Le 1er collectif comics de France

 


 
 

[Review] Batman Detective Comics T5

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
1 votant

 

Point(s) fort(s) :


Tim Drake
Les dessins, surtout ceux de Eddy Barrows
Les relations qui fonctionnent toujours
Réutilisation intelligente d'un ancien arc

Point(s) faible(s) :


La partie avec Anarky, pénible


 
En résumé
 

Des vivants et… des vivants ! Batman Detective Comics est une série, à mon sens, en dents de scie. Un premier arc fou et une grosse descente dans un deuxième arc qui ne va pas au bout de son idée, le Syndicat des victimes se transformant vite en de simples punching-ball. Le troisième arc était […]

 
Infos techniques
 

Histoire : James Tynion IV, Christopher Sebela
Dessin : Eddy Barrows, Alvaro Martinez, Carmen Carnero
Encrage : Eber Ferreira, Carmen Carnero, Raul Fernandez
Couleur : Kelly Fitzpatrick, Adriano Lucas, Tomeu Morey, Jean-François Beaulieu
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 3 mois par

 
Dans le détail...
 
 

Des vivants et… des vivants !

Batman Detective Comics est une série, à mon sens, en dents de scie. Un premier arc fou et une grosse descente dans un deuxième arc qui ne va pas au bout de son idée, le Syndicat des victimes se transformant vite en de simples punching-ball. Le troisième arc était sympathique et le quatrième aussi.

Ce cinquième tome commence assez mollement avec Stéphanie qui retrouve Anarky qui veut l’intégrer dans son groupe. Le personnage n’est pas très intéressant, se transformant surtout en parodie d’anarchiste à la moindre occasion. Dommage parce qu’il pourrait y avoir un propos intéressant sur Gotham et le rôle de Batman mais c’est si peu creusé que je n’arrive jamais à trouver le personnage intéressant. Heureusement, Stéphanie est là et l’intelligence dont elle fait preuve dans la deuxième partie réhausse le niveau, permettant d’exposer Anarky comme un beau parleur avant toute chose. L’intelligence de James Tynion IV avec elle, c’est de montrer que parfois, on peut être mesurée et cherche un équilibre entre plusieurs solutions. Finalement, c’est tout ce qui se déroule avec Gueule d’Argile qui est intéressant et qui pose les bases de la suite de la série.

Mais le gros morceau du tome, c’est le retour de Tim Drake, emprisonné par Mr. Oz. Certains me diront, oui mais nous n’avons pas lu Action Comics dans lequel l’identité de ce mystérieux personnage est révélée. Deux choses : vous n’en avez pas besoin vu que l’arc sur Mr. Oz est assez peu intéressant et James Tynion IV parvient comme un pro à faire en sorte que l’on s’en fiche. Ce qui l’intéresse, c’est Tim Drake, point !

L’auteur va ainsi montrer sa connaissance, son amour et sa maîtrise du personnage. Véritable célébration de l’intelligence de Red Robin, l’arc ravira les fans du héros et permettra à ceux qui le connaissent peu de comprendre pourquoi il est si important. En reprenant une idée issue arc écrit il y a plusieurs années par Geoff Johns, James Tynion IV parvient à creuser en profondeur le personnage, à nous interroger sur des notions de destinée ainsi qu’à interroger la figure du Chevalier Noir. Detective Comics est avant tout une série d’équipe et même si l’arc porte sur Tim, l’auteur parvient toujours à écrire chacun des personnages de l’équipe et à les mettre en avant. Il parvient à faire exister une famille totalement dysfonctionnelle au service d’un Batman que seul un groupe peut aider.

Du côté des dessins, tous les artistes présents sur le tome sont bons. Carmen Carnero dans le premier arc a des soucis de narration à certains moments mais elle reste à un très bon niveau global. Eddy Barrows est impressionnant, son utilisation de séquences peintes et de séquences plus classiques est superbe mais son sens du découpage est toujours impressionnant. Vif et précis, il impressionne à chaque page. Alvaro Martinez n’est pas en reste avec des scènes d’action très dynamiques.

Bref, ce cinquième tome relève le niveau d’un cran pour une série qui m’avait déçu avec ses précédents arcs. Le retour de Tim Drake est le cœur du tome et James Tynion IV prouve sa maîtrise du personnage dans un récit qui le célèbre sans jamais oublier la Bat-famille. Une très bonne pioche !

Ils ont kiffé :

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Comics Grincheux est un râleur compulsif. Il râle sur tout et à force de râler sur Batman V Superman et la renumérotation Marvel, il a décidé d'ouvrir un blog pour raconter ce qu'il aime et surtout ce qu'il n'aime pas. Et maintenant, il râle avec les amis de LesComics.fr mais propose aussi des analyses de la narration des auteurs.


Vos commentaires :

Accueil Forums [Review] Batman Detective Comics T5

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Comics Grincheux, il y a 2 mois et 2 semaines.

  • Auteur
    Messages
  • #25502

    Comics Grincheux
    Admin bbPress

    Des vivants et… des vivants ! Batman Detective Comics est une série, à mon sens, en dents de scie. Un premier arc fou et une grosse descente dans un
    [Retrouvez l’article de comics-grincheux à l’adresse [Review] Batman Detective Comics T5]

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.