Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Contagion – Mini-série Marvel

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
5 votants

 

Point(s) fort(s) :


La générosité de l'action.
Les personnages au cœur du récit, bien respectés.
La menace intéressante et bien menaçante

Point(s) faible(s) :


L'inconsistance des dessins
La colorisation
Un rythme trop rapide
Vite lu, vite oublié


 
En résumé
 

Contagion est une mini-série Marvel concocté par Ed Brisson qui tombe à pic en plein confinement. Un récit sympathique grâce à la générosité de l’action mais qui pèche par ses dessins, inconsistants et à la colorisation qui n’est pas dans le ton.

 
Infos techniques
 

Histoire : Ed Brisson
Dessin : Rogé Antonio, Stephen Segovia, Mack Chater, Damian Couceiro, Adam Gorham
Couleur : Veronica Gandini, Andrew Crossley
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 2 mois par

 
Dans le détail...
 
 

Rien à voir avec le film !

En fin d’année dernière, Marvel Comics publiait Contagion. En cette période de déconfinement, Panini Comics le sort et le titre se pare d’une douce ironie.

Mais ici, point de coronavirus mais une contagion venue tout droit de K’un-Lun, le lieu où l’Iron Fist a obtenu ses pouvoirs. Elle va déferler sur New-York et les héros vont devoir se grouper pour le vaincre. Scénarisé par Ed Brisson, qui avait officié sur la précédente série Iron Fist, il va donc forcément mettre en scène à nouveau le maître des arts-martiaux. On se retrouve avec un récit plein d’action, de péripéties et de rebondissements sommes toutes très classiques mais qui demeurent efficaces.

Une histoire urbaine

Surtout, Ed Brisson pioche dans différents éléments de la mythologie de l’Iron Fist disséminé au gré des années. Cela fonctionne bien et on voit que le scénariste a fait ses travaux. On retrouve donc avec plaisir le Senor Magico, vu dans Power-Man & Iron Fist (des créateurs de Bitter Root) ou des éléments mis en place par Kaare Andrews. Tout cela donne du corps à l’Iron Fist et une forme de cohérence. Malheureusement, le récit est très rapide, trop tant les événements s’enchaînent sans que l’on ait le temps de souffler. Les personnages existent finalement peu et le tout reste assez convenu. On est dans l’action généreuse et il ne faut pas chercher plus loin. Toutefois le final, qui utilise de façon intéressante un personnage urbain de Marvel, est vraiment intéressant.

Vite lu, vite oublié

Je ne sais pas trop ce qu’avait en tête Ed Brisson et Marvel avec Contagion. Un comics sur le côté urbain de l’univers ? Mais la plupart de leurs personnages sont évacués très vite. Un comics sur une menace sournoise et incontrôlable qui menace tout le monde ? En tout état de cause, c’est moitié raté.

En effet, le récit se concentre sur Ben Grimm (La Chose des 4 Fantastiques), Iron Fist, Jessica Jones et la cheffe de K’un Lun. De manière globale, les personnages sont respectés. La contagion réunit finalement assez peu de personnages. Pourtant, on en croise beaucoup, mais ils interviennent plutôt dans des formes de caméo. La contamination est une menace intéressante car invisible et le scénariste joue là-dessus pour piéger chacun des super du récit. Du coup, ça se laisse lire même si, à peine refermé, j’ai déjà oublié la plupart des éléments du comics.

Là où le bât blesse le plus, c’est sur la partie dessin. Chaque épisode a un ou deux dessinateurs et forcément, il n’y a aucun cohérence graphique. Les personnages sont heureusement tous reconnaissables mais on est balancé d’un style à l’autre pour un résultat peu harmonieux. Les dessins ne sont pas laids, loin de là, mais ils s’intègrent parfois mal dans cet environnement urbain et crade que Ed Brisson cherche à décrire. La faute aussi à une colorisation qui en fait trop, très saturée et trop vive. Cela n’aide donc pas à s’impliquer dans l’ambiance que j’aurai aimé plus crasseuse et sale.

Bref, Contagion est un récit Marvel sympathique. Il vous occupera le temps de la lecture (rapide) et vous l’aurez oublié après l’avoir refermé. La faute à un rythme trop rapide malgré un postulat de départ intéressant et des dessins trop différents d’un chapitre à l’autre, pas aidé par une colorisation en rupture totale de ton.

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Comics Grincheux est un râleur compulsif. Il râle sur tout et à force de râler sur Batman V Superman et la renumérotation Marvel, il a décidé d'ouvrir un blog pour raconter ce qu'il aime et surtout ce qu'il n'aime pas. Et maintenant, il râle avec les amis de LesComics.fr mais propose aussi des analyses de la narration des auteurs.


Vos commentaires :

Accueil Forums Contagion – Mini-série Marvel

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #34153
      Comics Grincheux
      Maître des clés

      Contagion est une mini-série Marvel concocté par Ed Brisson qui tombe à pic en plein confinement. Un récit sympathique grâce à la générosité de l’action mais qui pèche par ses dessins, inconsistants et à la colorisation qui n’est pas dans le ton.

      [Retrouvez l’article de comics-grincheux à l’adresse Contagion – Mini-série Marvel]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.