Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Killadelphia tome 2

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
2 votants

 

Point(s) fort(s) :


Le traitement de la question de la minorité.
Le dessin et la couleur qui servent l'ambiance.

Point(s) faible(s) :


Bon ça reste une histoire de vampires avec ses classiques.


 
En résumé
 

Jimmy Sangster, policier de Philadelphie, mène un combat contre une armée de vampires bien décidés à asseoir sa domination sur Terre et à réduire les humains en esclavage. Le complot, ourdi depuis la création des États-Unis, décide de frapper en premier la ville de l’amour fraternel.

 
Infos techniques
 

Scénario : Rodney Barnes
Dessin : Jason Shawn Alexander
Couleur : Luis NCT
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 3 mois par

 
Dans le détail...
 
 

 


At night I could hear the blood in my veins

Killadelphia tome 2 est la suite de la série vampirique de Rodney Barnes (scénario) et Jason Shawn Alexander (dessin). Le tome 1 nous proposait de suivre les traces (de sang) de Jimmy Sangster, policier à Philadelphie. Ce dernier reprenait l’enquête de son père, fraîchement assassiné, sur une série de meurtres sanglants. Jimmy apprenait rapidement qu’une conspiration de vampires œuvrait dans l’ombre depuis l’aube de la création des États-Unis. La ville de l’amour fraternel allait devenir la première victime des suceurs de sang dans leur tentative de domination du monde.

Killadelphia tome 2 est proposé au prix de 24.95 euros pour 192 pages par les édition Huginn & Muninn.

Un peu de sang neuf dans les récits de vampires

Killadelphia tome 2 est une énième série de vampires. Certes. Le pitch de la série ressemble à celui de Vampires : la mascarade. C’est vrai. Ben pourquoi vous avez mis 4.5/5 au tome 1 et que vous remettez une bonne note à ce tome ? Parce qu’on aime bien les vampires. Blague à part, il est vrai que j’adore les vampires (génération Buffy oblige). Mais cela ne m’empêche pas d’avoir un esprit critique. Killadelphia (critique du tome 1 à lire ici) propose quelques petites nouveautés dans le genre qui ajoutent de la fraîcheur. J’apprécie notamment le fait que le récit soit assez représentatif de la population américaine et que beaucoup de personnages centraux soient d’origine afro-américaine. Gentils, comme méchants !

Nan c’est pas du wokisme

Je vois déjà certains certaines crier au wokisme (me demandez pas les noms je serai tenté de vous les donner, mais je suis trop BIENVEILLANT pour le faire). Cette représentation sert un propos bien plus travaillé sur l’exploitation des minorités. Mon collègue Nico le disait pertinemment dans son avis sur le tome 1. Le titre n’est pas sans rappeler l’excellentissime These Savage Shores d’ailleurs, qui traite lui aussi de vampires et de colonisation. Killadelphia tome 2 poursuit le développement de ce point en axant le trait sur l’esclavagisme et les relations complexes entre maître et esclave. Avec peut-être un peu trop de romance, mais avec une violence et une colère presque libératoire pour le lecteur.

Un dessin brumeux

Jason Shawn Alexander (dessin) et Luis NCT (couleurs) nous délivrent un travail très adapté. Le trait limite flou doublé d’une colorisation qui fait la part belle aux couleurs froides donne une impression de brume et de froid glaçante. En outre, cela permet d’accentuer la violence des scènes (nombreuses) de massacre en faisant gicler le rouge sang, l’orange du feu tout en gardant une image vaporeuse qui atténue le côté gore des scènes. C’est tout bonnement parfait.

 

Bref, Killadelphia tome 2 est une très bonne série de vampires. Si l’on doit la comparer à d’autres, elle mérite sa place sur le podium, peut-être même à la première place (en concurrence avec These Savage Shores) pour le moment. Son propos qui va au-delà de la simple histoire de chasses aux dents pointus et son dessin original en font une oeuvre à posséder.

Ils ont kiffé :

Si vous aimez nos contenus, vous pouvez nous soutenir sur Tipeee !

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Business-man de petite envergure, professionnel de santé, pratiquant d'arts martiaux, joueur de jeux de plateaux, lecteur de comics, fan de littérature US


Vos commentaires :

Accueil Forums Arrowsmith Tome 1

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #45474
      Nico
      Participant

      1915. L’Europe est en guerre. Mais pas une guerre comme on la connaît. En effet, la magie et les créatures fantastiques font partie intégrantes de ce monde, et jouent un rôle primordial dans les combats. Fletcher Arrowsmith s’engage dans les Unites d’Élites Aérienne. Après une rapide formation, il part à la guerre.

      [Retrouvez l’article de nico à l’adresse Arrowsmith Tome 1]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.