Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Stargirl Saison 1 épisode 1 (PILOTE)

 
Not'Note
 
 
 
 
 


Vos notes
12 votants

 

Point(s) Fort(s)


Une générosité rare !
Des personnages attachants
Très fidèle au matériau de base

Point(s) Fabile(s)


Des ficelles un peu grosse
Des clichés un peu partout


 
Infos Techniques
 

Stargirl n’est pas une série sans défaut loin de là. Cependant, le travail de Geoff Johns et des acteurs est exemplaires et les intentions du show sont plus que louable. Généreux et très fidèle au matériaux de base, le spectacle est au rendez vous, et c’est avec un certains plaisir que l’on attends la suite.

 
En résumé...
 

Une série de : Geoff Johns
Scénario de l'épisode : Geoff Johns
Réalisation de l'épisode : Glen Winter
Principaux acteurs : Brec Bassinger, Luke Wilson, Amy Smart, Christopher James Baker, Neil Jakson
Diffuseur VO : DC Universe et CW
Univers :
 
Publié il y a 6 mois par

 
Dans le détail...
 
 

Fille étoilée !

Courtney Whitmore, une adolescente, fait sa première rentrée au lycée dans une toute nouvelle ville. Un soir, elle découvre que son beau-père cache un mystérieux sceptre aux pouvoirs étrange. Son beau-père lui révèle être S.T.R.I.P.E., un membre de la Société de justice d’Amérique et qu’il a été chargé par Starman de veiller sur son sceptre. Elle devient alors Stargirl.

Nous voila pour le lancement de la série longuement teasé, Stargirl ! Mais, qui est ce donc que cette Stargirl ?

Stargirl : le personnage de Geoff Johns !

Stargirl est un personnage “secondaire” de l’écurie DC. Le lecteur VF n’aura eu que peu d’occasions de la croisée, si ce n’est dans les pages de la Justice League de Geoff Johns version New52.

Et c’est d’ailleurs le grand Geoff Johns qui a créé ce personnage en 1999. Un personnage en hommage à sa sœur disparue lors de l’explosion d’un avion en 1996. Courtney Johns, dont le lien avec Stargirl, alias Courtney Whitmore, est évident.

Ce personnage adolescent, possédant l’un des artefact les plus puissant de l’univers DC, est fortement lié à la Justice Society of America. Mais retrouve-t-on vraiment ces caractéristiques dans ce show ?

Une adaptation très fidèle du personnage !

Le moins que l’on puisse dire c’est que le show respecte à la lettre l’histoire du personnage. Si ce n’est l’ambiance très 90 !

Courtney déménage avec sa mère, et son nouveau beau-père et beau-frère dans la petite ville de Blue Valley où tout le monde il est beau et gentil ! Bien sûr, pour une adolescente, cela fait davantage de raison de haïr cette nouvelle figure d’autorité masculine qui pourtant fait de son mieux pour être à la hauteur.

Mais Courtney va se rendre compte que ce fameux Pat Dugan cache quelque chose, un spectre aux pouvoirs cosmiques qui réagit à sa présence. Et c’est de là que les intrigue découle, le lien de Pat avec la JSA, le premier Starman potentiellement le père de Courtney, leur anéantissement par le gang de l’injustice.

Une série généreuse !

Si la diffusion sur la CW avait de quoi faire peur, la série Stargirl se différencie des Arrow et Flash et leur intrigue hebdomadaire en proposant une histoire s’étalant sur plusieurs épisodes.

La série s’offre de nombreux effets spéciaux et scène de baston style “Power Rangers mais avec un peu plus de sous” (je vous jure, il y a même un Megazord). Si le tout peut paraître kitsch, tout est néanmoins assumé, et il s’en dégage une espèce d’aura de bienveillance pour un show se voulant divertissant pour les fan et les nouveaux venus.

Des personnages fidèles aux comics.

Wildcats, Hourman, Starman, ces personnages iconiques sont bien présents et feront plaisir aux fan. De même, l’idée d’anéantir la JSA dés le premier épisode est assez audacieux et promet des développements intéressants pour la suite.

Du côtes des vilains, ceux ci respectent leur design des comics, et le côte très surjoué de certains tient finalement plus de l’hommage aux comics de l’âge d’or qu’à de réelles fautes de goûts.

Les personnages de Stargirl et Pat Dugan sont très convaincants. On regrettera toutefois que ceux ci soient un peu trop au centre de la série pour le moment.

Quelques défauts, finalement pardonnables.

Certes la série n’évite pas certains écueils. Notamment une utilisation de nombreux clichés de l’adolescente rebelle et en conflit avec son entourage. Certains gimmicks et ficelles scénaristiques que l’on voit venir de loin.

Cependant, ceux ci n’entachent pas le côtés sympathique de cette série qui se veut n’être qu’une série pleine de lumière avec des personnages attachants.

Finalement, et contre toute attente, Stargirl se révèle une bonne surprise. Projet plein d’amour et d’ambitions, celui ci parvient à faire oublier ces défauts pour un spectacle plein d’optimisme ! A tenter !

 

Ils ont kiffé :

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Thésard dans sa dernière ligne droite. Passionné de récits d'aventures (policier, SF, Fantasy, S-H...) que ce soit en Film, séries, jeux videos, romans et bien sur l'ensemble du 9e art !


Vos commentaires :

Accueil Forums Stargirl Saison 1 épisode 1 (PILOTE)

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #33951

      Stargirl n’est pas une série sans défaut loin de là. Cependant, le travail de Geoff Johns et des acteurs est exemplaires et les intentions du show sont plus que louable. Généreux et très fidèle au matériaux de base, le spectacle est au rendez vous, et c’est avec un certains plaisir que l’on attends la suite.

      [Retrouvez l’article de loic-kernoutlook-fr à l’adresse Stargirl Saison 1 épisode 1 (PILOTE)]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.