Le 1er collectif comics de France

 


 
 

[Review] Black Science Tome 8

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
1 votant

 

Point(s) fort(s) :


Touchant.
Le rythme et la narration du récit.
Des révélations et des idées de qualité.
Les dessins.

Point(s) faible(s) :


Rien


 
En résumé
 

Black Science Tome 8 est une réussite totale. Touchant et plein de révélations, le récit de Rick Remender est extrêmement bien maîtrisé avec un rythme parfaitement dosé. L’univers mis en place livre peu à peu ses secrets alors que l’imagination débordante de l’auteur est toujours au rendez-vous. Magnifique.

 
Infos techniques
 

Histoire : Rick Remender
Dessin : Matteo Scalera
Encrage : Moreno Dinisio
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 4 mois par

 
Dans le détail...
 
 

L’avis de Spider-Matt :

L

a technologie du pilier a commis l’impensable. Son utilisation intempestive et abusive a littéralement altéré les fondements même de la réalité toute entière. Des univers entiers peuplés de milliards d’êtres vivants disparaissent en un clin d’œil. Mais même devant cette situation catastrophique Sara et Grant McKay n’ont qu’une seule idée en tête : retrouver leurs enfants.

Rick Remender continue son histoire SF et nous prouve encore une fois qu’il en maîtrise parfaitement tous les aspects. Le début de ce tome prend le temps et développe la relation et les sentiments qu’entretiennent Sara et Grant l’un envers l’autre. Il va exploiter l’énorme potentiel de son univers pour y apporter une puissance narrative extrêmement juste et poignante. Voir ces deux êtres remettre en question leur histoire et reconsidérer les choses simples de la vie, toutefois à la base du bonheur, face à ce multivers immense et qui se meurt est touchant et fais aussi réfléchir. Après les événements cataclysmiques des précédents tomes, je pensais assister à une course contre la montre dans celui-ci mais il n’en n’est rien. Remender s’octroie un moment suspendu dans le temps, un instant de plénitude dans une tempête aux proportions cosmiques. Grant se pose enfin et s’appesanti sur son caractère égoïste et autodestructeur qui le caractérise si bien et qui a engendré tous ces événements. L’heure est à l’introspection, au partage et au dialogue. Un moment touchant et plein de poésie.

Une fois que l’on pense avoir cerné l’ambiance générale de ce tome, le génie narratif de Remender entre en oeuvre. Calmement et posément il va nous dévoiler certains des plus grands mystères de son intrigue. Nous avons les réponses à certaines questions que l’on se posait depuis le début et je n’ai vraiment pas été déçu, bien au contraire. L’essence même de ce qu’est l’existence, la réalité et les êtres qui la compose est au centre du récit. Après nous avoir bercé de mélancolie il nous assène des vérités que nous prenons de plein fouet et qui m’ont laissé sans voix. Une philosophie et un questionnement métaphysique fort ce dégage de ces révélations. En seulement quelques numéros nous somme le jouet de cet auteur qui nous fera ressentir tout un panel d’émotions en faisant avancer son récit à grands pas.  Nous approchons bientôt de la fin de cette épopée moderne aux confins du réel et qui est pour mois d’ors et déjà un indispensable de la SF.

Matteo Scalera continue son excellent travail sur la série et nous offre des planches remarquables. Il a toujours su s’adapter au ton du récit, à son univers et a grandement contribué à la qualité de celui-ci. J’ai juste eu un peu de mal avec sa manière de dessiner le nez de Grant qui est vraiment proéminent et très pointu. Moreno Dinisio embellit l’ensemble avec des couleurs toujours très justes et parfaitement choisies.

Vous l’aurez compris, Black Science Tome 8 est une réussite totale. Touchant et plein de révélations, le récit de Rick Remender est extrêmement bien maîtrisé avec un rythme parfaitement dosé. L’univers mis en place livre peu à peu ses secrets alors que l’imagination débordante de l’auteur est toujours au rendez-vous. Magnifique.

 

Ils ont kiffé :

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 


Vos commentaires :

Accueil Forums [Review] Black Science Tome 8

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Spider-Matt, il y a 3 mois et 2 semaines.

  • Auteur
    Messages
  • #26204

    Spider-Matt
    Modérateur

    Black Science Tome 8 est une réussite totale. Touchant et plein de révélations, le récit de Rick Remender est extrêmement bien maîtrisé avec un rythme parfaitement dosé. L’univers mis en place livre peu à peu ses secrets alors que l’imagination débordante de l’auteur est toujours au rendez-vous. Magnifique.

    [Retrouvez l’article de spider-matt à l’adresse [Review] Black Science Tome 8]

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.