Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Excellence tome 1

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
1 votant

 

Point(s) fort(s) :


Un récit urbain de magie intelligent et bien construit.
Un univers riche associé à un scénario intelligent.
Un graphisme absolument superbe et dynamique

Point(s) faible(s) :


Un héros antipathique.
Un rythme trop rapide et parfois confus dans le déroule scénaristique
Des dialogue un peu "out of character".


 
En résumé
 

Excellence, une des dernières production du label Skybound, arrive enfin en France. Proposant une version “street level” de récits comme Harry Potter et Magic Order, le récit sait trouver très vite sa propre originalité. Malgré de nombreuses maladresses, le récit offre un récit riche et artistiquement sublime qui titille la curiosité !

 
Infos techniques
 

Scénario : Brandon Thomas
Dessin : Khary Randolph
Encrage : Khary Randolph
Couleur : Emilio Lopez
Editeur :
 
Editeur VO : ,
 
Publié il y a 4 mois par

 
Dans le détail...
 
 

L’Excellence est elle toujours une quête permanente ?

L’arrivée en France de la série Excellence avec son tome 1 n’est pas surprenante puisque celle-ci appartient au label Skybound de Image Comics. La série scénarisée par Brandon Thomas propose un mix entre Magic Order et Bitter Root dans un style très télévisuel.

Un sort de confusion ou d’excellence ?

L’univers propose par Excellence est assez riche. Proposant un groupuscule secret de magicien, d’origine Afro Américaine, œuvrant dans l’ombre pour protéger les méritants et agissant comme des anges gardiens.

On y  suit Stephen Dales, fils d’une lignée prestigieuse de ce groupuscule. Peinant à développer ses pouvoirs, sentant la déception qu’il représente pour son géniteur, sans cesse mis en compétition et en rivalité, celui-ci va finalement réussir à développer ses dons au prix d’une rage profonde et dévastatrice qui ne le quittera pas.

Cependant, le récit demeure assez confus. Tout s’enchaine très vite et l’univers diablement complexe, demande d’être appréhendé pour saisir les tenants et aboutissants de l’intrigue. Mais les transitions sont parfois trop hasardeuses, abruptes. Les relations entre les personnages évoluent parfois trop vite, même si elles restent cohérentes; On devra toutefois passer outre les premiers chapitres pour commencer a trouver un rythme de croisière.

On notera également un personnage principal auquel il est difficile de s’attacher de par son caractère trop hargneux. Également, certains dialogues sonnent un peu étranges, avec un champ lexical trop familier pour des membres d’élite d’une confrérie secrète.

De vraies qualités malgré tout !

Malgré tout, il ne faut pas penser que ce comics n’a rien à offrir ! L’univers est riche, crédible et pertinent. La représentation de la magie est ultra stylisée et offre de superbes moments épiques et intenses.

L’intrigue général est intelligente. De même l’utilisation d’un héros noir censé protéger les intérêts des individus blanc pour s’assurer de leur succès est aussi astucieuse qu’ironique. Il est d’ailleurs dommage que cet aspect ne soit pas plus développé, car cela aurait pu donner lieu à une critique social vraiment intéressante.

Le récit brasse ainsi de nombreuses thématiques, dont le cercle de la haine, les inégalités sociales imposées par un système hiérarchique défaillant, ou encore les relations père fils difficiles.

Visuellement magique ?

Artistiquement, la proposition de Excellence est… excellente ? Blague à part il n’y a guère d’autre mots pour décrire ce que l’artiste nous offre ici.

Le design rappel les meilleurs design d’animation, avec un aspect très “Street Art“. Le découpage est dynamique et précis, sachant rester lisible. Chaque posture est stylisée, et l’utilisation des couleur parfaitement adapté permet de sublimer l’ensemble. On se régale tout du long, et cela permet de maintenir un très fort intérêt pour la série malgré les quelques maladresses scénaristiques.

Ce tome 1 de Excellence montre une série qui possède un très haut potentiel ! S’il n’est pas dénué de maladresses, on constate que celles-ci s’atténuent au fur et à mesure de la lecture. Laissant ainsi espérer un décollage de la série dans le tome suivant. En tout cas, on sera au rendez vous !

Ils ont kiffé :

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Thésard dans sa dernière ligne droite. Passionné de récits d'aventures (policier, SF, Fantasy, S-H...) que ce soit en Film, séries, jeux videos, romans et bien sur l'ensemble du 9e art !


Vos commentaires :

Accueil Forums Plunge chez Urban Comics

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #39406
      Kit Fisto
      Modérateur

      Au lendemain d’un tsunami, on détecte au large du détroit de Béring le signal de détresse du Derleth, un navire d’exploration scientifique… disparu depuis 40 ans. Le biologiste marin Moriah Lamb rejoint l’équipe de remorqueurs d’épaves missionnée par Rococo International, un groupe privé très intéressé par la cargaison du Derleth. De même qu’il est heureux que les mystères de l’univers soient inaccessibles à l’entendement humain, certains secrets devraient quant à eux rester immergés dans les abysses du cercle arctique.

      [Retrouvez l’article de kit-fisto à l’adresse Plunge chez Urban Comics]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.