Le 1er collectif comics de France

 


 
 

East of West Tome 4

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
3 votants

 

Point(s) fort(s) :


L'importance du relationnel
La présentation des différents Etats
La cohérence de l'ensemble quant à l'histoire des USA

Point(s) faible(s) :


Rien, nada, walouh


 
En résumé
 

Ce tome 4 de East of West est tout aussi passionnant que les trois précédents. L’année 2 de l’Apocalypse se fait ressentir avec une avancée grande de l’intrigue et l’exploration des origines de cette dystopie. L’ensemble se concentre aussi plus fortement sur le relationnel, notamment entre Mort et Xiaolian.

 
Infos techniques
 

Histoire : Jonathan Hickman
Dessin : Nick Dragotta
Couleur : Frank Martin
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 3 semaines par

 
Dans le détail...
 
 

De droite à gauche

L’Apocaylpse rentre dans sa deuxième année et ce tome va se concentrer sur les Cavaliers, le groupe des trois ainsi que Mort, évidemment mais aussi Babylone.

Laissant de côté le politique pour se concentrer sur la quête du fiston, le tome avance à grands pas et fait notamment le point sur la destinée de l’enfant de Mort et Xiaolian. Jonathan Hickman explicite ses origines et comment il en est arrivé à devenir une machine branchée à un « ballon ». Désormais en fuite, son éducation se fait dans un environnement sauvage qu’il perçoit de manière totalement inversé. Là où il devrait voir des choses laides, il voit le beau. Cela donne des idées graphiques très intéressantes.

Néanmoins, les créateurs n’en oublient pas le politique et en ouverture de cette année 2 de l’Apocalypse nous proposent de retracer l’histoire de leur uchronie ainsi que de faire le point sur chacun des Etats. Le tout est captivant et montre, en quelques pages à peine, la richesse de cet univers. Ce qui m’impressionne le plus, c’est de voir à quel point la construction de cet alternative puise dans l’histoire des Etats-Unis. Que ce soit la Nation Infinie, construite à partir de la défiance vis-à-vis des colons américains ou le Texas, cultivant la méfiance envers l’Etat central comme cela fût longtemps le cas, tout est crédible et cohérent quant à l’histoire du pays.

Toute l’histoire avance et la relation entre Mort et Xiaolian redevient centrale dans la méta-histoire. Ils sont les seuls à avoir de l’espoir et à être attachants car ils semblent être les seuls à avoir des sentiments humains. Le relationnel est donc véritablement important dans ce tome, ce qui permet de recentrer les enjeux sur un autre aspect que l’Apocalypse. Car Jonathan Hickman n’oublie pas que c’est le supplément d’âme d’un récit qui parvient à le rendre captivant et à le faire passer un cap dans la qualité. Cette âme vient de cette trinité pas encore réunie que forme Mort-Xiaolin-Babylone et elle est véritablement l’ancre du récit, bien au-delà de la fulgurance que constitue la cohésion de l’univers et la richesse géopolitique de l’œuvre.

Dois-je encore répéter mon amour pour les dessins de Nick Dragotta ? Le trait est impeccable, le décalage entre ce que voit Babylone et ce qui existe réellement donne des idées de narration excellentes. La violence de certaines scènes fait clairement entrer le récit dans la catégorie des séries pour adultes mais il n’y jamais d’exagération, la violence est parfois édulcorée pour mieux se recentrer sur le personnage et ses sensations.

Bref, ce tome 4 de East of West est encore une bombe. Plongeant plus dans le relationnel, il offre un supplément d’âme au récit en se concentrant sur Mort, Xiaolin et Babylone. L’intrigue avance et la cohésion de l’univers m’impressionne toujours autant.

 

Ils ont kiffé :

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Comics Grincheux est un râleur compulsif. Il râle sur tout et à force de râler sur Batman V Superman et la renumérotation Marvel, il a décidé d'ouvrir un blog pour raconter ce qu'il aime et surtout ce qu'il n'aime pas. Et maintenant, il râle avec les amis de LesComics.fr mais propose aussi des analyses de la narration des auteurs.


Vos commentaires :

Accueil Forums East of West Tome 4

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Comics Grincheux, il y a 2 semaines et 4 jours.

  • Auteur
    Messages
  • #28745

    Comics Grincheux
    Admin bbPress

    Ce tome 4 de East of West est tout aussi passionnant que les trois précédents. L’année 2 de l’Apocalypse se fait ressentir avec une avancée grande de l’intrigue et l’exploration des origines de cette dystopie. L’ensemble se concentre aussi plus fortement sur le relationnel, notamment entre Mort et Xiaolian.

    [Retrouvez l’article de comics-grincheux à l’adresse East of West Tome 4]

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.