mutants 1
Episode 5 : X-Force 1
Episode 6 : Fallen Angels 1
Publié il y a 3 semaines par

 
Dans le détail...
 
 

Relance de X !

Après House of X / Powers of X, voici le début de la nouvelle période des mutants sous l’égide de Jonathan Hickman. Dawn of X n’est pas tant une série qu’une période éditoriale, un renouveau. En bon renouveau, les séries mutantes sont relancées et de nouvelles séries commencent. Ce tome 1 de Dawn of X présente le début mais les séries vont évoluer, de nouvelles apparaîtront et gonfleront le sommaire.

Jonathan Hickman agit en architecte avec des scénaristes qui s’occupent de tout tandis qu’il a défini les grandes lignes de l’univers. Les séries permettent de découvrir de nouveaux pans du nouveau monde mutant. Trêve de présentations, passons maintenant à la critique de chaque épisode;


X-Men

Histoire : Jonathan Hickman
Dessins : Leinil Francis Yu
Encrage : Gerry Alanguilan
Couleur : Sunny Gho

Autant le préciser même si cela parait évident : si vous n’avez pas lu HoX / PoX, vous ne comprendrez rien ! Jonathan Hickman ne s’embête pas à réexpliquer les règles posées dans ses deux mini-séries et construit la suite de son run.

On suit donc Cyclope et Tornade en pleine attaque contre une base ayant capturé des mutants. De l’autre côté, on revoit Orchis qui se remet de la violente attaque subie dans House of X 4 et 5. C’est le moment où Jonathan Hickman nous montre la nouvelle vie des mutants et des soldats de Charles Xavier. Le focus est surtout mis sur les Summers. On voit la grande famille des mutants interagir de façon différente avec des éléments qui pourront faire jaser.

C’est un numéro à la fois calme et dynamique. Les séquences d’action sont très bonnes avec Leinil Francis Yu qui peut se lâcher. Il assure dans la mise en scène des combats mais parvient très facilement à mettre en image les dialogues.

Le final intrigue et j’ai hâte de voir où va aller Hickman et quelles menaces il va pouvoir inventer ou réutiliser. Ce début donne très envie avec des personnages qui donnent enfin envie de relire les mutants. Leurs interactions sont franches et même si certains dialogues sonnent parfois faux, cela fait du bien de revoir des mutants ensemble et coordonné;

Une note pour cette série :

 

Marauders

Histoire : Gerry Duggan
Dessins : Matteo Lolli
Couleur : Federico Blee

Un nouveau pan de la relance Dawn of X se dévoile ici avec une équipe dirigée par Kitty Pryde qui veut se faire appeler Katherine, maintenant. Cette dernière a un problème : elle ne peut emprunter les portes vers Krakoa !

Mais ce n’est pas grave car elle va devoir aller secourir des mutants égarés ou victimes de trafics d’individus. Devenu capitaine de bateau, Gerry Duggan va tenter de montrer une Kate plus mature et qui veut assumer sa nature. Plus franche, plus tranchée, elle va faire des choix audacieux qui pourront poser problème au lectorat. Elle est manifestement en pleine dépression, à cause de ce qu’elle vit et le personnage gagne en richesse quasi immédiatement. Il devient plus facile de s’attacher à elle.

Le comics s’engage dans une voie sociale classique pour les X-Men mais développe aussi un aspect politique. La présence de Emma, membre du conseil de Krakoa en est la preuve et le récit promet de nous plonger dans son fonctionnement. Néanmoins, le numéro a eu du mal à me convaincre pleinement. La narration est foutraque, les enjeux sont mélangés de façon peu harmonieuse et les tentatives d’humour tombent à plat. Dommage car il y a un vrai potentiel et les dessins sont vraiment très beaux.

Une note pour cette série :

 

Excalibur

Histoire : Tini Howard
Dessins : Marcus To
Couleur : Erick Arciniega

Là encore, Dawn of X propose une nouvelle ambiance et une direction qui n’avait plus été exploré depuis longtemps. L’équipe Excalibur aborde le spectre magique des X-Men et reprend l’univers de Captain Britain. Grâce à Betsy Braddock, Tini Howard féminise le personnage, lui donnant une nouvelle stature ô combien charismatique !

