Le 1er collectif comics de France

 


 
 

[Review] Bloodshot Salvation Tome 2

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
2 votants

 

Point(s) fort(s) :


L'humanité de l'oeuvre
Les dessins
Une véritable conclusion...

Point(s) faible(s) :


...mais qui semble trop facile
Les visages de Renato Guedes


 
En résumé
 

Jeff Lemire termine son run sur Bloodshot avec ce second tome de Salvation. La conclusion y est très bonne, même si elle est gâchée par des facilités. Pourtant, l’humanité du récit et la qualité de la narration de l’auteur parviennent à dépasser ce défaut. Pas un indispensable mais une très belle réussite.

 
Infos techniques
 

Histoire : Jeff Lemire, Ray Fawkes
Dessin : Renato Guedes, Doug Braithwaite, Jeff Lemire
Couleur : Jordie Bellaire, Brian Reber, Renato Guedes
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 6 mois par

 
Dans le détail...
 
 

Une fin rayonnante !

Bloodshot par Jeff Lemire est certainement l’une des meilleures séries parues chez Valiant. Ce deuxième tome de Salvation vient apporter une conclusion à l’histoire de Ray, Magic et leur fille.

Si le premier tome était excellent, ce second propose des trésors. Le premier est un chapitre où notre héros se retrouve plongé dans le noir et où Jeff Lemire fait preuve d’une maîtrise à de nombreux niveaux. Déjà parce que l’on parvient à ressentir la perte de vue de Bloodshot grâce des pages entièrement noires. La position des bulles est très bien pensée à chaque instant et le découpage des cases permet de comprendre le voyage qu’est en train de suivre Ray et son chien. Une double-page est absolument magnifique et prouve à elle seule que Jeff Lemire parvient à donner une véritable substance aux aventures de ce personnage pourtant si bourrin.

Et c’est bien-là la véritable réussite de l’auteur canadien et le second trésor. La relation entre les trois personnages est bien plus travaillée que dans le précédent et devient véritablement le cœur du récit, le pourquoi Bloodshot avance et est prêt à tout. Il a enfin de raison de se battre et une raison qu’il estime enfin largement suffisante. Il y a donc une véritable humanité qui transpire du récit, celle d’un père qui se bat pour sauver sa fille d’une situation dans laquelle il a sa part de responsabilité. Le tome se pose véritablement dans la continuité du précédent, le cliffhanger du précédent tome n’est pas réglé en quelques chapitres mais va, au contraire, permettre à Jeff Lemire de poser le rythme, de prendre son temps et de développer le relationnel. Tout y est fait subtilement, par à-coups, avec de nombreux non-dits et beaucoup de colère, aussi. Bloodshot est un récit particulier, les personnages y sont plein de caractères, plein d’énergie.

Et en petit bonus, il y a un chapitre spécial centré sur Bloodhound. Très bon, il permet de développer le projet Rising Spirit et d’apporter une couche supplémentaire à ce véritable personnage secondaire, fidèle compagnon que remercie Jeff Lemire dans ce chapitre.

Oui mais voilà, malgré ça, je ne peux m’empêcher d’être un peu déçu. Tout est un peu trop bien réglé, trop bien ficelé. Rampage qui était une menace puissante et crédible dans le premier tome se voit ici bien moins menaçant et sa fin est un peu expédiée. J’ai le sentiment que Jeff Lemire en avait encore sous le coude mais que les changements du côté éditorial ont bousculé ses plans et qu’il a été contraint d’arrêter là son histoire. Les personnages sont passionnants et rien qu’un arc supplémentaire m’aurait apporté un sentiment de conclusion véritable.

Reste ce chapitre spécial, The fall of Bloodshot publié initialement en 2015 (et déjà présent dans The Book of Death), qui voit une fin pour le personnage. Le problème, c’est que l’on sent que Jeff Lemire avait modifié des choses et il ne forme pas vraiment une conclusion satisfaisante. A côté, le chapitre 4001 AD montre la cohérence de l’ensemble du run de l’auteur sur le personnage.

Pour finir, les dessinateurs que sont Renato Guedes et Doug Braithwaite permettent à l’auteur de bénéficier d’une très belle partie graphique, même si les visages du premier ont une tendance à être figés qui me dérangent. Pour le reste, c’est dynamique et précis.

En bref, cette conclusion au run de Jeff Lemire est très bonne. L’humanité qui se dégage de l’œuvre et ce chapitre dans le noir montre la maîtrise de l’auteur à tous les niveaux. Pourtant, il se dégage une impression de facilité et de trop bien réglé dans la conclusion.

 

Ils ont kiffé :

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Comics Grincheux est un râleur compulsif. Il râle sur tout et à force de râler sur Batman V Superman et la renumérotation Marvel, il a décidé d'ouvrir un blog pour raconter ce qu'il aime et surtout ce qu'il n'aime pas. Et maintenant, il râle avec les amis de LesComics.fr mais propose aussi des analyses de la narration des auteurs.


Vos commentaires :

Accueil Forums [Review] Bloodshot Salvation Tome 2

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Comics Grincheux, il y a 5 mois et 4 semaines.

  • Auteur
    Messages
  • #25094

    Comics Grincheux
    Admin bbPress

    Une fin rayonnante ! Bloodshot par Jeff Lemire est certainement l’une des meilleures séries parues chez Valiant. Ce deuxième tome de Salvation vient a
    [Retrouvez l’article de comics-grincheux à l’adresse [Review] Bloodshot Salvation Tome 2]

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.