Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Ex Machina tome 1

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
1 votant

 

Point(s) fort(s) :


Des personnages travaillés
Des dialogues savoureux
Des thématiques fortes !
Une dimension artistique accrocheuse

Point(s) faible(s) :


Un fil rouge général noyé dans les sous intrigues


 
En résumé
 

Ex Machina est un récit atypique ! Mêlant les bases d’un récit super-héroique et les questionnement qui en découlent, l’auteur effectue un parallèle avec un autre milieu dont la vocation (du moins à l’origine) est d’améliorer les choses : la politique. Ex machina est un récit passionnant traitant de thématiques fortes et actuelles !

 
Infos techniques
 

Histoire : Brian K. Vaughan
Dessin : Tony Harris
Encrage : Tony Harris
Couleur : Tony Harris
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 3 mois par

 
Dans le détail...
 
 

Et cette machine dans ma tête…


L’avis de LoLo “DrComics”:

B

rian K. Vaughan et Vertigo nous proposent Ex Machina !. Si vous êtes comme moi un amateur de comics qui s’intéresse aux différents grands auteurs qui ont participé aux lettres de noblesse de ce médium, alors l’évocation de cet auteur et de cet éditeur prestigieux (du moins à cette époque) doit vous faire ressentir un léger frisson.

Aujourd’hui, la réputation de Vaughan n’est plus à faire. Auteur d’un nombre impressionnant de récits cultes (Les seigneurs de Bagdad, The escapists, Y le dernier homme, Saga, Paper Girls,j’en passe et des meilleurs), il figure aujourd’hui parmi les plus illustres auteurs pour ses œuvres aux univers travaillés, lui permettant de jeter un œil intelligent sur notre époque et ses dérives.

L’histoire d’Ex Machina nous fait suivre les aventures de l’ingénieur civil, Mitchell Hundred qui lors d’une mission de contrôle à New York en 1999 se retrouve sévèrement touché lors de l’explosion d’un engin non identifié. Dès lors, il va se mettre à entendre toutes les machines autour de lui et plus impressionnant encore, interagir avec elles et leur donner des ordres.

Ces nouveaux dons, aussi étonnants qu’inattendus, vont faire de lui le premier super héros des États-Unis : La grande Machine ! À l’aide de ses comparses Bradburry et Kremlin, celui-ci va essayer de faire de son mieux pour arranger un minimum la vie de ses concitoyens.

Il sera bien sûr présent lors des terribles événements du 11 septembre 2001, réussissant à empêcher l’un des avions de s’écraser sur une des tours. Un seul des avions malheureusement, une semi victoire qui lui laissera un goût amer. Mais ses actes héroïques lui vaudront la reconnaissance et l’amèneront à raccrocher son costume pour une autre mission lui permettant d’agir autrement pour améliorer les choses : devenir le maire de New York. Son élection le fera rentrer dans le monde complexe de la politique, l’obligeant à mener de nombreux combats, loin d’être gagnés d’avance.

Ex Machina est un pur régal. Mitchell est un homme lambda comme vous et moi, très attachant. Maladroit et inexpérimenté, il accumule les erreurs et les maladresses mais n’est animé que de la volonté de tout faire pour rendre la vie meilleure aux habitants de la ville. Tous les personnages intervenant dans le récit sont extrêmement travaillés avec des traits de caractères et des fonctions bien spécifiques. Les dialogues savoureux sont d’une acidité et d’un humour décapant qui vous arrachera de nombreux sourire.

Le livre ne s’interdit rien et brasse un nombre incroyable de thématiques aussi diverses que complexes : la notion de justice, les contraintes du super-héroïsme, les conflits politiques, la censure, le racisme, l’homosexualité, etc. Toutes ces thématiques s’emboîtent les unes dans les autres.

L’histoire avance, déroulant plusieurs intrigues en parallèle que je ne vous gâcherais pas, mais les retournements de situations sont nombreux et l’on ne s’ennuie pas un seul instant. On suit l’évolution de Mitchell au fil des pages, le voyant grandir en menant des luttes qui le dépassent et en apprenant au fur et à mesure de ses erreurs.

La partie artistique est assurée par un Tony Harris très en forme avec un trait réaliste, insistant beaucoup sur les expressions du visage, faisant facilement transparaître les émotions ressenties par les protagonistes.

Très clairement, Ex Machina est sans doute une œuvre qui touchera un moins large public. Les partis pris, que ce soit en terme de narration, de fil conducteur et d’intrigues secondaire, ne parleront et ne passionneront pas l’ensemble du lectorat. Je ne peux cependant que vous recommander de vous renseigner sur le titre et éventuellement lui laisser une chance car si vous accrochez, je peux vous assurer que vous allez passé un moment extra, et c’est tout ce que l’on peut attendre d’une lecture !

Vous l’aurez compris, il serait vraiment dommage de passer à coté d’une telle pépite du catalogue Vertigo. L’œuvre de Brian K. Vaughan dépasse le cadre des récits super-héroïques, traitant de front des sujets de société, nous amenant à réfléchir et prendre du recul sur les aberrations de certaines situations peuplant notre quotidien. Un récit aujourd’hui encore terriblement actuel et pertinent. Une lecture chaudement recommandée !

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Thésard dans sa dernière ligne droite. Passionné de récits d'aventures (policier, SF, Fantasy, S-H...) que ce soit en Film, séries, jeux videos, romans et bien sur l'ensemble du 9e art !


Vos commentaires :

Accueil Forums Ex Machina tome 1

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  LoLo – “Dr Comics”, il y a 2 mois et 2 semaines.

  • Auteur
    Messages
  • #28777

    Ex Machina est un récit atypique ! Mêlant les bases d’un récit super-héroique et les questionnement qui en découlent, l’auteur effectue un parallèle avec un autre milieu dont la vocation (du moins à l’origine) est d’améliorer les choses : la politique. Ex machina est un récit passionnant traitant de thématiques fortes et actuelles !

    [Retrouvez l’article de loic-kernoutlook-fr à l’adresse Ex Machina tome 1]

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.