Le 1er collectif comics de France

 


 
 

The Weatherman Tome 1

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
1 votant

 

Point(s) fort(s) :


Scénario original
Rythme effréné
Dessin et couleurs super dynamiques

Point(s) faible(s) :


Léger manque de profondeur des personnages


 
En résumé
 

The Weatherman tome 1 est un excellent titre de Science-Fiction. Son scénario d’une originalité assez impressionnante et son dessin de haute volée sont des plus prometteurs pour la suite de la saga. On regrettera le léger manque de travail sur la caractérisation des personnages.

 
Infos techniques
 

Scénario : Jody Leheup
Dessin : Nathan Fox
Couleur : Dave Stewart
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 3 mois par

 
Dans le détail...
 
 

Pluie de sang

Débutant cette nouvelle série, ce tome 1 de The weatherman se déroule au 26e siècle. Suite à un attentat terroriste d’une ampleur biblique, les 18 milliards d’être humains de la Terre ont été éradiqués. Le reste de l’humanité vit désormais, orpheline, sur différentes planètes de la galaxie. Nathan Bright, présentateur loufoque de météo d’une chaîne locale mène une vie de patachon sur l’une d’elle. Son quotidien vire à l’enfer lorsqu’un commando tente de l’enlever. Sa petite amie lui révèle alors qu’en réalité elle travaille pour le gouvernement et que Nathan n’est pas celui qu’il croit être.

C’est avec un plaisir non-feint que je reçus, de la part d‘Urban Comics, cet ouvrage. Mon collègue et ami Comics Grincheux m’en avait conseillé la lecture, me sachant fan de comics indépendants. Bien que je n’en connusse n’y les tenants et aboutissants, je me plongeai dans la lecture du livre. Je fus tout d’abord séduit par la couverture aux couleurs saturées et aux dégradés tranchants, qui je ne saurai dire pourquoi, me faisait penser à Naruto. J’avoue avec honte et avec du recul, que seul le bol de ramen présent dans la composition semble présenter un lien entre les deux recueils.

Un titre survitaminé

Ce tome 1 de The Weatherman se démarque rapidement par sa nervosité. En effet, il suffit à Jody Leheup de quelque pages pour mettre en contexte efficacement son récit. La suite de l’ouvrage est marqué par un rythme haletant qui alterne entre courses poursuites spectaculaires et scène de combat brutales. A cet endroit je souligne le talent de scénographie de l’équipe créative qui excelle dans les scènes d’action. Mention spéciale à la course poursuite en voiture, acrobatique et délicieuse à souhait. En tant que pratiquant de sports de combat, j’ai trouvé que les scènes de baston sont particulièrement bien rendues et fidèles. Je pense notamment à un Juji-Gatame pas piqué des hannetons.

En outre le scénario est très rafraîchissement, j’irai presque même jusqu’à dire original. Je ne me risque pas à en dire plus pour ne pas vous gâcher le plaisir de découvrir les coups de théâtre du titre. Seul le travail sur la psyché des personnages me semble un peu légère, les personnages étant très typés. On retrouve ainsi un héros “bouffon de service”, une espionne jolie et badass, des mercenaires aux gros biceps. Enfin, rien de bien original.

De la violence en couleurs chamarrées

L’univers futuriste et au scénario pourtant bien sombre de Weatherman (rappelons que la population de la Terre a été éradiquée) bénéficie pourtant d’une colorisation flamboyante. L’aspect fluo de celle-ci renvoie une imagerie très cyberpunk du récit, dopant notre rétine au travers d’un salmigondis de néons qui ne respecterait aucune théorie des couleurs. Cela donne une énergie folle au volume et permet aussi de dédramatiser des scènes d’une violence assez inouïe (je pense notamment à la torture via la réalité virtuelle). Comme je le soulignais aussi ci-avant, le travail graphique de Nathan Fox est tout bonnement excellent. Son trait fin et sa ligne clair font presque penser à de la BD Franco-Belge. Son talent innée pour les scènes d’actions et pour rendre compte du dynamisme d’une scène est lui très marqué “comics”.

Bref, The Weatherman tome 1 est un excellent titre de SF. Son scénario d’une originalité assez impressionnante et son dessin de haute volée sont des plus prometteurs pour la suite de la saga. On regrettera le léger manque de travail sur la caractérisation des personnages.

 

Ils ont kiffé :

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.


 
Business-man de petite envergure, professionnel de santé, pratiquant d'arts martiaux, joueur de jeux de plateaux, lecteur de comics, fan de littérature US


Vos commentaires :

Accueil Forums The Weatherman Tome 1

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #35073
      PrimeSinister
      Modérateur

      The Weatherman tome 1 est un excellent titre de Science-Fiction. Son scénario d’une originalité assez impressionnante et son dessin de haute volée sont des plus prometteurs pour la suite de la saga. On regrettera le léger manque de travail sur la caractérisation des personnages.

      [Retrouvez l’article de primesinister à l’adresse The Weatherman Tome 1]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.