Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Legion of Super Heroes par Bendis Tome 1

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
sois le premier

 

Point(s) fort(s) :


La partie graphique au top

Point(s) faible(s) :


Trop de personnages
On ne s'attache à aucun d'entre eux
Histoire confuse
Un rythme trop soutenu


 
En résumé
 

Alors qu’on aurait pu espérer que le retour de cette équipe mythique se fasse de manière triomphale, on tombe de haut devant le gâchis que représente cette nouvelle Légion. Ce premier tome est un échec sur toute la ligne que même les incroyables dessins de Ryan Sook n’arrivent pas à sauver.

 
Infos techniques
 

Scénario : Brian Michael Bendis
Dessin : Ryan Sook, Mikel Janin, Scott Godlewski, Jimm Lee, Dustin Nguyen, Travis Moore, Andrea Sorrentino, André Lima Araujo, Nicola Scott, Jim Cheung et Jeff Dekal
Encrage : Ryan Sook, Wade Von Grawbadger, Travis Moore, Mikel Janin, Scott Willians, Dustin Nguyen, Andra Sorrentino et André Lima Araujo
Couleur : Jordie Bellaire, Alex Sinclair, John Kalisz, Dave Stewart et Tomeu Morey
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 5 mois par

 
Dans le détail...
 
 

Longue vie à la Légion !

Il est de notoriété publique que Brian Michael Bendis, auteur historique chez Marvel, est incapable d’écrire les récits d’équipe. N’ayant jamais rien lu dans ce registre de la part de l’auteur, j’étais assez curieux de voir ce que donnerait le scénariste sur la Legion of super heroes, une équipe pourtant réputée pour son nombre très important de personnages. Et bien, c’est pas fameux. Mais, alors, vraiment pas.

Une Legion of super heroes trop immense pour Bendis !

Avant de lister ce qui ne va pas, il convient de présenter la plutôt méconnue Légion des Super-héros. Cette équipe met en scène un groupe d’extraterrestres du XXXIème siècle cherchant à reprendre le flambeau de Superman en combattant les injustices et les discrimination dans l’univers. Longtemps disparue à la suite de différents reboot, la Légion fut récemment réintroduite dans l’univers DC lors du tome 3 de Superman : Clark Kent ainsi que dans Doosmday Clock.

Donc. Qu’est-ce qui ne va pas avec ce premier tome ? Le principal problème vient des personnages. Plutôt que de se focaliser sur trois ou quatre d’entre eux pour commencer, Bendis tente de nous introduire la trentaine de membres qui composent l’équipe simultanément. Si je peux comprendre que la tentation était grande, le résultat n’est vraiment pas à la hauteur de l’ambition. Bendis n’arrive pas à gérer son cast et l’on se retrouve avec des scènes très pesantes. On a l’impression que chaque personnage se sent obligé de balancer sa petite réplique. Déjà, elles sont souvent assez ridicules mais surtout, on ne ressent pas chez eux la moindre âme. Tous les personnages semblent parler d’une voix monocorde et on peine à déceler leurs personnalités. On finit par refermer ce premier tome sans avoir l’impression de connaitre le moindre de ces personnages et encore moins de les avoir appréciés.

Rythmique foireuse mais dessins sublimes !

Ce trop important nombre de personnages cause également de graves problèmes de rythme car l’intrigue se voit constamment interrompue par des dialogues intempestifs et sans saveurs. Le récit dégage la très désagréable et assez perturbante impression que beaucoup de choses se passent, notamment à cause des nombreuses scènes d’action, mais que rien n’avance pour autant. Là également, on referme ce premier tome sans trop savoir quelle histoire Bendis cherche à nous raconter tant tout parait confus. Cette série aurait surement gagné à plus respirer et à poser son intrigue de manière plus sereine.

L’unique rayon de lumière est la présence de Ryan Sook aux dessins. C’est dynamique, le découpage est brillant et le re-design des personnages est réussi. Ses dessins sont véritablement sublimés par les couleurs de Jordie Bellaire qui sont à couper le souffle. C’est simple, tout ce qui touche à l’aspect graphique est parfait. J’aurais néanmoins beaucoup de mal à vous conseiller cette série uniquement pour ses dessins tant le reste n’est pas à la hauteur. Lorsque l’on sait que Bendis a fait vieillir Superboy (Jon Kent) uniquement pour  pouvoir l’intégrer à cette équipe et que l’on voit le résultat, on ne peut qu’encore plus déplorer l’annulation de la très bonne série Supersons au détriment de cette nouvelle itération de la légion.

Alors qu’on aurait pu espérer que le retour de cette équipe mythique se fasse de manière triomphale, on tombe de haut devant le gâchis que représente cette nouvelle Légion. Ce premier tome est une déception que même les incroyables dessins de Ryan Sook n’arrivent pas à sauver. Si vous désirez découvrir la Légion, je vous recommanderais plutôt The Great Darkness Saga de Paul Levitz et Keith Giffen ainsi que les tomes 3 et 4 de Geoff Johns présente Superman. Si ces récits ne sont pas exempts de défauts, ils restent de bien meilleures factures que cette Legion of Super heroes version Bendis. Passez votre chemin, cela vaut mieux.

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Je rêvais d'être le plus grand de tous les dresseurs. Finalement je fais des reviews de comics. C'est pas mal aussi


Vos commentaires :

Accueil Forums Legion of Super Heroes par Bendis Tome 1

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #36336
      SpicyCactus
      Participant

      Alors qu’on aurait pu espérer que le retour de cette équipe mythique se fasse de manière triomphale, on tombe de haut devant le gâchis que représente cette nouvelle Légion. Ce premier tome est un échec sur toute la ligne que même les incroyables dessins de Ryan Sook n’arrivent pas à sauver.

      [Retrouvez l’article de spicycactus à l’adresse Legion of Super Heroes par Bendis Tome 1]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.