Le 1er collectif comics de France

 


 
 

The Plot Tome 1 chez Hi Comics

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
4 votants

 

Point(s) fort(s) :


Un récit d'horreur à l'ambiance très réussie.
Des personnages actifs.
Les dessins.

Point(s) faible(s) :


Trop classique pour l'instant.
Un choix de publication qui interroge.


 
En résumé
 

The Plot nous propose un récit classique mais qui fonctionne bien. Ce tome 1 ressemble à une entame et je réserverai un jugement définitif à la lecture du tome 2, afin d’obtenir la vision globale de l’histoire. Il reste un récit qui fonctionne mais que l’on peut avoir l’impression d’avoir déjà lu ou vu.

 
Infos techniques
 

Scénario : Tim Daniel, Michael Moreci
Dessin : Joshua Hixson
Couleur : Jordan Boyd
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 2 mois par

 
Dans le détail...
 
 

Et je tombe dans le bayou !

Après Locke & Key, il semble que l’horreur en comics ait trouvé sa maison d’édition en France ! Ainsi, Hi Comics nous propose The Plot, une mini-série en huit chapitres, publiés dans deux tomes qui sent le bayou et le crado !

Une trame classique

On va suivre la famille Blaine dont deux membres viennent de mourir, laissant deux enfants seuls. C’est alors leur oncle, Chase qui va les récupérer et les emmener dans la demeure familiale. Une malédiction semble toutefois poursuivre la famille et évidemment, des choses bizarres vont se passer. On est donc dans du classique et c’est un sentiment qui ne m’a pas quitté pendant toute ma lecture. Le récit de Michael Moreci et Tim Daniel se déroule dans une région qui rappelle la Nouvelle-Orléans et Swamp Thing puisque les marais cachent une créature redoutable.

Les membres de la famille cochent toutes et tous les cases de tout bon récit d’horreur. On retrouve la fille rebelle, le gamin mutique, l’oncle incapable, le flic relou et l’amie d’enfance dégourdie. Le déroulement est aussi très classique et l’ambiance aussi. Oui mais voilà, classique ne veut pas dire mauvais comme l’a prouvé The haunting of Hill House qui, sous son classicisme de façade, recelait des trésors d’inventivité. Ici, le récit fonctionne bien et on se retrouve rapidement happé.e par le mystère mais il manque un petit quelque chose.

Montée en puissance classique.

Le premier point est certainement dû à une bonne montée en tension des scénaristes, combinée à un très bon dessinateur. Le trio d’artistes se démènent pour nous embarquer dans une intrigue convenue mais haletante. Les changements de points de vue, les apparitions horrifiques fonctionnent bien et si on n’est jamais surpris.e, le tout fonctionne bien.

Le souci majeur est qu’avec ce tome 1, on ne comprends pas vraiment où la série parviendra à décoller ni ce qu’elle veut raconter, au-delà du classique de la famille maudite. On pourra construire des théories sur le pourquoi du comment mais aussi attendre les réponses pour connaître tenants et aboutissants de l’intrigue. Ainsi, la levée des mystères pouvant amener l’émotion, la compréhension et l’attachement plus puissant aux personnages. Car étant des archétypes et ne montrant aucun aspect inédit, ils sont finalement très lisses. L’avantage étant toutefois qu’ils ne sont pas lourds ou chiants à suivre. En effet, contrairement à beaucoup de personnages de ce genre de récit, ils agissent quasiment tous et toutes.

A voir si le tome 2 modifie leur comportement et leur personnalité face à la situation. Dès lors, on peut se demander pourquoi Hi Comics n’a pas proposé The Plot en un seul tome intégrale. Peut-être des soucis du côté du deal, peut-être un choix financier, peu importe puisque le produit est présenté en deux tomes.

Reste que du côté des dessins, il y a tout pour accrocher un œil averti. Joshua Hixson parvient à retranscrire l’ambiance horrifique de ce bayou. Les personnages sont fatigués, harassés et le trait est ainsi très épais avec un noir très épais qui donne du corps au titre. La palette de couleurs utilisée fonctionne bien elle aussi avec des couleurs ternes et froides qui retranscrivent très bien l’univers.

