Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Reckless chez Delcourt

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
2 votants

 

Point(s) fort(s) :


Un nouveau projet qui amène de nouvelles idées et un nouveau style.
Les thématiques superbement traitées.
Les dessins, toujours fabuleux.

Point(s) faible(s) :


Ha ha, vous rigolez ?


 
En résumé
 

Ed Brubaker et Sean Phillips nous proposent une nouvelle aventure, différente de leurs précédentes collaborations. Plus aventurier dans l’esprit mais toujours introspectif, ce nouveau héros nous embarque avec son sens de la justice dans une enquête rythmé, même si elle est attendue sur certains points.

 
Infos techniques
 

Scénario : Ed Brubaker
Dessin : Sean Phillips
Couleur : Jacob Phillips
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 3 mois par

 
Dans le détail...
 
 

Aucune pitié sur la qualité !

Ah, Ed Brubaker et Sean Phillips ! Dire que chacune de leurs créations est attendu au sein du collectif serait un euphémisme ! Forcément, leur nouveau projet chez Delcourt, Reckless porte beaucoup en lui. D’autant plus qu’il semble ouvrir une nouvelle page de leur collaboration.

Evolution d’une relation artistique.

En effet, ici, on arrête les volumes de 50 pages environ et on passe à un format bien plus étendu, avec quasiment le triple de pages. De fait, plus de liberté pour le duo qui vise aussi un rythme de publication plus soutenu puisque le prochain tome est déjà prévu pour janvier et qu’un troisième sortira prochainement, avec un quatrième aussi en vue.

Reckless, c’est Ethan, un jeune homme qui règle les problèmes des autres contre de belles liasses de pognon. Cela lui permet aussi de mettre à profit son sens de la justice et le code morale qui va avec. On a à faire à un personnage comme on n’en retrouve plus tellement aujourd’hui. Véritablement tout droit sorti des années 70-80, il est de ces personnages attachants parce qu’il a une volonté de bien faire et qu’il porte un ensemble de valeurs hérité des titres pulp. C’est un type direct, efficace et permettant à Brubaker / Phillips de changer de style. On est loin des personnages torturés et hantés pour faire face à un type ayant subi un accident et qui n’a plus de ressenti émotionnel. Colère, chagrin, peur, etc., il ne ressent plus rien de tout cela et le met à profit dans son travail.

Désenchantement moderne.

L’enquête à traiter dans ce tome le voit retrouver une ancienne connaissance, pourchassé par des types peu reluisants. Un truc classique et le duo ne semble pas s’en cacher. Le déroulé des évènements est assez prévisible, un peu trop parfois et on perd quelque peu en profondeur. Quoique. Il y a quelque chose d’intéressant que porte en lui le personnage, avec une vision désenchantée de l’Amérique. Non pas que Brubaker s’apitoie sur une époque perdue, bien au contraire. Il montre des années 80 où l’Amérique cherchait des ennemis partout, embarquant avec elle des jeunes gens dans cette quête fanatique perdue d’avance.

Difficile d’en dire plus sans vous gâcher totalement les surprises du tome. D’autant que comme à son habitude, Ed Brubaker ménage parfaitement son suspense et son rythme. Les révélations sont encore mieux gérées qu’à l’habitude, certainement grâce à ce nouveau format qui permet d’accélérer ou décélérer à l’envie. Ainsi, le duo se permet plus de choses, plus libres, moins contraints. Sean Phillips profite de plus d’espace pour s’exprimer et certaines planches permettent de montrer le spleen du personnage de Ethan. Comme souvent avec l’artiste, le travail est phénoménal, avec la colorisation de son fils, Jacob qui sublime le tout. Les couleurs sont chaudes et conviennent merveilleusement à l’ambiance du titre.

Bref, avec Reckless, dispo chez Delcourt, Ed Brubaker et Sean Phillips nous proposent une nouvelle aventure, différente de leurs précédentes collaborations. Plus aventurier dans l’esprit mais toujours introspectif, ce nouveau héros nous embarque avec son sens de la justice dans une enquête rythmé, même si elle est attendue sur certains points.

 

Ils ont kiffé :

 

Si vous aimez nos contenus, vous pouvez nous soutenir sur Tipeee !

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Comics Grinch râle beaucoup. Son origine vient de ses nombreuses grincheries envers BvS. Ayant gonflé sa petite amie avec ça, elle lui suggéra d'en parler avec d'autres. Ce fût chose faite. Vénère Grant Morrison, conchie Mark Millar.


Vos commentaires :

Accueil Forums Reckless chez Delcourt

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #40537
      Comics Grinch’
      Maître des clés

      Ed Brubaker et Sean Phillips nous proposent une nouvelle aventure, différente de leurs précédentes collaborations. Plus aventurier dans l’esprit mais toujours introspectif, ce nouveau héros nous embarque avec son sens de la justice dans une enquête rythmé, même si elle est attendue sur certains points.

      [Retrouvez l’article de comics-grincheux à l’adresse Reckless chez Delcourt]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.