Le 1er collectif comics de France

 


 
 

[Review] Scalped Intégrale 2

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
sois le premier

 

Point(s) fort(s) :


Une exploration des personnages secondaires qui étoffe le scénario
La noirceur du récit
Le discours social
Les dessins

Point(s) faible(s) :


Rien, nada, walouh


 
En résumé
 

Cette deuxième intégrale confirme tout le bien que je pense de Scalped. Noir, le récit étoffe sa galaxie de personnages, et permet d’expliquer les relations passées pour mieux nous faire comprendre la situation présente. Les dessins y sont magnifiques et impriment la noirceur du récit dans notre rétine. Bluffant !

 
Infos techniques
 

Histoire : Jason Aaron
Dessin : R.M. Guéra, John Paul Leon, Davide Furno
Couleur : Giula Brusco
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 3 jours par

 
Dans le détail...
 
 

A couper au cordeau

Après une première intégrale à la perfection inégalable, c’est avec une confiance aveugle que j’ai attaqué ce deuxième tome.

Et dès les premières pages, aucun doute n’est permis, Jason Aaron et R.M. Guéra continuent à maîtriser leur sujet. Cette fois, ils vont continuer à explorer la galaxie des personnages secondaires, étoffant la noirceur du récit et la multipliant à travers de nombreux prismes.

Ce qui frappe, c’est la noirceur encore plus présente que lors de la première intégrale. Ici, les multiples allers-retours entre passé et présent enfoncent le clou. Montrant que la réserve a toujours été dans un état pathétique où les fortes personnalités ont toujours régné, ils permettent aussi de faire le point sur l’évolution de certaines relations et de comprendre par sous-entendus, comment on en est arrivé au point de départ et l’importance de Dashiell.

Il y a une vraie intelligence dans la construction et si les allers-retours pourraient faire croire à une grande complexité dans le suivi pour le lectorat, ce n’est pas le cas. Ils permettent de rebondir sur des faits et sont suffisamment explicitement indiqué pour ne pas perdre le fil.

Les personnages secondaires gagnent en puissance et en construction, notamment Red Crow, permettant de rompre l’image que l’on pouvait avoir de lui dans le premier tome. La construction par à-coups de Gina, la mère de Dashiell est aussi pertinente, montrant son importance. Évidemment, sa mort plonge notre héros dans une situation complexe, fuyant cette réalité avant de se reprendre le bâton. Le deuil qu’il vit est délicat puisqu’il n’a jamais apprécié sa mère et a tenté de se construire en opposition face à elle. Le travail proposé par Jason Aaron sur le personnage est vraiment fascinant. Et son travail sur le monde est époustouflant. Le récit est noir et s’assume comme tel.

Et il n’en oublie pas le discours social qui va nécessairement avec le polar noir. La condition des Amérindiens y est traitée avec un réalisme glaçant. Bien sûr, cela est romancé et le trait est exagéré (quoique) mais le désespoir qui remplit chaque personnage montre la misère dans laquelle les américains ont laissé ce peuple et continuent à profiter de lui. Le personnage de Nitz en est l’incarnation. Sans scrupules, il est le parfait enfoiré qui cherche à profiter de Dashiell pour détruire les Indiens.

Le travail des dessinateurs parvient à rendre justice aux scripts de l’auteur. Noir, violent, voire hyper violent à certains moments, le trait est dur, puissant et montre la noirceur du scénario. La colorisation est aussi impeccable, permettant de faire le point entre un passé plus gris et un présent bien plus ténébreux.

Bref, cette deuxième intégrale confirme tout le bien que je pense de Scalped. Noir, désespérant, le récit étoffe sa galaxie de personnages, permet d’expliquer les relations passées pour mieux nous faire comprendre la situation présente. Bluffant !
Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

Les mots clé de cet article
avis critique review

 
Comics Grincheux est un râleur compulsif. Il râle sur tout et à force de râler sur Batman V Superman et la renumérotation Marvel, il a décidé d'ouvrir un blog pour raconter ce qu'il aime et surtout ce qu'il n'aime pas. Et maintenant, il râle avec les amis de LesComics.fr mais propose aussi des analyses de la narration des auteurs.


Vos commentaires :

Accueil Forums [Review] Scalped Intégrale 2

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Comics Grincheux, il y a 2 jours et 22 heures.

  • Auteur
    Messages
  • #23759

    Comics Grincheux
    Admin bbPress

    Cette deuxième intégrale confirme tout le bien que je pense de Scalped. Noir, le récit étoffe sa galaxie de personnages, et permet d’expliquer les relations passées pour mieux nous faire comprendre la situation présente. Les dessins y sont magnifiques et impriment la noirceur du récit dans notre rétine. Bluffant !

    [Retrouvez l’article de comics-grincheux à l’adresse [Review] Scalped Intégrale 2]

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.