Bref, avec The Plot, Hi Comics nous propose un récit classique mais qui fonctionne. Ce tome 1 ressemble à une entame et je réserverai un jugement définitif à la lecture du tome 2, afin d’obtenir la vision globale de l’histoire. Il reste un récit qui fonctionne mais que l’on peut avoir l’impression d’avoir déjà lu ou vu.

L’avis du Kit :

Une famille endeuillée qui se reconstruit dans une grande demeure en héritage dans un coin reculé des États-Unis…Non ce n’est pas la suite de Locke & Key de Joe Hill et Gabriel Rodriguez, mais bien un nouveau titre comics « indé » horrifique tout autant édité par HiComics.

Écrit par Tim Daniel et Michael Moreci, cette histoire éditée en V.O chez Vault Comics (tout comme l’excellent « These Savage Shores ») bien que lorgnant avec le précédent récit cité a sa propre patte. Il n’est pas forcément des plus originaux, surtout quand on a vu et lu beaucoup d’œuvres horrifiques depuis près de 30 ans comme c’est mon cas. Mais l’écriture des co-auteurs fait qu’on s’attache d’emblée aux personnages principaux, Chase Blaine et ses neveux, et à leur histoire. Le trio se retrouve mêlé à un mystère lié à la mort de Charles Blaine et de son épouse, parents des enfants et frère/belle-sœur du héros. Ce dernier bien que distant de son frère, se charge des enfants de ce dernier à sa mort. Mais qui les a tué et quelle créature ou entité hante la demeure et les marais avoisinants ?

Une épineuse question qui trouvera pleinement réponse dans le second et dernier tome de cette saga. Outre le fait qu’on pense forcément aux références des travaux de Stephen King, de son fils Joe Hill, à ceux de H.P Lovecraft ou bien à “la Créature des Marais” de DC Comics, Swamp Thing, ce recueil n’en garde pas moins sa propre identité.
Ce premier tome est assez court et se lit très bien. Il permet d’introduire pleinement les personnages, leur peine, leur passé pour ensuite nous plonger dans l’épouvante et le mystère… Aux vues du cliffhanger final, on a désormais hâte que nos questions trouvent une réponse en découvrant au plus vite l’issue finale dans le second et dernier tome.

Côté graphique, on retrouve Joe Hixson, qu’on retrouvait déjà dans Shangaï Red, également publié récemment par HiComics. L’artiste signe à nouveau des planches qui collent à merveille avec le récit. Après une histoire de vengeance, ici un récit d’épouvante. Des traits me rappelant graphiquement ceux de Michael Lark ou du regretté John Paul Leon. C’est soigné, précis et en parfait accord avec le récit de Daniel & Moreci. La colorisation de Jordan Boyd complète parfaitement l’ambiance horrifique de cette histoire.

En bonus, on retrouve toutes les couvertures et variantes V.O de ce titre. Le choix pour la couverture principale est gage d’attirance pour tout fan de lectures d’épouvante. Encore un très bon choix éditorial de HiComics et de son directeur de publication Sullivan Rouaud.

Ce n’est pas forcément un pitch des plus originaux pour un récit d’horreur. Malgré tout, l’écriture fait que The Plot de chez HiComics pourra trouver pleinement son lectorat auprès des assidus de lectures comics indé et des aficionados de lectures d’épouvante. Une histoire introductive des plus prenante, mystérieuse et horrifique bien écrite et graphiquement réussie. On attend déjà le dénouement dans le 2nd et ultime tome.

Ils ont kiffé :

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Comics Grinch râle beaucoup. Son origine vient de ses nombreuses grincheries envers BvS. Ayant gonflé sa petite amie avec ça, elle lui suggéra d'en parler avec d'autres. Ce fût chose faite. Vénère Grant Morrison, conchie Mark Millar.


Vos commentaires :

Accueil Forums The Plot Tome 1 chez Hi Comics

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #39155
      Comics Grinch’
      Maître des clés

      The Plot nous propose un récit classique mais qui fonctionne bien. Ce tome 1 ressemble à une entame et je réserverai un jugement définitif à la lecture du tome 2, afin d’obtenir la vision globale de l’histoire. Il reste un récit qui fonctionne mais que l’on peut avoir l’impression d’avoir déjà lu ou vu.

      [Retrouvez l’article de comics-grincheux à l’adresse The Plot Tome 1 chez Hi Comics]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.