Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Justice League – Crise d’Identité

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
3 votants

 

Point(s) fort(s) :


Une excellente enquête.
Le travail sur l’aspect humain des personnages DC.
Une série qui prend aux tripes.
Des moments iconiques.
Des dessins et une colorisation brillantes.

Point(s) faible(s) :


Rien et ne croyez pas quelqu’un qui vous dira le contraire.


 
En résumé
 

Avant de nous intéresser d’ici quelques jours à Heroes in crisis, penchons-nous un peu sur une autre Crise à avoir fait scandale lors de sa sortie : Identity Crisis.

 
Infos techniques
 

Histoire : Brad Meltzer, Geoff Johns, Gerry Conway
Dessin : Rags Morales, Dave Gibbons, Dick Dillon
Encrage : Michael Bair, James Hodgkins, Frank McLaughlin
Couleur : Alex Sinclair, John Kalitsz, Jerry Serpe
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 3 semaines par

 
Dans le détail...
 
 

Et elle m’a quand même choisi…

Il y a deux types de personnes sur cette planète : ceux qui considèrent Crise d’Identité comme un chef d’œuvre absolu et ceux estimant que le récit est une catastrophe ayant à jamais ruiné DC. Je fais personnellement partie de cette première catégorie et je vais tenter de vous exposer pourquoi.

Mais pour commencer, de quoi ça parle ?

Un meurtre sordide vient choquer l’intégralité de la communauté super-héroïque. Qui est le coupable ? Pour quelles raisons ? Et en quoi est-ce que cet assassinat est lié à un secret partagé par certains membres de la Ligue de Justice ?

Cette intrigue, dont je tairais les détails pour ne pas vous gâcher le plaisir de lecture, est terriblement prenante. Sachant distiller les indices au fil du récit tout en brouillant les pistes avec brio, le scénariste Brad Metzler nous surprend constamment par l’intelligence et la finesse de son scénario. L’auteur nous tient haleine durant toute la durée de l’intrigue jusqu’à une résolution finale absolument brillante.

L’humain sur le devant de la scène

Mais ce Justice League – Crise d’Identité n’est pas seulement une histoire excellente. C’est également une prodigieuse et brillante démystification des personnages de l’écurie DC. Que ce soit pour les super-héros ou les super-vilains, Brad Meltzer s’intéresse aux personnes derrières les masques et les costumes colorés. On nous parle de leurs vies, de leurs blessures, de leurs traumatismes. Rarement des super-héros n’auront paru aussi faillibles, touchants et humains. Il y a un travail sur les personnages tel qu’on aimerait en voir plus souvent chez les Big Two.

Brad Meltzer fait se heurter nos super-héros avec des problèmes tirés du monde réel comme le deuil, la politique, les conflits familiaux,le viol,…  L’auteur aborde ces thématiques avec une grande finesse, sans jamais que cela ne sonne faux ou que cela n’empiète sur l’intrigue ou ne ralentisse le rythme. Une telle maîtrise de la narration force le respect.

Injecter ainsi des problèmes issus du monde réel dans un comic book mainstream déplut à de très nombreux lecteurs à l’époque et beaucoup accusent encore aujourd’hui Crise d’Identité d’être à l’origine de cette tendance chez DC à proposer d’année en année du contenu de plus en plus « dark ». Cependant, si vous n’êtes pas complètement imperméable à l’insertion de problématiques réelles dans les univers de fiction à  destination de la jeunesse, cela ne vous dérangera en aucun cas et vous saurez apprécier l’œuvre pour ce qu’elle est : une merveille de story-tellingcertes, engagée mais jamais condescendante. Crise d’Identité est un chef d’œuvre.

Une qualité graphique aux petits oignons

Et que serait une bonne histoire sans de bons dessins ? Rags Morales propose ici (et de très loin) le meilleur travail de sa carrière. Excellant à la fois dans les scènes émotionnelles que dans les scènes d’actions (une, particulièrement réussie, étant d’ailleurs passée à la postérité), l’artiste, épaulé par la colorisation brillante d’Alex Sinclair, réalise un véritable sans faute. Chaque planche est magistrale et participe grandement à la réussite de l’œuvre. La page de la découverte du corps de la victime ne vous laissera pas indifférant, je peux vous l’assurer.

Bref, vous aurez l’aurez compris, Crise d’Identité est un comics puissant, émotionnel, intemporel et qui se permet même le luxe de ne nécessiter aucune connaissance préalable et d’être une excellente porte d’entrée pour un nouveau lecteur. C’est tout simplement parfait et si vous n’avez toujours pas lu le récit, qu’attendez-vous pour le faire ? C’est tellement mieux qu’Heroes in Crisis, en plus !

 

Ils ont kiffé :

 

Retrouver Crise d’Identité chez Excalibur Comics !

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Je rêvais d'être le plus grand de tous les dresseurs. Finalement je fais des reviews de comics. C'est pas mal aussi


Vos commentaires :

Accueil Forums Justice League – Crise d’Identité

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  SpicyCactus, il y a 3 semaines et 2 jours.

  • Auteur
    Messages
  • #31186

    SpicyCactus
    Participant

    Avant de nous intéresser d’ici quelques jours à Heroes in crisis, penchons-nous un peu sur une autre Crise à avoir fait scandale lors de sa sortie : Identity Crisis.

    [Retrouvez l’article de spicycactus à l’adresse Justice League – Crise d’Identité]

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.