Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Haven – Test du jeu vidéo très BD !

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
5 votants

 

Point(s) Fort(s)


Des personnages superbement écrits et attachants.
Un jeu vidéo qui incite à se poser.
Une OST électro-funk à tomber.
Une bonne articulation entre dialogues, exploration et combats

Point(s) Faibles(s)


Un univers un peu hermétique et qui manque d'explications


 
En résumé...
 

Haven a été un coup de cœur. Inspiré par Saga et avec un artiste de comics pour la construction des environnements, le jeu a de sérieux arguments pour convaincre le lectorat comics. D’autant qu’il a une approche narrative qui saura séduire les moins habitués. Porté par un couple attachant et touchant dont la relation est portée par de superbes dialogues, le jeu nous transporte dans un univers original et qui fait énormément de bien à la tête et au cœur !

 
Infos Techniques
 

Developpeur : The Game Bakers
Date de sortie : 3 décembre 2020
PEGI : 18
Testé sur : PS5
Dispo Sur : , ,
 
Publié 19 janvier 2021 par

 
Dans le détail...
 
 

Aujourd’hui, on test Haven, jeu vidéo développé par un studio français : The Game Bakers. Disponible sur PC, Xbox One et Series et PS5, c’est un jeu indépendant, développé à échelle humaine par une équipe de passionnés que nous avons eu la chance d’interviewer pour en savoir plus sur leurs ambitions.

Haven, un jeu vidéo de couple en test !

Haven vous invite à suivre un couple qui a fui sa planète et s’est réfugié sur une planète lointaine, afin de faire une pause et réparer son vaisseau. Vous comprenez pourquoi j’en parle ?

Oui, l’une des influences majeures est Saga, le comic book favori de Captain Talbot ! Ce n’est pas la seul, évidemment mais c’est celle qui m’a fait accrocher au jeu directement. Comme dans le comics, ce qui m’a séduit dès les premières minutes, c’est la qualité de l’écriture.

C’est bien simple, Yu et Kai sont deux jeunes amoureux attachants. Les dialogues sont crédibles, à tel point que l’on peut aisément se reconnaître dans leur relation. Ils affichent tous les deux un optimisme à toute épreuve, même dans les coups durs. On s’attache facilement à leurs pérégrinations sur cette planète étrangère.

On découvre peu à peu l’univers qu’ils ont fui. Ce point est fait très subtilement mais parfois trop. Au travers des échanges du couple dans leur vaisseau ou en explorant la planète, on comprend qu’ils ont fui un système oppressif, matchant des individus en couple. Néanmoins, j’ai eu parfois du mal à comprendre complètement ce système et j’aurai aimé un codex pour avoir plus d’explications. Rien de grave toutefois tant c’est ce couple qui fait l’essence même du titre.

Un gameplay à la cool !

On accompagne le couple dans leurs aventures sur cette planète alors qu’ils tentent de survivre. Alors, rassurez-vous, rien de complexe, il s’agira de se balader et récolter de quoi cuisiner pour maximiser l’entente du couple mais aussi et surtout de quoi réparer le vaisseau.

Au fur et à mesure de l’exploration, on découvrira aussi les mystères de cette planète. Pour cela, le jeu nous proposer de glisser avec les personnages. On contrôle celui que l’on veut et l’autre nous suit automatiquement, nous tenant la main par moments. On aura également des combats puisque la planète est recouvert d’une substance étrange nommée rouille qui contamine les animaux.

Il s’agira alors de les purger de cela dans les combats. On a alors un système empruntant beaucoup aux JRPG avec un sens du timing car il faut agir vite et en coordination. Quatre actions sont disponibles et d’autres s’ajoutent au fur et à mesure mais il s’agira surtout d’être bien synchroniser. Pas comme moi donc. Mais le jeu propose de nombreuses options d’accessibilité facilitant les combats et nous aidant.

Un jeu vidéo qui glisse.

On se retrouve avec un jeu très cool même si les combats manquent de précision. Là encore, ce n’est pas préjudiciable. Le jeu dure une dizaine d’heure en ligne droit, une douzaine si vous voulez tout faire et les combats occupent peu de temps dans le total. On passe la majeure partie de notre temps à lire les échanges du couple et à vivre à leurs côtés dans le vaisseau ainsi qu’à glisser en explorant pour éliminer la rouille envahissant l’environnement. Le jeu est narratif dans tout ce que cela a de noble.

Le scénario est intéressant et surtout les dialogues font mouche, bien aidés par le doublage anglais du jeu. Le casting est top et on sent une forte alchimie entre eux. Surtout qu’au-delà des dialogues, le jeu ose aller dans des recoins intimes du couple. La sexualité notamment y est abordée frontalement et de la meilleure des manières pour un jeu vidéo. Ne cherchant pas à montrer, il préfère créer des dialogues crédibles et des moments touchants, tour à tour drôles, tristes et toujours réussis.

Et cela est bien aidé par la direction artistique du jeu. Les environnements sont sublimes, bien aidés par le style coloré de Simon Hutt que vous verrez bientôt sur Mutafukaz 1886. Le jeu propose de superbes panoramas, avec des choix de couleur très justes et qui contribue à créer un univers cool et dépaysant, bien loin des standards actuels. Sans oublier la BO de Danger, tout simplement entraînante comme rarement !

Bref, comme le montre notre test, le jeu vidéo Haven a été un coup de cœur. Inspiré par Saga et avec un artiste de comics pour la construction des environnements, le jeu a de sérieux arguments pour convaincre le lectorat comics. D’autant qu’il a une approche narrative qui saura séduire les moins habitués. Porté par un couple attachant et touchant dont la relation est portée par de superbes dialogues, le jeu nous transporte dans un univers original et qui fait énormément de bien à la tête et au cœur !
Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.


Les mots clé de cet article
Haven jeu video Saga Simon Hutt The Game Bakers

 
Comics Grinch râle beaucoup. Son origine vient de ses nombreuses grincheries envers BvS. Ayant gonflé sa petite amie avec ça, elle lui suggéra d'en parler avec d'autres. Ce fût chose faite. Vénère Grant Morrison, conchie Mark Millar.


Vos commentaires :

Accueil Forums Haven – Un jeu vidéo très BD !

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #37041
      Comics Grinch’
      Maître des clés

      Haven a été un coup de cœur. Inspiré par Saga et avec un artiste de comics pour la construction des environnements, le jeu a de sérieux arguments pour convaincre le lectorat comics. D’autant qu’il a une approche narrative qui saura séduire les moins habitués. Porté par un couple attachant et touchant dont la relation est portée par de superbes dialogues, le jeu nous transporte dans un univers original et qui fait énormément de bien à la tête et au cœur !

      [Retrouvez l’article de comics-grincheux à l’adresse Haven – Un jeu vidéo très BD !]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.