Le 1er collectif comics de France

 


 
 

[Review] Super Sons Tome 2

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
sois le premier

 

Point(s) fort(s) :


Humour et fraicheur
Le duo Big Shot/ Hard Line


 
En résumé
 

Les Supers Sons commencent à partir dans des missions avec la bénédiction de leurs parents (qui ne sont jamais loin). Ils croisent les Teen Titans et un duo de filles de choc qui donne un attrait supplémentaire à une série déjà indispensable.

 
Infos techniques
 

Histoire : Peter J. Tomasi
Dessin : Jorge Jiménez, Carmine Di Giandomenico, José Luis
Encrage : Jorge Jiménez, Carmine Di Giandomenico, Scott Hanna
Couleur : Alejandro Sanchez, Ivan Plascencia, Hi-Fi
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 7 jours par

 
Dans le détail...
 
 

Le retour des enfants terribles !

Ah, quel plaisir de retrouver les deux lascars ! Robin et Superboy nous avaient tellement rafraîchi dans le premier tome que j’attendais ce deuxième opus avec impatience. Nous y voilà !

Le tome est composé de deux histoires mettant en scène Superboy et Robin, les fils respectifs de Superman et Batman, même si je me doute que cette précision était vaine.

La première histoire, en deux chapitres, est assez simple mais trouve son intérêt sur les relations entre Superboy, Robin et les Teen Titans. Tout le contraire du méchant de seconde zone et au plan boiteux qu’ils affrontent. La légèreté des Super Sons et l’humour sont présents comme dans le premier tome et c’est toujours aussi plaisant. C’était le gros axe de réussite du titre qui permettait notamment de toucher un public assez large et assez jeune et ça reste toujours le point fort de la série.  La nouveauté, c’est Robin qui se prend pour le formateur de Superboy en étant odieux à souhait. Ce comportement confronté à la gentillesse et l’innocence de Superboy crée l’équilibre de l’équipe et permet à chacun de se retrouver dans les personnages.

Comme souvent dans les comics, ce méchant de seconde zone est en fait manipulé par un autre méchant que l’on retrouve dans le second arc du tome et c’est un peu le cas ici. Le second arc projette les deux héros dans une dimension parallèle, sur une Terre en péril. Ils vont rencontrer un duo de jeune filles, Big Shot/ Hard Line. Ce duo est sacrément badass, elles n’hésitent pas a envoyer balader Robin. Leur présence est un franc succès! De plus l’aventure est dynamique et plaisante.

Jorge Jiménez est toujours au top dans ses dessins et la transition sur le numéro où c’est Carmine Di Giandomenico ou José Luìs qui interviennent se fait en douceur même si c’est remarquable.

Super Sons reste définitivement la série transgénérationnelle a suivre.
Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Au côté de Matt depuis le début de l'aventure LesComics.fr et même déjà présent pour La Sélection Comics, il essaye de mettre ses connaissances aux profits du groupe et de leurs demandes farfelues.


Vos commentaires :

Accueil Forums [Review] Super Sons Tome 2

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Captain Talbot, il y a 6 jours et 19 heures.

  • Auteur
    Messages
  • #21479

    Captain Talbot
    Admin bbPress

    Les Supers Sons commencent à partir dans des missions avec la bénédiction de leurs parents (qui ne sont jamais loin). Ils croisent les Teen Titans et un duo de filles de choc qui donne un attrait supplémentaire à une série déjà indispensable.

    [Retrouvez l’article de benoit à l’adresse [Review] Super Sons Tome 2]

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.