Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Skyward Tome 2

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
2 votants

 

Point(s) fort(s) :


Willa, un personnage lumineux et attachant
Un tome bien différent du premier, rafraichissant
Un univers qui s'agrandit
Les dessins de Garbett (my god)

Point(s) faible(s) :


Le "bad guy" de l'histoire, parfois caricatural


 
En résumé
 

Vivant dans un monde sans gravité depuis sa tendre enfance, Willa s’en amusait et aimait grandir en toute légèreté. Plus maintenant. Après la mort de son père, Willa doit faire son deuil et échapper à la menace que représente Barrow qui veut l’empêcher de réussir la mission confiée par son père : rétablir la gravité.

 
Infos techniques
 

Histoire : Joe Henderson
Dessin : Lee Garbett
Couleur : Antonio Fabela
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 1 mois par

 
Dans le détail...
 
 

Sens dessus-dessous !

Le comics Skyward est de retour avec son tome 2 ! Après avoir pu rencontrer les deux auteurs à la Paris Comic Con de l’an passé (tous deux adorables), j’avais dévoré son premier volume, lecture aussi rafraichissante que lumineuse. Il me tardait de découvrir la suite des aventures de Willa.

L’exploration d’un univers enivrant

Vivant dans un monde désormais sans gravité depuis sa tendre enfance, Willa s’en amusait et aimait grandir en toute légèreté. Plus maintenant ! Après la mort de son père, Willa doit faire son deuil et échapper à la menace que représente Barrow qui veut l’empêcher de réussir la mission confiée par son père : rétablir la gravité. Pour cela, Willa a donc quitté Chicago. En tant que passagère de train clandestine, elle file direction Kansas City. Mais le trajet va bien vite se révéler plus dangereux qu’il n’y paraît.

C’est avec grand plaisir que je me suis replongé dans le monde de Skyward. Joe Henderson nous conte ici un second arc bien différent du premier. Après l’exploration de la ville, nous voici à la campagne, à la découverte des dangers et surprises que recèle la forêt. Après un premier tome si rafraichissant, il semblait difficile de réitérer l’exploit et pourtant le scénariste nous surprend une nouvelle fois avec une toute nouvelle atmosphère, de nouveaux personnages, et de belles ambitions. Les surprises sont toujours nombreuses, tant dans l’exploration de l’intrigue que d’un univers qui s’agrandit et se complexifie à vue d’œil.

Henderson s’amuse à bousculer nos attentes, nous prenant toujours au dépourvu. Certaines planches se rapprochent plus de la fantasy que de la science-fiction. Je ne m’attendais pas à cette direction, et la lecture n’en fut que plus agréable. D’une inventivité assez jouissive, Skyward bouillonne d’idées et d’envies à l’enthousiasme communicatif.

Des personnages terriblement humain

Outre l’exploration de son univers et son intrigue, le scénariste n’oublie pas le plus important à  ses yeux, les personnages. Showrunner avant d’être auteur de comics avec Skyward , Joe Henderson comprend l’importance d’explorer la psyché de ses personnages et leurs rapports mieux que personne. Il écrit le personnage de Willa avec beaucoup de finesse, celle-ci traversant ce second tome en pleine période de doutes (doit-elle réaliser cette mission ; en est-elle capable ?) et de deuil (a-t-elle tué son père ?).

Willa va devoir combattre ses peurs et ses doutes pour sortir plus forte de cette épreuve. Malgré ses questionnements, celle-ci ne perd jamais son caractère lumineux et si attachant, qui en fait l’une des plus belles héroïnes de comics de ces dernières années. Dans des dialogues toujours aussi savoureux, ses rapports avec Edison évoluent dans des échanges où l’humour fonctionne à merveille. Passant de la gravité à un ton plus léger  et ainsi de suite, une écriture profondément efficace où tout semble naturel.

Lee Garbett skyward !

Pour illustrer cet univers si singulier, Lee Garbett s’en sort une nouvelle fois avec brio. Le nouveau pan de la série est bien différent du premier arc, plus tourné vers la nature et le « fantastique », Garbett s’en donnant à cœur joie. De superbes trouvailles visuellement fantastiques, des pleines pages euphorisantes, Garbett signe des planches très énergiques sublimées par la superbe colorisation d’Antonio Fabela.

HiComics nous propose par ailleurs dans les bonus de ce tome, certaines pages du scénario et des planches en noir et blanc de Garbett, soulignant son superbe travail. Une édition toujours impeccable, à la couverture évocatrice.

Ce deuxième volume de Skyward se dévore à une vitesse incroyable. Page turner d’une efficacité redoutable, à l’écriture aussi légère qu’intrigante, l’univers s’agrandit, les personnages évoluent, l’action et les surprises sont au rendez-vous. Henderson développe son art du cliffhanger avec brio, chaque fin de chapitre nous forçant à commencer le suivant très rapidement. Le twist final de ce second arc laissant présager un final explosif.

Entre le blockbuster et le récit indé, Skyward est un comics aussi léger qu’euphorisant, qui se renouvelle constamment. Un récit parfaitement maîtrisé par Joe Henderson (il me tarde de le voir adapter sur grand écran) et illustré de la plus belle des façons par Lee Garbett.

 

Ils ont kiffé :

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.


 
Ginlange est un peu comme Bruce Wayne, mais en mieux. Aimant cinéma et comics, et parfois les comics au cinéma, il essaiera de partager au mieux ses coups de cœur et coups de gueule avec vous, pour votre plus grand plaisir. Ave Lynch.


Vos commentaires :

Accueil Forums Skyward Tome 2

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #35309
      Ginlange
      Modérateur

      Vivant dans un monde sans gravité depuis sa tendre enfance, Willa s’en amusait et aimait grandir en toute légèreté. Plus maintenant. Après la mort de son père, Willa doit faire son deuil et échapper à la menace que représente Barrow qui veut l’empêcher de réussir la mission confiée par son père : rétablir la gravité.

      [Retrouvez l’article de ginlange à l’adresse Skyward Tome 2]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.