Le personnage a évolué, désormais, la séparation entre elle et Psylocke est plutôt claire et elle est bien Betsy Braddock avec ses pouvoirs télékinésiques. Mais la scénariste met aussi beaucoup en avant Apocalypse. Lui aussi désormais présent sur Krakoa et qui semble avoir un plan très clair impliquant Outremonde, le territoire de Captain Britain. Tout cela va se percuter car une menace y gronde. Elle semble arranger tout ce petit monde.

La série verse donc dans la magie, allègrement. Elle est omniprésente et cela s’intègre très bien dans le nouveau monde mutant. L’équipe de mutants formé par Rogue, Gambit, Jubilée et Apocalypse fonctionne bien. Les relations y sont bien établies dans ce premier numéro avec une méfiance légitime envers ce dernier. Ce premier numéro pose des bases vraiment chouettes et intéressantes. Il y a une ambiance qui change et le dessin de Marcus To va parfaitement dans ce sens. Doux, très porté sur le ressenti des personnages, il offre des planches dynamiques et agréables à regarder.

Le problème du numéro viendra du rythme. Le numéro est lent et le format de quarante pages semble une contrainte. Il y a certes beaucoup de choses à poser mais cela est parfois trop étalé avec de nombreux dialogues peu utiles ou simplement lourds.

Une note pour cette série :

 New Mutants

Histoire : Jonathan Hickman, Ed Brisson
Dessins : Rod Reis

Le nom de Jonathan Hickman dans les crédits pourraient laisser croire à une série pleine de nouveaux concepts comme l’a été HoX / PoX. Ce n’est pas le cas du tout et autant le dire, le ton est assez léger. Accompagné par Ed Brisson à l’écriture, le ton est léger et extrêmement fun.

L’équipe classique des Nouveaux Mutants est de retour et va s’envoler dans l’espace avec une autre équipe tandis que Cypher tente de comprendre le fonctionnement de Krakoa. Dans ce premier numéro, on assiste une fois de plus à l’exploration d’un autre pan. Les mutants ont des liens avec le cosmique de Marvel et Hickman veut s’amuser avec cela en s’appuyant sur les caractères jovials de Roberto et Sam.

Les dialogues sont souvent très funs et les scénaristes s’amusent à mettre en danger les personnages de toutes les manières possibles et imaginables. Le tout est déconcertant mais agréable à lire, on sent une équipe créative qui s’amuse beaucoup et cela est communicatif. Rod Reis s’amuse aussi énormément de son côté avec des planches très dynamiques même si sa colorisation rend l’ensemble parfois peu lisible. Quelques dialogues sont parfois de trop et polluent les compositions.

Attention, toutefois, la série va beaucoup alterner entre des numéros coécrits et des numéros écrits par Brisson, seul. Pas le plus évident pour suivre ce premier arc car les numéros solos de Ed Brisson s’y intercalent, rendant peu évident le suivi.

Une note pour cette série :

 X-Force

Histoire : Ben Percy
Dessins : Joshua Cassara
Encrage : **nom de l'auteur**
Couleur : Dean White

L’équipe X-Force est plutôt connue. Chargée de s’occuper des opérations militaires de manière discrète, l’équipe est relancée par Charles Xavier. L’épisode commence alors que Domino se fait capturer par une organisation secrète anti-mutants.

Globalement, il ne se passera rien de plus dans l’épisode. Équipe sombre donc ambiance sombre et cela se ressent à toutes les pages. Ici, les personnages semblent plus grim and gritty, parfois jusqu’à la caricature. Wolverine y est bestial comme il ne l’a pas été depuis longtemps. Le Fauve semble redevenir calculateur et froid. Même Jean semble plus sombre que dans la série principale. A voir comment cela va s’articuler.

