Le 1er collectif comics de France

 


 
 

La maison aux trois bandits – Conan le Cimmérien

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
1 votant

 

Point(s) fort(s) :


Le combat avec l'home-singe

Point(s) faible(s) :


Conan sous-exploité
une intrigue survolée


 
En résumé
 

Dans la maison aux trois bandits, Conan est engagé comme assassin dans une histoire de corruption et malversation. Il n’est que l’outil de l’intrigue lui laissant au final que peu de place. Un titre de la collection glénat mettant en lumière le héro en confiant chaque numéro à des auteurs différents.

 
Infos techniques
 

Scénario : Robert E. Howard, Patrice Louinet
Dessin : Paolo Martinello
Editeur :
 
Publié il y a 3 mois par

 
Dans le détail...
 
 

La maison de Nif-Nif, Naf-Naf et Nouf-Nouf ?

La maison aux trois bandits est le 10ème opus de la collection Conan publié chez chez Glénat. Une collection où des auteurs font leur interprétations d’une nouvelle de Robert E. Howard. Ici c’est Patrice Louinet et Paolo Martinello qui nous livre leur version.

 

La maison aux trois bandits, complot en tout genre.

Dans la maison aux trois bandits, Conan en bon mercenaire va accepter une offre pour assassiner un prêtre. Le scénario bien que très simple ira de rebondissement en rebondissement tellement la cité ou oeuvre Conan est empêtrée dans les histoires de corruptions et trahisons.

La maison aux trois bandits est peut être le titre de la collection où Conan n’est pas exploité à son maximum. Il est d’ailleurs plutôt une arme subissant les coups du sort et mettant à profit sa force et son instinct de guerrier qu’un véritable héros. Il intervient au sein d’une rivalité mettant en scène plusieurs acteurs, un prêtre, un aristocrate, des nationalistes et un homme-singe à la force singulière. Très peu exploité, le titre perd un peu de sa saveur comparé aux précédents volumes.

Il en reste que le combat avec l’homme-singe est le point fort du livre (d’où sa présence en couverture) d’un point de vue spectaculaire. Mais il intervient que sur peu de pages car ce n’est pas non plus le nerf de l’intrigue, c’est une brique dans un édifice plus grand.

La maison aux trois bandits n’est pas le meilleurs titre de la collection, de part la faible exploitation du héros et une intrigue très rapide ou les dessous des conflits n’est que évoqué et pas approfondit. Mais il reste une histoire sympathique manquant de profondeur dans l’intrigue et dans l’exploitation de Conan.
Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 


 
Au côté de Matt depuis le début de l'aventure LesComics.fr et même déjà présent pour La Sélection Comics, il essaye de mettre ses connaissances aux profits du groupe et de leurs demandes farfelues.


Vos commentaires :

Accueil Forums La maison aux trois bandits – Conan le Cimmérien

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #39595
      Captain Talbot
      Maître des clés

      Dans la maison aux trois bandits, Conan est engagé comme assassin dans une histoire de corruption et malversation. Il n’est que l’outil de l’intrigue lui laissant au final que peu de place. Un titre de la collection glénat mettant en lumière le héro en confiant chaque numéro à des auteurs différents.

      [Retrouvez l’article de benoit à l’adresse La maison aux trois bandits – Conan le Cimmérien]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.