Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Locke and Key : l’âge d’or

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
11 votants

 

Point(s) fort(s) :


Le retour du tandem Hill-Rodriguez
Le retour de l'univers Locke and Key

Point(s) faible(s) :


Qualité inégale des récits
Dialogues qui sonnent faux
Scénarios parfois peu crédibles


 
En résumé
 

Locke and Key : l’âge d’or est réservé aux afficionados de la franchise. On retrouve avec plaisir le duo Hill-Rodriguez dans des récits tantôt poétiques, tantôt horrifiques. Malgré tout on reprochera au titre son ton qui manque de justesse et la qualité inégale des histoires.

 
Infos techniques
 

Scénario : Joe Hill
Dessin : Gabriel Rodriguez
Couleur : Gabriel Rodriguez
Editeur : ,
 
Editeur VO : ,
 
Publié il y a 1 mois par

 
Dans le détail...
 
 

Joe Hill a paumé les clés

Locke and Key : L’âge d’or est un recueil compilant des historiettes se déroulant avec le récit principal de la fantastique série de comics. Joe Hill et Gabriel Rodriguez nous proposent de suivre les tribulations de la famille Locke, mais pas celle que l’on connaît. Celle des années 1900.

Comme souvent, des récits inégaux

Locke and Key : L’âge d’or étant un ouvrage d’histoires courtes, on se retrouve comme souvent face à une qualité narrative inégale. Qui plus est, l’une de celles qui a le moins suscité mon intérêt fut la première. Elle est d’ailleurs assez révélatrice des écueils de ce recueil. A trop vouloir surfer sur le succès de la série principale, Joe Hill finit par nous livrer des histoires aux scénarios invraisemblables. Vous me direz que la série se déroule dans un univers fantastique. Certes, mais cela sonne faux. Notamment à cause de la qualité des dialogues qui est on ne peut plus médiocre. Mention spéciale à ceux de la petite sœur, Eléna, qui frisent le ridicule à force de se vouloir mignons.

Joe Hill parvient néanmoins à nous proposer des choses plus intéressantes, avec des enjeux moraux. Je pense ainsi à la partie concernant la première guerre mondiale qui sert de trame à la première moitié du livre et propose un peu de suspens. L’auteur parvient aussi à instiller une poésie mélancolique avec des récits oniriques pleins d’amour et de douceur. Cela dit, l’on perd un peu de vue ce qui faisait le charme et le succès de Locke and Key : le mélange subtil entre horreur, thriller et relations familiales.

Rajoutons à cela, qu’une des histoires a déjà été publiée dans le volume Locke and Key : Ciel et Terre. Dommage.

Un plaisir de retrouver le trait de Gabriel Rodriguez

Ce qui m’ aura le plus plu dans Locke and Key : L’âge d’or, c’est de retrouver le dessin de Gabriel Rodriguez. Car ce n’est pas ses errements sur le médiocre titre l’Epée Sacrée qui m’aura donné la satisfaction d’apprécier son talent. Il est de ces titres, de ces duos où l’on ne saurait envisager que le dessinateur n’y reste pas associé pour toujours. Le duo Hill-Rodriguez en fait partie. Si à la base, le style très Farlanien de Rodriguez ne semble pas forcément le plus adapté pour créer un sentiment d’horreur, ses compositions dynamiques et grandiloquentes avaient parfaitement su épouser le récit de Hill.

Bref, ce nouveau tome de Locke and Key est réservé aux afficionados de la franchise. On retrouve avec plaisir le duo Hill-Rodriguez dans des récits tantôt poétiques, tantôt horrifiques. Malgré tout on reprochera au titre son ton qui manque de justesse et la qualité inégale des histoires. Si vous voulez tentez le coup malgré tout, vous pouvez retrouvez Locke & Key L’âge d’or chez notre partenaire Excalibur Comics.

 

Si vous aimez nos contenus, vous pouvez nous soutenir sur Tipeee !

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Business-man de petite envergure, professionnel de santé, pratiquant d'arts martiaux, joueur de jeux de plateaux, lecteur de comics, fan de littérature US


Vos commentaires :

Accueil Forums Shadowman Tome 1 chez Bliss Editions

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #41858
      Comics Grinch’
      Maître des clés

      In blackest night ! Ce tome 1 de Shadowman signe le retour du personnage dans une nouvelle série chez Bliss. A croire qu’il y en a plus chez Valiant q
      [Retrouvez l’article de comics-grincheux à l’adresse Shadowman Tome 1 chez Bliss Editions]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.