Le numéro n’est pas mauvais mais il ne m’a pas transcendé non plus. Il manque de nombreux éléments de contextualisation pour m’immerger dans l’intrigue. On voit Domino au début, elle se fait capturer et on ne saura rien sur le pourquoi du comment. Ici, le numéro semble avoir été construit pour arriver à un cliffhanger choc qui fonctionne très bien. En fait, c’est toute cette mise en place là, l’économie de dialogues de Ben Percy est efficace et permet de laisser l’ambiance et le suspense monter. On est dans de la série B parfois basique mais cela marche. D’autant que l’action est généreuse et violente comme on peut l’attendre dans une série X-Force.

De plus, les dessins sont assez étranges. Très efficaces dans l’action, ils présentent là encore une île de Krakoa sombre. Plus végétale et organique, tout est musculeux, parfois trop. Et la colorisation de Dean White n’aide pas. Les couleurs sont criardes, sans nuances et là encore, l’immersion n’a pas fonctionné chez moi.

Une note pour cette série :

 Fallen Angels

Histoire : Bryan Edward Hill
Dessins : Szymon Kudranski
Couleur : Frank D'Armata

Clairement, la pire série de la relance Dawn of X ! Heureusement, elle ne dure que six numéros. Ici, on va suivre Psylocke, X-23 et Cable dans une quête de sauvetage d’enfants victimes d’expériences. Le problème est que tout est très caricatural. L’écriture des personnages est aux fraises. Si je trouve X-Force parfois caricaturale dans sa retranscription du sombre, ici, on est au sommet.

Tout sonne faux et creux. Les personnages sont torturés mais on ne sait pas pourquoi et si on n’a pas suivi le bazar autour de Psylocke et Kwannon, on ne comprend pas grand chose. Laura et Nathan sont mal-écrits, semblant être des poupées dépourvues de toute émotion et de personnalité. Ils sont torturés mais aucun élément ne nous l’explique. Dialogues et situations sentent le sombre pour le sombre avec des choses grossières et violentes. On pense plonger dans une histoire profonde sur la manipulation mentale et émotionnelle mais il n’en finalement rien. A voir comment cela évoluera mais franchement, cela ne donne pas envie. C’est dommage car ces trois personnages ont quelque chose d’intéressant en eux et pourraient offrir de bons moments. Mais tout tombe à plat.

Les dessins n’aident pas non plus. Les endroits sombres sont très sombres et les endroits de jour sont surexposés. Il y a un problème d’harmonie entre les dessins et les couleurs, très mal gérée. De plus, certaines pages sont bizarrement construites, parfois décalquées dans leur construction, parfois surchargées d’effets en tout genre. On a vu Szymon Kudranski en meilleure forme.

Une note pour cette série :

Dawn Of X démarre bien ! Jonathan Hickman et son équipe nous présentent le nouveau monde des mutants et nous permettent de découvrir des pans qui n’étaient plus explorés dans l’univers mutant. Il faudra voir comment cela évolue mais à part une série vraiment mauvaise, le reste est tellement différent que chaque série peut parler à quelqu’un.e.

 

Ils ont kiffé :

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

Les mots clé de cet article
avis chronique critique Kiosque review

 
Comics Grincheux est un râleur compulsif. Il râle sur tout et à force de râler sur Batman V Superman et la renumérotation Marvel, il a décidé d'ouvrir un blog pour raconter ce qu'il aime et surtout ce qu'il n'aime pas. Et maintenant, il râle avec les amis de LesComics.fr mais propose aussi des analyses de la narration des auteurs.


Vos commentaires :

Accueil Forums Dawn of X Tome 1

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #35554
      Comics Grincheux
      Maître des clés

      Dawn Of X démarre bien ! Jonathan Hickman et son équipe nous présentent le nouveau monde des mutants et nous permettent de découvrir des pans qui n’étaient plus explorés dans l’univers mutant. Il faudra bien entendu voir comment cela évolue.

      [Retrouvez l’article de comics-grincheux à l’adresse Dawn of X Tome 1]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.