Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Something is Killing the Children tome 1

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
3 votants

 

Point(s) fort(s) :


Un récit original et intriguant.
Visuellement original et très personnel.
Un personnage principal qui intrigue.

Point(s) faible(s) :


Un léger manque de profondeur.
Encore un peu léger en terme de fil rouge général.
Le format de l'édition


 
En résumé
 

Something is Killing the Children est le nouveau récit à sensation de James Tynion IV ! Un mélange d’action et de thriller horreur du plus belle effet ! Un récit intriguant et qui promet de très bons moments de lecture ! On a véritablement hâte d’etre au second volet afin de confirmer cette bonne impression !

 
Infos techniques
 

Scénario : James Tynion IV
Dessin : Werther Dell'Edera
Encrage : Werther Dell'Edera
Couleur : Miquel Merto
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 3 mois par

 
Dans le détail...
 
 

Monstre et Compagnie version Carpenter ?


Lorsque les enfants de la petite ville d’Archer’s Peak se mettent à disparaître les uns après les autres – certains sans laisser la moindre trace, d’autres dans des circonstances extrêmement violentes – la peur, la colère et la suspicion envahissent l’entourage des victimes et laissent la police locale dans le plus grand désarroi. Aussi, quand le jeune James, seul témoin oculaire du massacre de ses trois camarades, sort de son mutisme pour parler de créatures terrifiantes vivant dans la pénombre, le coupable semble tout trouvé.

Son seul espoir viendra d’une étrange inconnue, Erica Slaughter, tueuse de monstres capable de voir l’impensable, ce que l’inconscient des adultes a depuis longtemps préféré occulter.


James Tynion IV était un auteur plutôt discret il y a quelques années. Sa renommée a décollé avec l’arrivée de Rebirth chez DC et des très bonnes séries comme Detective Comics ou Justice League Dark ! Ce coup de projecteur lui a permis de mettre un coup de projecteur sur ses nouvelles œuvres indépendantes dont Something is Killing the Children !

 Something is Killing the Children : chasse au monstre en milieu rural !

Something is Killing the Children est une des séries de la nouvelle vague chez Boom Studio, qui s’est lancé dans la production d’œuvres avec des auteurs de renom !

L’histoire nous propose de suivre notre monde, où les monstres existent bel et bien et se nourrissent d’enfants, entraînant disparitions et meurtres sanglants. D’ailleurs ce sont les seuls à pouvoir les voir… enfin presque !

C’est dans ce cadre que nous faisons la connaissance d’Erica. Personnage féminin mystérieux et taciturne qui semble avoir un passé particulier avec ces créatures. Tout le tome va être centré sur sa mission, trouver et détruire cette créature ! C’est finalement assez maigre en terme d’ambition, mais la force du titre ne réside pas là.

Le récit nous propose, par le biais de cette mission de présenter son ambiance, sombre et pesante. De mettre en place petits a petits les différents pions de son échiquier : qui sont ces montres ? Qui est Erica et comment peut-elle les voir ? Et pourquoi parle-t-elle à sa peluche ? Quelle est la mystérieuse organisation s’occupant de chasser ces créatures ? Le récit en dévoile volontairement peu, nous plongeant dans son histoire, sans jamais perdre le lecteur.  Jouant avant tout sur son atmosphère, et c’est plutôt très réussi !

Une ambiance qui pousse à la découverte et qui appelle la suite !

Comme je l’ai dit, ce n’est pas la richesse de l’histoire qui va vous forcer à continuer. En effet l’univers proposé est simple à comprendre. Le récit dispose de juste assez de mystère pour maintenir l’intérêt et faire monter un certains degré d’attente. Mais c’est bien la fluidité du récit, ses différents personnages et leurs interactions dans cet univers mature et intriguant qui font de Something is Killing the Children une réussite !

La prestation artistique de Werther Dell’Edera participe grandement à cet univers. Son trait fait penser à du Gabriel Walta, en plus brut, avec plus de relief, mais parfois moins précis sur certains visage ! Son découpage se renouvelle, et joue beaucoup sur la multitude de cases pour détailler ses actions et jouer sur le rythme des dialogues.

La mise en couleur, bien que parfois un peu sombre, de Miquel Merto apporte énormément à l’ambiance un peu âcre et étouffante de l’œuvre !

On regrettera le format de parution, qui s’il est de qualité, est selon moi trop petit et cher pour ce qu’il propose. Pourquoi ne pas l’avoir sorti en deluxe Urban classique ?

En définitive, Something is Killing the Children est un récit des plus intriguants. Un univers sombre, et passionnant qui nous entraîne avec lui et son héroïne afin d’affronter les monstres les plus terrifiant qu’il peut exister ! Une réussite !

Ils ont kiffé :

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Thésard dans sa dernière ligne droite. Passionné de récits d'aventures (policier, SF, Fantasy, S-H...) que ce soit en Film, séries, jeux videos, romans et bien sur l'ensemble du 9e art !


Vos commentaires :

Accueil Forums Batman Death Metal Tome 2

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #37482

      Scott Snyder continue de développer son univers dans ce deuxième tome de Batman Death Métal. Malgré un nombre de récits annexes qui plombent un peu le rythme général, il est agréable de constater que l’ensemble gagne une certaine cohérence ! Un récit épique et généreux malgré quelques lourdeurs

      [Retrouvez l’article de loic-kernoutlook-fr à l’adresse Batman Death Metal Tome 2]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.