Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Stargirl Saison 1

 
Not'Note
 
 
 
 
 


Vos notes
7 votants

 

Point(s) Fort(s)


Une générosité rare !
Des personnages attachants
Très fidèle au matériau de base

Point(s) Fabile(s)


Des ficelles un peu grosse
Des clichés un peu partout


 
Infos Techniques
 

Stargirl est une série des plus agréable. Généreuse et fraîche, au point de faire passer plus aisément les quelques défauts du show. On y ressent l’amour de Geoff Johns pour le personnage, Porté par un casting agréable, la saison se laisse suivre avec plaisir et on en redemande pour une seconde saison !

 
En résumé...
 

Une série de : Geoff Johns
Scénario de l'épisode : Geoff Johns
Réalisation de l'épisode : Glen Winter
Principaux acteurs : Brec Bassinger, Luke Wilson, Amy Smart, Christopher James Baker, Neil Jakson
Diffuseur VO : DC Universe et CW
Univers :
 
Publié il y a 1 mois par

 
Dans le détail...
 
 

Toujours plus haut vers les étoiles ?

Courtney Whitmore, une adolescente, fait sa première rentrée au lycée dans une toute nouvelle ville. Un soir, elle découvre que son beau-père cache un mystérieux sceptre aux pouvoirs étrange. Son beau-père lui révèle être S.T.R.I.P.E., un membre de la Société de justice d’Amérique et qu’il a été chargé par Starman de veiller sur son sceptre. Elle devient alors Stargirl.

Quelques mois après l’épisode pilote, nous revoici pour une nouvelle critique cette fois ci sur la saison complète totalisant 13 épisodes !

Stargirl et l’héritage de la Justice Society of America.

Stargirl est un personnage “secondaire” de l’écurie DC. Créé par  le grand Geoff Johns qui a créé ce personnage en 1999, en hommage à sa sœur disparue. Le show est d’ores et déjà renouvelé pour une saison 2, un gage de qualité ?

Une histoire originale loin du comic book !

L’épisode 1 s’ouvre sur une Société de Justice d’Amérique (JSA) en plein combat face à la Société d’Injustice d’Amérique (l’ISA). Derrière ce combat d’acronyme, se cache une énième bataille contre le mal où les héros (Hourman, Starman, Wildact etc.) finissent par perdre devant leurs ennemis (Icicle, Brainwave, Solomon Grundy etc.)

Seul Pat Dugan le partenaire de Starman parvient à s’enfuir, une victoire totale du mal !

La notion d’héritage !

C’est bien des années plus tard que Pat Dugan emménage à Blue Valley avec son fils Mike, sa nouvelle femme Barbara et sa fille Courtney notre héroïne ! Le but, commencer une nouvelle vie !

Une ambiance très 90′ avec une série faisant la part belle a la famille recomposé et aux problème d’adolescent (lycée, intégration, acceptation du remariage etc.). Parallèlement à cela, Courtney va tomber sur le spectre de Starman, qui va la choisir. Celle ci va se rendre compte que la ISA est présente a Blue Valley et va chercher vengeance pour Starman dont elle pense être l’héritière !

S’engage alors une quête pour trouver d’autres héritiers des membres de la JSA et leur transmettre leur équipement afin de déjouer le complot qui se trame a Blue Valley.

Une histoire qui évolue à un bon rythme.

Vous l’aurez compris, la série se rapproche des show type Doom Patrol et Titans, plutôt que Flash ou Arrow (à savoir la présence de freak of the week). L’intrigue générale se déroule parallèlement à l’évolution des relations entre les différents protagonistes. Le tout se fait de manière assez organique et fluide, avec un rythme tout a fait convenable, même si quelques longueurs sont malheureusement présente. Néanmoins les retournements de situations sont nombreux et tiennent en haleine !

De même beaucoup de personnages sont présents dans la série, notamment du côté des antagonistes. Et certains sont relativement laissé de côte (tout comme la mère de Courtney relativement absente), ce qui est un peu dommage car l’empathie en pâti (subtil hein !) légèrement.

Un show généreux et original, ce qui pardonne les défauts !

Ce choix de présenter une JSA juvénile est intéressant et audacieux. Chaque personnage ayant son passé et ses motivations personnelles. Et leur relation avec Pat Dugan, faisant office de mentor est souvent assez cocasse !

La qualité des personnages est aussi assuré par les acteurs qui, malgré un leger surjeux, font le café et participe à la qualité du show !

C’est une série généreuse en contenu et en enjeux, multipliant les références et des scènes d’action riches, avec un petit côté cheap par moment que l’on pardonnera volontiers tant l’envie de bien faire est présente.

On dénotera malgré tout quelques jeux d’acteurs un peu en deçà, des personnages sous exploités et parfois quelques baissent dans le rythme général. Néanmoins, ce show respire l’espoir et la générosité et c’est agréable de voir enfin un show DC proposer, et réussir, dans cet angle d’attaque !

Un bilan positif et qui laisse présager du meilleur pour le futur !

La saison s’achève en résolvant totalement l’intrigue lancée (poke Titans saison 1 !) et se permet de teasé les différents éléments de la seconde saison. Avec un retournement de situation très intriguant, et la promesse d’un antagoniste bien connu des fans de DC, le rendez vous est pris !

Finalement, et contre toute attente, Stargirl se révèle une bonne surprise. Projet plein d’amour et d’ambitions, celui ci parvient à faire oublier ces défauts pour un spectacle plein d’optimisme ! A tenter !

 

Ils ont kiffé :

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Thésard dans sa dernière ligne droite. Passionné de récits d'aventures (policier, SF, Fantasy, S-H...) que ce soit en Film, séries, jeux videos, romans et bien sur l'ensemble du 9e art !


Vos commentaires :

Accueil Forums Stargirl Saison 1 épisode 1 (PILOTE)

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #33951

      Stargirl n’est pas une série sans défaut loin de là. Cependant, le travail de Geoff Johns et des acteurs est exemplaires et les intentions du show sont plus que louable. Généreux et très fidèle au matériaux de base, le spectacle est au rendez vous, et c’est avec un certains plaisir que l’on attends la suite.

      [Retrouvez l’article de loic-kernoutlook-fr à l’adresse Stargirl Saison 1 épisode 1 (PILOTE)]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.