Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Ces jours qui disparaissent

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
7 votants

 

Point(s) fort(s) :


Un récit poétique et touchant.
Une thématique originale et palpitante.
Un récit de vie plein de sincérité.
Visuellement agréable...

Point(s) faible(s) :


...mais qui reste simple malgré tout.
Un récit qui fait le choix d'esquisser son sous texte plutôt que le développer.
Parfois un peu rapide.


 
En résumé
 

Ces jours qui disparaissent, a été un gros succès pour Timothe le Boucher. Récompenser de nombreux prix, le titre a su séduire et à juste titre. On y découvre un auteur à l’aise dans un style qui associe le quotidien à des événements extraordinaires qui viennent apporter une dimension philosophique. Une belle surprise.

 
Infos techniques
 

Scénario : Timothé le Boucher
Dessin : Timothé le Boucher
Encrage : Timothé le Boucher
Couleur : Timothé le Boucher
Editeur :
 
Publié 11 avril 2022 par

 
Dans le détail...
 
 

C’est un peu Dr Jekyll et M Hyde mais avec de la gym.

Ces jours qui disparaissent, est l’œuvre qui a propulsé Timothé le Boucher au rang d’artiste/auteur star. Véritable succès critique et commercial, le récit a beaucoup fait parler, et de fait chaque nouvel album de l’auteur est un petit événement.

Ces jours qui disparaissent, oui, mais pour qui ?

Le pitch de l’histoire est assez singulier, et plutôt captivant, puisqu’il nous propose de suivre le destin de Lubin, jeune homme athlétique/gymnaste passionné de théâtre, vivant une vie assez simple au rythme de petits boulots et de spectacle.

Un jour, après une chute, Lubin va réaliser qu’a chaque fois qu’il se couche il ne se réveille pas 1, mais 2 jours plus tard. Mais le plus étonnant est qu’il n’a pas dormi 2 jours, mais vécu sa journée sans en garder aucun souvenir. Il comprend vite qu’il ne s’agit pas d’amnésie mais que quelqu’un d’autre, un autre lui vit également sa vie en alternance.

Un alter égo différent en tout point, plus matérialiste et concret, ayant des centres d’intérêt et un comportement différent. Le choix intéressant étant de se focaliser sur Lubin, son alter ego n’intervenant que ponctuellement par différents intermédiaires, laissant planer le mystère !

Un récit qui change !

Le but du récit est de nous présenter la vie hors normes de Lubin face a cet autre. Il va devoir apprendre à le connaître et le gérer. Avec toutes les répercussions possibles sur sa vie et celle de son entourage. Une biographie, ou une fresque imaginaire parfaitement écrite, avec un rythme qui portera le lecteur jusqu’à sa conclusion.

L’histoire mêle les thématiques de l’amitié, de l’amour, de comment il est possible de percevoir sa vie, comment de petits changement peuvent radicalement changé un destin. Ce récit illustre la sensation de dualité qui peut vivre en nous et comment notre destin aurait pu être radicalement différent. Comment l’aboutissement de l’un peut entraver la réalisation de l’autre.

C’est passionnant et touchant, mais on peut regretter que l’ensemble est quelque peu survole. Le tout au profit de l’histoire de vie proposée. La réflexion est esquissé mais jamais attaquée de manière frontale. De même que le choix d’une fin belle et poétique, peut décevoir si l’on attendait quelque chose de plus métaphorique ou analytique.

Cependant c’est un choix assumé et cohérent avec la construction d’un récit qui ne laissera pas indifférent.

Artistiquement poétique

Le style de Timothé le Boucher est très simple. Le trait est fin et rond, très fluide. S’associant à des design simples et des décors léger en toile de fond. Pouvant faire penser à certains manga old school, le titre ne vous éblouira pas par sa technicité et son inventivité visuelle.

Cependant le trait s’adapte bien a l’histoire, se révélant simple et lisible. Illustrant parfaitement le choix de la poésie de ce récit.

Ces jours qui disparaissent est un récit touchant, invitant à un voyage poétique et captivant. Son trait fin, et la fraicheur de ses personnages nous fera passer un agréable moment de lecture, et nous faisant nous interroger sur bien des sujets. Une belle réussite !

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Thésard dans sa dernière ligne droite. Passionné de récits d'aventures (policier, SF, Fantasy, S-H...) que ce soit en Film, séries, jeux videos, romans et bien sur l'ensemble du 9e art !


Vos commentaires :

Accueil Forums Ces jours qui disparaissent

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #41678

      Ces jours qui disparaissent, a été un gros succès pour Timothe le Boucher. Récompenser de nombreux prix, le titre a su séduire et à juste titre. On y découvre un auteur à l’aise dans un style qui associe le quotidien à des événements extraordinaires qui viennent apporter une dimension philosophique. Une belle surprise.

      [Retrouvez l’article de loic-kernoutlook-fr à l’adresse Ces jours qui disparaissent]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.