Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Livewire – L’héroïne Valiant qui fait des étincelles en solo !

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
1 votant

 

Point(s) fort(s) :


Un propos intéressant et pertinent.
Une héroïne très attachante.
Les dessins des deux premiers arcs.

Point(s) faible(s) :


Pas très accessible pour un nouveau lectorat.
Les dessins du dernier arc.


 
En résumé
 

Une très bonne lecture pour les fans des psiotiques et du personnage, même s’il sera difficilement accessible à ceux et celles qui n’ont pas lu les précédentes aventures de Livewire, toutes dispo chez Bliss Editions !

 
Infos techniques
 

Histoire : Vita Ayala
Dessin : Raul Allen, Kano, Tana Ford, Bruno Oliveira
Couleur : Patricia Martin, Kano, Kelly Fitzpatrick, Ruth Redmond
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 1 mois par

 
Dans le détail...
 
 

AC/DC

Disclaimer : Vita Ayala s’identifie comme non-binaire, par respect pour sa personne, la review sera donc en écriture inclusive.

Livewire, l’héroïne Valiant débarque enfin dans des aventures solo sous la plume de Vita Ayala. Le personnage a déjà été vu dans de nombreux récits mettant en scène les Psiotiques : Harbinger, Unity, Harbinger Wars Blackout. C’est d’ailleurs une suite à ce dernier que la·e scénariste se propose de nous offrir.

Métaphore sociale

Ainsi, on retrouve Livewire alors qu’elle vient de plonger les États-Unis dans le noir complet, causant des morts. La première partie sur les trois de l’ouvrage va donc explorer les responsabilités de l’héroïne. Se posant comme une suite à Secret Weapons également, elle réintègre les personnages de la mini-série : Owen, Avi et Paige. Dès ce moment, le sous-texte politique est évident. Par le prisme de Livewire, Vita Ayala explore les questions de discriminations subies par les minorités. L’avantage est que cela permet de traiter l’ensemble des minorités, qu’elles soient ethniques, d’orientation sexuelle ou religieuses.

Le personnage de Livewire va se révéler sous un nouveau jour : souvent acculée, ses capacités et ses ressources psychologiques lui permette de s’en sortir souvent. Mais c’est surtout sa capacité à se remettre en question, à se réinterroger qui est intéressant. La·e scénariste en profite pour distiller de nombreux questionnements moraux et philosophiques pertinents. D’autant que les pouvoirs de Livewire permettent de questionner notre rapport aux technologies, même si, de ce côté-là, le tout est léger et se manifeste surtout dans l’utilisation des pouvoirs.

Un chouette trio !

Les trois arcs forment un ensemble cohérent dans le propos, permettant d’explorer différentes questions. Toutefois, on sent qu’il restait encore des idées à Vita Ayala et que la série s’est terminée un peu prématurément. Dommage mais classique chez Valiant désormais. Du côté des dessins, c’est de toute beauté, même si le dernier arc est un peu moins beau, la faute à un encrage grossier et trop d’exagérations. À côté Raul Allen, Patricia Martin (duo déjà à l’œuvre sur Secret Weapons) et Kano font du haut niveau. Le découpage est d’une fluidité dingue, mettant en valeur toutes les capacités de Livewire avec des couleurs éclatantes. Chaque arc se concluant en plus par une planche qui répond à la précédente fin d’arc pour un résultat hyper pertinent pour retranscrire avec simplicité et efficacité les changements intérieurs du personnage.

Bref, l’héroïne Valiant Livewire est magnifiquement mise en valeur dans ce récit. Le propos social y est très maîtrisé avec différents niveaux de lecture très agréables et pertinents. Les dessins sont très beaux, même si le dernier arc fait moins bien. Une très bonne lecture pour les fans des psiotiques et du personnage, même s’il sera difficilement accessible à ceux et celles qui n’ont pas lu les précédentes aventures de Livewire, toutes dispo chez Bliss Editions !

 

Ils ont kiffé :

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Comics Grincheux est un râleur compulsif. Il râle sur tout et à force de râler sur Batman V Superman et la renumérotation Marvel, il a décidé d'ouvrir un blog pour raconter ce qu'il aime et surtout ce qu'il n'aime pas. Et maintenant, il râle avec les amis de LesComics.fr mais propose aussi des analyses de la narration des auteurs.


Vos commentaires :

Accueil Forums Livewire – L’héroïne Valiant qui fait des étincelles en solo !

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.