Le 1er collectif comics de France

 


 
 

East of West Tome 5

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
sois le premier

 

Point(s) fort(s) :


Le développement des personnages secondaires
Un peu de lumière dans cette dystopie sombre

Point(s) faible(s) :


Rien, nada, walouh


 
En résumé
 

East of West continue et ce tome 5 confirme la maîtrise narrative de Jonathan Hickman pour le développement de son intrigue, de ses personnages et de son univers. Ici, ce sont les personnages secondaires qui prennent le devant de la scène et l’on aperçoit leur part de lumière. Le tout toujours servi par des dessins fabuleux !

 
Infos techniques
 

Scénario : Jonathan Hickman
Dessin : Nick Dragotta
Couleur : Frank Martin
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 1 mois par

 
Dans le détail...
 
 

De droite à gauche ?

Maintenant que l’Année 2 de l’Apocalypse a commencé, le chaos se répand partout dans l’univers de East of West et chacun tente des alliances.

Arrivé au tome 5, qu’est-il encore possible de dire sur East of West ? Que c’est toujours l’une des meilleures séries actuelles ? Que malgré le rythme qui semble lent de prime abord, les choses avancent finalement vite et que l’on sent que l’on passe déjà la moitié de l’intrigue ? Ou encore que Jonathan Hickman et Nick Dragotta parviennent encore à surprendre ?

Focus sur la tech

Eh bien oui, on peut dire toutes ces choses là et plus encore. Car non content de toujours plus faire avancer leur histoire et leurs personnages, les créateurs se permettent aussi de développer des personnages secondaires dont on pensait déjà avoir compris le rôle. Finalement, c’est la Nation Infinie qui est le focus de ce tome. La technologie et le mystique sont donc au centre de l’intrigue qui se déploie entre rebondissements et trahisons. Mais si le peuple amérindien s’offre un gros zoom, John Freeman est lui aussi développé et on comprend enfin son objectif final.

Deux chapitres sont particulièrement impressionnants et montrent comment, tout en abaissant le rythme, Jonathan Hickman maîtrise à merveille son tempo. Il fait subir aux lecteurs des variations assez incroyables en termes de rythmique pure. L’un est une tentative d’assassinat et l’autre se focalise sur les liens entre deux personnages. En se focalisant sur cela, l’auteur insiste toujours plus sur la dimension humaine et politique de son œuvre. Ainsi, il lorgne toujours plus sur A game of thrones, le rythme pachydermique en moins.

S’il est admis que quasiment tous les personnages sont des ordures, il y a, par moments, des éclairs d’humanité chez certains. Mais c’est aussi Ezra qui sort comme le grand gagnant de ce tome. Lui qui a été trahi et laissé derrière par les Cavaliers se relève plus fort et avec un objectif qui pourrait faire basculer toutes les prédictions annoncées.

Comment continuer à chanter les louanges de Nick Dragotta sans risquer de se répéter ? Simplement en vous disant que ce tome continue à montrer l’étendue de son talent alors même que son trait devient plus fin et que son imaginaire prolifique explose grâce à la Nation Infinie.

Bref, une fois de plus, un tome réussi pour le 5 de East of West. Développant les personnages secondaires et nous montrant leur part de lumière, J. Hickman et N. Dragotta parviennent encore à surprendre et à donner du corps à un comics qui prouve toujours plus sa profondeur à chaque tome.

 

Ils ont kiffé :

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Comics Grincheux est un râleur compulsif. Il râle sur tout et à force de râler sur Batman V Superman et la renumérotation Marvel, il a décidé d'ouvrir un blog pour raconter ce qu'il aime et surtout ce qu'il n'aime pas. Et maintenant, il râle avec les amis de LesComics.fr mais propose aussi des analyses de la narration des auteurs.


Vos commentaires :

Accueil Forums East of West Tome 5

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #38575
      Comics Grinch’
      Maître des clés

      East of West continue et ce tome 5 confirme la maîtrise narrative de Jonathan Hickman pour le développement de son intrigue, de ses personnages et de son univers. Ici, ce sont les personnages secondaires qui prennent le devant de la scène et l’on aperçoit leur part de lumière. Le tout toujours servi par des dessins fabuleux !

      [Retrouvez l’article de comics-grincheux à l’adresse East of West Tome 5]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.