Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Star Wars La Genèse des Jedi Tome 2

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
2 votants

 

Point(s) fort(s) :


Un deuxième arc épique.
Creuse la mythologie.

Point(s) faible(s) :


Narration datée.
À l'instar des dessins.


 
En résumé
 

Cinq mille ans avant Un Nouvel Espoir, l’Empire Sith est au sommet de sa gloire. Néanmoins, les conflits internes et les envies d’expansion pourraient causer sa perte. Mille ans plus tard, deux Jedi se font un nom. Nomi Sunrider a repris le flambeau de son mari décédé. Ulic Qel-Droma tente de libérer Ondéron de l’influence du côté obscur.

 
Infos techniques
 

Scénario : Kevin J. Anderson et Tom Veitch
Dessin : Chris Gossett, Dario Carrasco Jr, Janini Johnston, David Roach, Tony Akins, Denis Rodier et John Nadeau
Encrage : Collectif
Couleur : Collectif
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 1 mois par

 
Dans le détail...
 
 

J’ai un mauvais pressentiment

Star Wars La Genèse des Jedi tome 2 raconte les temps anciens de la République. L’album comprend des récits qui ont longtemps formé la mythologie de l’univers légendes. C’est un marqueur de son temps, et pas qu’en bien.

L’amour du pouvoir

Le premier arc suit deux explorateurs à une époque où les voyages spatiaux étaient encore à leurs balbutiements. Ils découvrent par hasard Korriban, la planète des Sith. Une guerre de pouvoir a lieu. Le scénariste, Kevin J. Anderson, sert un récit classique de prise de pouvoir d’un belligérant. Les coups bas s’enchainent pour devenir le Seigneur Noir des Sith. Il n’y a pas de surprise, néanmoins cela fait le travail.

Le second arc passe à la vitesse supérieure. Il montre la guerre entre l’Empire Sith et la République. Le scénario et le dessin appuient sur le côté Moyen-Âge de Star Wars. Les sabres-lasers fonctionnent grâce à une grosse batterie. Les combattants utilisent des lames plutôt que des blasters. Le récit en devient assez épique.

Star Wars Légendes La Genèse des Jedi T2 extrait

Des dessins d’époque.

So 90’s

Dans la temporalité de l’univers Star Wars, la dernière partie de l’album se déroule 1000 ans après les deux premiers arcs. Dans les faits, elle a été écrite deux ans avant le reste du tome. Cela se ressent à la lecture. Il y a une différence énorme dans la narration. Tom Veitch a une style très littéraire, il propose beaucoup de textes dans des cartouches. La narration est lourde, elle manque un peu de rythme.

Le dessin est aussi daté que la narration, et ce tout au long de l’album. La partie graphique n’est jamais marquante. Le travail est en général correct. À quelques occasions, ce n’est pas très joli à voir. Seul David Roach sort un peu du lot avec un trait très réaliste. Les palettes de couleurs assez pâles n’aident pas.

Star Wars La Genèse des Jedi tome 2 est intéressant pour son apport à la mythologie Star Wars. Néanmoins, il souffre des affres du temps. Cela en fait un des plus faibles albums de la collection.

 

Si vous aimez nos contenus, vous pouvez nous soutenir sur Tipeee !

Vous pouvez retrouver l’ensemble des comics chez notre partenaire Excalibur Comics, libraire en ligne indépendant !

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 


 
Passionné de pop culture. J'ai plongé une première fois dans les comics grâce à Star Wars et son univers désormais appelé Légendes. Il y a quelques années, j'ai replongé en lisant du DC. Depuis je suis accro aux comics, quel que soit l'éditeur.


Vos commentaires :

Accueil Forums Star Wars La Genèse des Jedi Tome 2

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #46504
      Nico
      Participant

      Cinq mille ans avant Un Nouvel Espoir, l’Empire Sith est au sommet de sa gloire. Néanmoins, les conflits internes et les envies d’expansion pourraient causer sa perte. Mille ans plus tard, deux Jedi se font un nom. Nomi Sunrider a repris le flambeau de son mari décédé. Ulic Qel-Droma tente de libérer Ondéron de l’influence du côté obscur.

      [Retrouvez l’article de nico à l’adresse Star Wars La Genèse des Jedi Tome 2]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.