Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Adventureman Tome 2

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
8 votants

 

Point(s) fort(s) :


Une modernisation intelligente du pulp tout en conservant les codes : famille, sens de l'aventure et imagination en pagaille.
Claire et sa famille, hyper attachants.
La beauté des planches.
L'édition de très grande qualité.

Point(s) faible(s) :


Larguera sûrement les gens peu friands de méta.


 
En résumé
 

L’aventure, toute ! Adventureman m’avait grandement séduit avec son tome 1. Signé par Matt Fraction et Terry Dodson, l’aventure (pun intended) était plaisante dans sa revisite du pulp, ce genre d’histoires décomplexées, pleine de bons sentiments, de mélange des genres où seul le sens de l’aventure guidait la réflexion des artistes. Et en plus, ça […]

 
Infos techniques
 

Scénario : Matt Fraction
Dessin : Terry Dodson
Encrage : Rachel Dodson
Couleur : Terry Dodson
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 2 mois par

 
Dans le détail...
 
 

L’aventure, toute !

Adventureman m’avait grandement séduit avec son tome 1. Signé par Matt Fraction et Terry Dodson, l’aventure (pun intended) était plaisante dans sa revisite du pulp, ce genre d’histoires décomplexées, pleine de bons sentiments, de mélange des genres où seul le sens de l’aventure guidait la réflexion des artistes. Et en plus, ça modernisait l’ensemble intelligemment avec un personnage principal hyper attachant.

Pulp pulpeuse !

Donc, dire que j’attendais ce tome 2 tiendrait de l’euphémisme. Et à vrai dire, j’avais même raté la sortie, un comble pour un libraire ! Ce tome reprend la suite logique du tome 1 et nous plonge dans une grosse séquence d’action dès le départ avant de calmer les choses et poursuivre l’exploration de l’univers d’Adventureman. Car on poursuit la logique de l’héritage avec Claire, notre héroïne qui hérite des pouvoirs du héros sus-mentionné grâce à une potion. Mais cet héritage s’étend par le biais d’autres personnages secondaires.

C’est notamment par le prisme d’un cow-boy noir que cela est exécuté. Et c’est diablement intéressant. Déjà, parce que ce sont des figures ignorés dans la pop-culture alors qu’elles ont existé. Déso, les racistes ! Ensuite, parce que ça achève la modernisation des récits pulp qu’entreprennent Fraction et Dodson. Il y a donc toute une réflexion non pas critique mais moderniste qui se met en route. Forcément, quand on aime le méta-discours, ça ne peut que plaire. Les autres s’en ficheront et pourront simplement profiter du ride !

Fiction de toute beauté !

Ce ride est plaisant. Parce que la famille est toujours présente et que les relations sont drôles, touchantes et sincères. On s’attache à ses membres, ils peuvent même nous faire penser à notre propre famille. Et ils sont si parfaitement croqués par Terry Dodson. L’expressivité de leurs corps, de leurs visages les rend très familiers et irrémédiablement proches de nous. L’artiste parvient à rendre avec aisance le mouvement et on comprends donc pourquoi cela a été long pour avoir ce tome 2 de Adventureman. Et on apprécie de voir qu’il est excellent quand on lui laisse le temps de produire à son rythme.

Et bien entendu, sa palette de couleurs ainsi que l’encrage de sa femme, Rachel, rend son dessin doux et nuancé. Le titre baigne dans des teintes saturées mais pas trop, qui donne beaucoup de relief et de personnalité aux différents moments du récit. Il en ressort une alchimie parfaite dans le duo, montrant à quel point leur collaboration est fusionnelle.

Un dernier mot sur l’édition, impeccable. Gavé de bonus, comme la version deluxe américaine, elle permet de plonger dans le processus créatif de l’œuvre. Et c’est passionnant car les deux artistes nous expliquent en détails leur manière de faire, avec moult exemples à l’appui. Et ce très grand format permet d’apprécier encore plus le sens du détail de Terry Dodson. Bon, par contre, c’est super chiant à ranger dans les bibliothèques comics !

Bref, ce tome 2 de Adventureman ne fait que confirmer la très grande qualité de la série. Revisitant le pulp sous un prisme moderne et inventif en diable, c’est un titre passionnant à suivre. Peut-être qu’il laissera sur le carreau ceux et celles qui veulent seulement une histoire divertissante. Pourtant, les relations, la réflexion entreprise et la beauté du titre pourront convaincre !

 

Ils ont kiffé :

 

Si vous aimez nos contenus, vous pouvez nous soutenir sur Tipeee !

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Comics Grinch râle beaucoup. Son origine vient de ses nombreuses grincheries envers BvS. Ayant gonflé sa petite amie avec ça, elle lui suggéra d'en parler avec d'autres. Ce fût chose faite. Vénère Grant Morrison, conchie Mark Millar.


Vos commentaires :

Accueil Forums Adventureman Tome 2

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #43135
      Comics Grinch’
      Maître des clés

      L’aventure, toute ! Adventureman m’avait grandement séduit avec son tome 1. Signé par Matt Fraction et Terry Dodson, l’aventure (pun intended) était p
      [Retrouvez l’article de comics-grincheux à l’adresse Adventureman Tome 2]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.