Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Crisis on Infinite Earths – Crossover The CW

 
Not'Note
 
 
 
 
 


Vos notes
4 votants

 

Point(s) Fort(s)


Une sincérité et une générosité qui parviennent à convaincre !
Un bel hommage à Oliver Queen.
Une conclusion tournée vers l'avenir.
La Justice League filmée que l'on mérite enfin à l'écran !

Point(s) Fabile(s)


De nombreux défauts structurels.
La réalisation, souvent laide et qui manque de punch.


 
Infos Techniques
 

Crisis on Infinite Earths par The CW est une réussite. Pétri de beaucoup de défauts structurels et narratifs ainsi que d’une réalisation parfois hasardeuse, il parvient à démontrer une grande générosité et une compréhension des attentes très bonne. Le crossover est tourné vers le futur et non le passé.

 
En résumé...
 

Une série de : Marc Guggenheim, Robert Rovner, Don Whitehead, Holly Henderson, Eric Wallace, Marv Wolfman, Keto Shimizu, Ubah Mohamed
Réalisation de l'épisode : Jesse Warn, Laura Belsey, David McWhirter, Glen Winter, Gregory Smith
Principaux acteurs : Grant Gustin, Stephen Amell, Melissa Benoist, David Harewood, Caity Lotz, Brandon Routh, Ruby Rose, Jon Cryer
Diffuseur VO : The CW
Diffuseur VF : Netflix/CStar
Univers :
 
Publié il y a 5 mois par

 
Dans le détail...
 
 

C’est la crise !!!!

On l’attendait fortement depuis maintenant un an et voilà enfin la Crise qui arrive sur The CW ! Crisis on Infinite Earths version CW arrive et forcément, les enjeux sont très élevés. La saison de Arrow s’est attachée à préparer l’événement. Elle est désormais là et il est temps de faire le bilan !

Cela commence assez tranquillement dans Supergirl mais les enjeux vont très vite monter. On va y voir la disparition progressive des différents univers composant le Multivers. Comme dans le comics éponyme, c’est la fin du Multivers DC Comics, ce qui permet aux scénaristes de s’amuser à placer de nombreux caméos. Pas forcément très utiles, ils servent à montrer une volonté de tout connecter comme dans les comics.

Structure branlante !

Si  les enjeux se font vite ressentir, il va malgré tout y avoir de nombreux problèmes. Le crossover va ainsi beaucoup trop s’étaler sur un événement prévisible et déjà anticipé par à peu près tout le monde. Manifestant une envie de maintenir le statu-quo un peu trop longtemps, elle met certains personnages dans une position un peu débile. Il y a dans cette intrigue qui parasite deux épisodes un ralentissement qui aurait pu être mis à profit pour autre chose. Quelque chose de plus consistant et de plus intéressant. D’autant plus qu’il était possible d’arriver au résultat final sans en passer par là.

Des défauts et des lourdeurs de ce genre, le récit en comprend beaucoup. On aurait pu penser qu’avec cinq épisodes et au vu des enjeux, cela serait condensé. Finalement, c’est tout le contraire qui se produit. Les parties 2 et 3 sont très lentes, emmènent les personnages dans des directions étranges. Batwoman va aller dans un autre univers, rencontrer un Bruce Wayne incarné par Kevin Conroy, fatigué et usé. Cela va lui permettre de prendre conscience de sa propre personnalité et à côté, elle traîne Kara comme un boulet. Cette dernière ne sert à rien et l’ensemble de l’intrigue parait forcé pour simplement mettre en scène un Bruce Wayne.

C’est en fait symptomatique du problème du crossover : les trois premiers épisodes sont trop collés à leur série d’origine. Qui se souciera des niaiseries de Lena Luthor dans le premier épisode ?

Mais ça marche !

Pourtant, là-dedans, il y a une véritable générosité qui se dégage. Les scénaristes offrent un spectacle équivalent au diptyque Avengers, toutes proportions gardées. Néanmoins, pour avoir revu récemment Endgame, j’y ai trouvé un épisode engoncé dans une logique passéiste. Ici, la version CW de Crisis on Infinite Earths bénéficie d’un travail tourné vers le futur. De plus, il offre beaucoup de grands moments.

L’action va exploser dans les deux derniers épisodes et malgré de gros soucis de réalisation, la sincérité du crossover ainsi que son envie de tout rassembler, connecter et mettre en valeur m’a plu. Le tout est fait avec honnêteté envers ses personnages, outrepassant les défauts narratifs et structurels. Surtout, le dernier épisode met en avant une envie de regarder vers le futur, vers l’avenir, posant surtout de nouveaux enjeux très sympa et qui donnent envie.

Vers le futur !

Il est d’ailleurs intéressant d’analyser les deux adaptations tant les structures sont similaires. On pourrait s’amuser à noter les rapprochements scénaristiques et narratifs mais c’est sur la partie Endgame que cela diverge et parvient à être meilleur, à mon avis.

Plus direct, moins dans l’atermoiement et l’apitoiement, le crossover parvient à maintenir ses enjeux et à offrir bon nombre de moments grandioses. Mêlant action et moments plus calmes où les personnages se posent et interagissent très bien ensemble, le récit sait être dynamique.

On retrouve donc des moments authentiques, avec des acteurs au maximum, sans humour dévalorisant envers les personnages, sans irrespect de leur personnalité. Crisis on Infinite Earths sait se faire généreux quand il le faut et malgré deux épisodes pénibles à suivre, le crossover est très agréable. La vibe comics est superbement retranscrite à l’écran.

Bref, Crisis on Infinite Earths par The CW est une réussite. Pétri de beaucoup de défauts structurels et narratifs ainsi que d’une réalisation parfois hasardeuse, il parvient à démontrer une grande générosité et une compréhension des attentes très bonne. Surtout, contrairement à un Avengers : Endgame, il est résolument tourné vers le futur et non le passé. Surtout, c’est mieux que Justice League sur tous les points, pas compliqué mais à noter !

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.


 
Comics Grincheux est un râleur compulsif. Il râle sur tout et à force de râler sur Batman V Superman et la renumérotation Marvel, il a décidé d'ouvrir un blog pour raconter ce qu'il aime et surtout ce qu'il n'aime pas. Et maintenant, il râle avec les amis de LesComics.fr mais propose aussi des analyses de la narration des auteurs.


Vos commentaires :

Accueil Forums Crisis on Infinite Earths – Crossover The CW

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #32245
      Comics Grincheux
      Maître des clés

      Crisis on Infinite Earths par The CW est une réussite. Pétri de beaucoup de défauts structurels et narratifs ainsi que d’une réalisation parfois hasardeuse, il parvient à démontrer une grande générosité et une compréhension des attentes très bonne. Le crossover est tourné vers le futur et non le passé.

      [Retrouvez l’article de comics-grincheux à l’adresse Crisis on Infinite Earths – Crossover The CW]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.