Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Rattrapage Comics : 52

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
4 votants

 

Point(s) fort(s) :


Passionnant et remarquable de maîtrise
Des personnages tous attachants
La richesse des thèmes abordés
La cohérence graphique
Très belle édition de Urban Comics

Point(s) faible(s) :


Manque de folie visuelle
Quelques laissés de côté
Parfois rapide


 
En résumé
 

Avec 52, DC comics publie sa plus ambitieuse saga. Une série hebdomadaire en temps réel sur les seconds couteaux de l’univers DC entre les mains des plus talentueux scénaristes de l’industrie. Une merveille de cohérence, brassant des thèmes forts. Un pari risqué, payant pour une des meilleurs lectures de DC !

 
Infos techniques
 

Histoire : Geoff Johns, Mark Waid, Greg Rucka, Grant Morrison
Dessin : Keith Griffen, Joe Bennett, Chris Batista, Ruy Jose, Jack Jadson, Darick Robertson, Justiniano, Mike McKone, Eddy Barrows, Guiseppe Camuncoli, Jamal Igle, Patrick Olliffe, Jon Bogdanove, JG Jones, Tom Derenick, Phil Jimenez, Drew Johnson, Dan Jurgens, Shaw Moll, Joe Prado, Andy Smith, Duncan Rouleau, Brian Bolland, Kevin Nowlan, Joe Benitez, Todd Nock, Ken Lashley,
Encrage : Eddy Barrows, Belardino Brabo, Drew Geraci, Dan Green, Jack Jadson, Andy Lanning, Patrick Olliffe, Rodney Ramos, Norm Rapmund, Darick Robertson, Lorenzo Ruggiero, Mariah Benes, Joe Bennett, Keith Champagne, Jay Leisten, Dave Meikis, Nelson, Prettis Rollins, Ray Snyder, Art Thibert, Brian Bolland, Joe Benitez, Tom NGuyen, Ruy Rose, Rob Stull, Ken Lashley, Jimmy Palmiotti, Draxhall
Couleur : Hi-Fi, David Baron, Pete Pantazis, Alex Sinclair, Kevin Nowlan, Matt Hollingsworth, Tanya Horie, Richard Horie,
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 2 mois par

 
Dans le détail...
 
 

C’est juste entre 51 et 53, facile non ?

Paru chez DC Comics le récit 52 voit Superman, Wonder Woman et Batman disparaître des gros titres des journaux. Chacun s’est retiré de la scène surhumaine afin de se ressourcer après les événements tragiques de la Crise Infinie, mais la Terre n’est pas sans protection… Booster Gold, Question, Renee Montoya, et Steel reprennent le flambeau au cours d’une année qui va les voir confronter à leur plus grand défi : une année sans l’Homme d’Acier, la Princesse Amazone et le Chevalier Noir… mais pas une année sans héros.

L’avis de “DrComics” :

Si il existe des projets ambitieux, 52 fait partie de ceux-là ! Vous me direz, 52, mais ce n’est pas le nombre de Multivers(ity) chez DC ? Eh bien, vous aurez raison, mais c’est également le nombre de semaine dans une année !

Le rapport ? C’est simple 52 est tout simplement un ambitieux comics hebdomadaire retraçant la vie de l’univers DC pendant un an sans la sainte Trinité  (Batman/Superman/Wonder Woman) !

Une histoire en concerto 8 mais en La Majeur !

L’ambition de 52 est aussi démesurée que la brochette de talents nécessaire à sa réalisation. Ainsi, Geoff Johns, Mark Waid, Greg Rucka et Grant Morrison prêtent leur talent pour créer une œuvre marquante de la mythologie DC Comics !

La saga 52 se base sur la fin d’Identity Crisis et Infinite Crisis ! Après ces événements traumatisants, la grande Trinité DC disparaît des radars pour se ressourcer, l’occasion de braquer les projecteurs sur d’autres joyeux lurons ! Ainsi, le récit nous proposera de suivre la vie de Black Adam, Booster Gold, Ralph Dibny et Renée Montoya qui croiseront la route de bons nombres d’autres héros.

La coordination des intrigues force le respect. À aucun moment le rythme ne faiblit. Il propose un savoureux mélange d’action, d’enquête et d’introspection qui maintient l’intérêt tout du long des 52 numéros !

On retrouve ainsi l’écriture policière de Rucka sur Montoya et La Question, tandis que Morrison traite avec les différents savants fou de l’Univers DC.

Un récit passionnant de bout en bout !

Tout au long de 52, les auteurs se payent le luxe de traiter des sujets fascinants. Ainsi seront développés le deuil, l’espérance, la télé réalité, la paternité, le besoin d’humanité, la maladie et encore l’espoir. En définitive, l’on reste bouche bée devant une telle complexité de thématiques et de fils rouges qui se croisent sans jamais faire de nœuds !

Chaque intrigue est aussi riche en terme de contexte, que passionnante à suivre. Jamais la richesse et la profondeur des personnages DC ne vous aura paru aussi claire.

Il est désormais clair avec cette œuvre, qu’aucun personnage n’est inintéressant, et qu’entre les mains d’un bon auteur il en ressort de bonnes histoires !

Une cohérence graphique à toute épreuve dans un bel écrin !

Tenir un rythme aussi intense avec autant d’auteur travaillant sur chaque numéro, la coordination est de mise. Et c’est à Keith Griffen que revient la lourde tâche d’orchestre le découpage et la cohérence générale.

Pari réussit ? Oui et haut la main.

Aucun couac n’est à noté, et si l’on peut regrette un léger manque d’audace ou de folie visuelle, l’unité globale de la partie est artistique est détonante ! L’encrage trop appuyé et la colorisation classique sont de biens maigres défauts.

On trouvera dans ces pages du Eddy Barrows, du Joe Bennett et bien d’autres. À noter que l’édition est excellente ! Cover extra de J.G Jones, croquis et le plus délicieux, des interviews des différents auteurs sur différents chapitres ! Un impeccable travail éditorial de la part de Urban Comics !

Publié chez DC Comics, 52 est l’exemple même de ce que l’on est capable de faire quand les ambitions sont à la hauteurs des talents mis en œuvre. Une saga unique à ne surtout pas manquer. Quand quelqu’un vous dira : DC sans Batman c’est rien, mettez lui ça sous le nez !

 

Ils ont kiffé :

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Thésard dans sa dernière ligne droite. Passionné de récits d'aventures (policier, SF, Fantasy, S-H...) que ce soit en Film, séries, jeux videos, romans et bien sur l'ensemble du 9e art !


Vos commentaires :

Accueil Forums Rattrape Comics : 52

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #34017

      Avec 52, DC comics publie sa plus ambitieuse saga. Une série hebdomadaire en temps réel sur les seconds couteaux de l’univers DC entre les mains des plus talentueux scénaristes de l’industrie. Une merveille de cohérence, brassant des thèmes forts. Un pari risqué, payant pour une des meilleurs lectures de DC !

      [Retrouvez l’article de loic-kernoutlook-fr à l’adresse Rattrape Comics : 52]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.