Le 1er collectif comics de France

 


 
 

L’épée Sacrée

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
3 votants

 

Point(s) fort(s) :


Les dessins et la colorisation
Le personnage d'Avalon et les personnages secondaires, attachants

Point(s) faible(s) :


Un début brouillon et flou
Certains points restent flous à la fin de la lecture


 
En résumé
 

Suivez Avalon dans sa quête de l’épée sacré et dans sa mission de sauvetage de son univers, un récit épique qui vous transportera grâce à Gabriel Rodriguez seul à la baguette. Quelques points négatifs qui n’occulteront pas le plaisir de lecture dans cette oeuvre hommage au grand Moebius.

 
Infos techniques
 

Histoire : Gabriel Rodriguez
Dessin : Gabriel Rodriguez
Couleur : Lovern Kindzierski
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 7 jours par

 
Dans le détail...
 
 

Epée cassée ?

L’avis de Captain Talbot :

Nouveau titre de Gabriel Rodriguez qui a dessiné l’excellente série Locke & Key et annoncé comme une oeuvre hommage à Moebius et P. Craig Russel, le titre vise haut et forcément donne envie de ce plonger dans l’aventure. Cette fois-ci, Rodriguez réalise l’histoire et le dessin, il laisse la couleur à Lovern Kindzierski qui réalise d’ailleurs un superbe travail.

L’aventure nous raconte l’histoire d’Avalon, une jeune fille élevée dans les montagnes par des tigres aux dents de sabre, qui est investie d’une mission et compte la mener à bien grâce à une épée sacrée. Elle va affronter divers peuples et épreuves pour sauver son univers et protéger les plus faibles, les combats feront rage et ne feront pas dans la demi-mesure. Elle va être accompagnée dans sa mission par trois autres héros qui l’aideront dans sa cause même lorsqu’elle semble perdue.

Il va falloir vous accrocher pour attaquer cette histoire car les début sont laborieux, la mise en place est assez poussive entre les différents peuples présents, les flash-back pour contextualiser les choses et la mise en place de la mythologie. J’ai eu du mal à digérer les premières pages et elles pourront rebuter les plus téméraires. Mais une fois le premier tiers du livre passé, lorsque l’intrigue se met réellement en place et que l’on est un peu plus familier avec les grandes familles de l’histoire, tout s’éclaircit et la lecture devient un vrai plaisir.

Il y a un côté Dune avec les différents peuples présents qui est très agréable, reprenant les codes de ce type d’histoire entre la fantasy et la S-F. Les complots, alliances et autre magie mis en place forment un univers riche. La quête de l’épée est aussi un thème récurant dans la culture, d’Excalibur l’épée du Roi Arthur à celle de Gryffondor dans Harry Potter en passant par Game Of Thrones, le Seigneur des Anneaux et tous autres récits épiques qui ont traversé les ages. Cependant, avec un titre parlant de “l’épée sacrée”, je m’attendais à une place beaucoup plus importante dans le récit et bien que son rôle soit majeur et unificateur, je trouve sa place peu importante. En effet, la place est plutôt laissée à la jeune Avalon ainsi que ces compères qui livrent bataille avec conviction et nous offrent de bien beaux combats. Arrivé au bout du livre, j’ai quand même un goût d’inachevé et j’ai du vérifier à deux fois pour croire que c’était un récit complet sans suite, car clairement il manque des choses dans l’intrigue et on termine l’histoire persuadé qu’on aura la réponse à nos questions dans un second tome. Par contre, l’auteur fait en sorte que l’on s’attache aux personnages et clairement on a tous envie de suivre Avalon et ses comparses dans leurs aventures.

Comme énoncé les dessins font clairement hommage à Moebius jusque dans la couleur mais aussi le bestiaire utilisé. Cependant, Gabriel Rodriguez garde son style que l’on a tant aimé dans Locke & key, on reconnaît son trait dans les visages. Il arrive avec l’aide de son coloriste à très bien nous immerger dans son histoire et ils nous livrent un combat final grandiose autant dans l’action que dans les compostions et perspectives.

Une très bonne aventure qui aboutit à un affrontement réalisé d’une main de maître. Dommage que certains points restent flous et sans réponse car c’est un récit complet sans suite.

La note de Captain Talbot :

 

 

 

L’avis de Spider-Matt :

C

omme précisé ci-dessus par Captain Talbot, le début du récit est très poussif. Comptez deux bons chapitres pour que l’histoire commence à se mettre en place et que l’on y voit un peu plus clair. Je dis bien un peu. Malgré un regain d’intérêt pour la suite, la série ne m’a pas emballé plus que ça.

J’ai eu l’impression de débarquer à une soirée qui avait déjà commencé, que tout le monde était bourré et que personne ne me parlait. Les premières pages du récit, assez intrigantes, ne trouveront jamais d’explication, l’origine de l’armée noire reste inconnue ainsi que son but réel. On nous présente des sortes de divinités, mais jamais très longtemps et sans en parler vraiment, donc pourquoi les montrer ?

De plus , il y a beaucoup trop de personnages, du coup quand certains meurent, on est censé être triste mais personnellement, je m’en fous complètement car je ne les connais pas. Rien n’est fait pour que l’on s’y attache. De plus, on nous vend un récit sur les épées alors que, soyons clair, l’épée ne sert strictement à rien ici ! Gabriel Rodriguez a voulu taper trop haut, trop fort et surtout trop vite. L’univers est hyper riche et aux multiples possibilités mais on se concentre sur un groupe de trois ou quatre personnes sans éclaircir toutes les intrigues mises en place. C’est très frustrant. Espérons qu’il y aura une suite un jour car en l’état l’histoire n’est qu’un gros fouillis quasi incompréhensible dont les enjeux m’ont totalement échappé.

Soyons honnêtes, j’ai aussi en grande partie acheté ce comics pour les dessins de Gabriel Rodriguez. Mais là aussi c’était un peu la douche froide. Attention ce n’est pas mauvais et c’est même très bon mais je n’ai absolument pas retrouvé son style que j’avais pu découvrir dans Locke & Key. J’avais vraiment l’impression que ce n’était pas lui qui s’occupait des dessins.

Bref, l’Épée sacrée m’a fait l’effet d’une grosse douche froide où rien ne nous est expliqué et où tout est très vite expédié. Très décevant.

La note de Spider-Matt :

 

 

Ils ont kiffé :

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Au côté de Matt depuis le début de l'aventure LesComics.fr et même déjà présent pour La Sélection Comics, il essaye de mettre ses connaissances aux profits du groupe et de leurs demandes farfelues.


Vos commentaires :

Accueil Forums L’épée Sacrée

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Captain Talbot, il y a 6 jours et 17 heures.

  • Auteur
    Messages
  • #27800

    Captain Talbot
    Admin bbPress

    Suivez Avalon dans sa quête de l’épée sacré et dans sa mission de sauvetage de son univers, un récit épique qui vous transportera grâce à Gabriel Rodriguez seul à la baguette. Quelques points négatifs qui n’occulteront pas le plaisir de lecture dans cette oeuvre hommage au grand Moebius.

    [Retrouvez l’article de benoit à l’adresse L’épée Sacrée]

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.