Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Rick & Morty Vs Dungeons & Dragons

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
2 votants

 

Point(s) fort(s) :


Les persos dans leurs rôles.
Accessibles même aux persos niveaux 0 de D&D.
Les dessins qui montent de niveau.

Point(s) faible(s) :


Pas encore de date pour un tome 2.


 
En résumé
 

Après un premier spin-off oubliable, Rick et Morty reviennent en s’attaquant cette fois au jeu de rôle par excellence : Dungeons & Dragon. Et quand Rick prend en main l’initiation de son petit fils, on s’attend déjà à ce que le D20 nous donne une réussite critique !

 
Infos techniques
 

Histoire : Patrick Rothfuss, Jim Zub
Dessin : Troy Little
Couleur : Leonardo Ito
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 1 mois par

 
Dans le détail...
 
 

Sortez vos D20, réussite critique en vue !

Spin-off ou crossover ?

Après un premier spin-off plus que mitigé, Hi Comics nous offre ici un second spin-off, mais surtout un premier crossover dans la franchise du duo le plus déjanté ! Déjà éditeur de Dungeons & Dragons en France, Hi Comics ne pouvait pas manquer le croisement des deux licences. Et pourtant, dès le synopsis, on se rend compte que ce premier tome (!) n’est pas un crossover comme on l’entend. Ici, il est question du jeu de plateau et non des aventures comics de la licence. En effet, on y apprend que Dungeons & Dragons est LE jeu à la mode au lycée de Morty, et ce dernier va devoir s’en remettre à son grand-père, grand joueur de D&D, pour apprendre en quelques jours le jeu.

Un bon jet de dés !

Vous connaissez ce bon vieux Rick (sinon, ça commence par !), il sera prêt à tout pour aider son petit fils, et à faire de lui un joueur hors pair tout comme lui. Et comme vous le connaissez bien, vous vous doutez que l’apprentissage classique avec une partie de D&D entre amis ne suffira pas. D’ailleurs, l’évolution de la méthode d’apprentissage se fera avec une évolution des versions du jeu, de la première à la cinquième. C’est plutôt bien fait, et même si, confession, comme moi, vous n’êtes pas des plus familiers avec l’univers Dungeons & Dragons, vous ne serez pas perdus. Car s’il s’agit de l’initiation de Morty au jeu, cela passe par des explications qui servent tout autant au lecteur non initié. Que ce soit dans la mécanique du jeu ou les différentes classes, le récit est fait de sorte que vous ne soyez pas perdus. Mieux même, j’en suis ressorti avec l’envie de me faire un jeu de rôle en équipe (un peu joueur console, de préférence un RPG en réalité).

Les auteurs, MJ de talent.

C’est sans nul doute également liée à l’écriture de Patrick Rothfuss et Jim Zub, fluide, et qui fait glisser lentement les personnages que l’on connaît vers les rôles qu’ils jouent dans le jeu. C’est assez plaisant de les voir ainsi évoluer sous différentes races et classes pour trouver ce qui leur correspond plus, et de les découvrir sous un autre jour. Et toujours avec ce côté “perçage du 4ème mur”, mais appliqué au niveau JdR ! C’est également l’occasion, mais comme à l’accoutumé avec Rick & Morty, de glisser des messages subtiles sur notre société et de se moquer de notre façon de voir les choses.

Graphiquement, Troy Little livre des planches excellentes ! J’ai l’impression d’un montée de niveau, mais tout en étant très fidèle à la base (truc bête mais caractéristique pour moi: l’astérisque des yeux par yeux). Comme toujours, on voyage dans les univers. Qu’ils soient d’époque ou médiéval-fantastique, le niveau reste et nous transporte. Nous sommes ainsi pleinement pris dans la partie qui se déroule ! Et pour en rajouter une couche, Hi Comics nous gâte d’illustrations bonus en fin de tome avec une vingtaine de pages régalant les rétines ! On notera également les fiches de personnages D&D joués et une petite interview des auteurs pour parfaire un volume fort généreux !

La saga Rick & Morty monte d’un cran, avec ce spin-off/crossover mêlant la famille la plus dysfonctionnelle de sa dimension et le jeu de rôle Dungeons & Dragons ! On est embarqué dans une initiation façon Rick Sanchez qui nous transporte dans des quêtes épiques et totalement folles, que ce soit dans la narration comme dans les dessins. Voilà le Rick et Morty qu’on aime !

Ils ont kiffé :

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 


Vos commentaires :

Accueil Forums Rick & Morty Vs Dungeons & Dragons

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  ChtiDkois, il y a 1 mois et 1 semaine.

  • Auteur
    Messages
  • #30793

    ChtiDkois
    Participant

    Après un premier spin-off oubliable, Rick et Morty reviennent en s’attaquant cette fois au jeu de rôle par excellence : Dungeons & Dragon. Et quand Rick prend en main l’initiation de son petit fils, on s’attend déjà à ce que le D20 nous donne une réussite critique !

    [Retrouvez l’article de chtidkois à l’adresse Rick & Morty Vs Dungeons & Dragons]

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.