Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Batman Rebirth Tome 10

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
3 votants

 

Point(s) fort(s) :


Un récit sur Batman profond.
Émotionnel et psyché avant l'action.
Diversité artistique.

Point(s) faible(s) :


Changements d'artistes parfois abrupt.
On aurait aimé que ça aille plus loin.


 
En résumé
 

Nous en sommes au tome 10 du Batman de Tom King et la fin approche à grand pas. Ici King se permet un exercice de style lui permettant de creuser la psyché de son héros à travers une série de cauchemars offrant l’occasion de répondre à bon nombre de questions soulevées le long du run. Un tome profond illustré par la crème des artistes DC !

 
Infos techniques
 

Histoire : Tom King
Dessin : Travis Moore, Mitch Gerards, Mikel Janin, Jorge Fornes, Lee Weeks, Amanda Conner, John Timms, Yannick Paquette
Encrage : Travis Moore, Mitch Gerards, Mikel Janin, Jorge Fornes, Lee Weeks, Amanda Conner, John Timms, Yannick Paquette
Couleur : Tamra Bonvillain, Mitch Gerards, Jordie Bellaire, Dave Stewart, Lovern Kindzierski, Paul Monts, John Timms, Jordie Bellaire, Nathan Fairbairn
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 4 semaines par

 
Dans le détail...
 
 

Sweet dream are made of this…

Affecté par les événements entourant son mariage avec Catwoman et le retour de Nightwing à Gotham, Batman est projeté dans les recoins de sa psyché où ses plus grandes peurs et ses souhaits les plus intimes menacent de le briser à jamais, laissant place libre à ses ennemis pour la reconquête de Gotham.

L’avis de “DrComics”.

Voilà nous y sommes, le tome 10 de Batman Rebirth contenant l’arc Knightmares qui aura perdu les lecteurs outre-atlantique et précipité la fin du run de Tom King sur Batman. En effet, celui-ci a fait baisser les ventes de manière drastique.

Cet arc très particulier montre selon moi les limites de la publication de titres en ongoing puisque Tom King nous offre ici son arc le plus métaphysique depuis son arrivée sur Batman.

Utilisant des concepts déjà mis en place par Grant Morrison, et utilisés récemment par Peter J. Tomasi (dans Batman : Détective) notre Batou se retrouve piégé dans une machine, qui va lui faire vivre ses plus grands cauchemars (jusque là, c’est raccord avec le titre de l’arc) et devoir trouver un moyen de s’en sortir.

Un tome pivot

Mais l’ensemble de ces cauchemars sont liés à tout ce que Tom King a pu développer dans son Batman Rebirth, ce qui rend unique le personnage et au centre de tout cela : Catwoman. Plus particulièrement, les conséquences du numéro du mariage.

Chaque numéro est donc, en quelque sorte, un one-shot, formant un tout une fois l’arc terminé. C’est ici l’occasion pour Tom King de s’associer avec de nombreux artistes pour illustrer les plus grandes peurs du Chevalier Noir.

On retrouve ici ce qui fait la caractéristique de l’écriture de King, son travail profond sur la psyché des personnages que l’on retrouve dans ses œuvres (Omega Men, Mister Miracle, Vision, Sheriff of Babylon : lisez, lisez et lisez !). On comprend pourquoi l’auteur place autant d’importance dans cet arc et à quel point celui-ci est primordial dans son run.

Ce récit cristallise tout ce qui fait le Chevalier noir, tout ce sur quoi il repose car en effet Batman est né d’un échec. Il est né d’une incapacité à protéger ce qui lui est cher. Si Batman est une perpétuelle chute en avant cherchant inlassablement nuit après nuit à affronter le crime, ce n’est pas au nom d’une quelconque justice ou d’un désir ardent de protection mais tout simplement par peur. La peur de ne pas pouvoir vivre autrement que par son serment, serment fait sur l’âme de ses parents. Comme si finalement sa croisade contre le crime n’était pas une fatalité mais plutôt une finalité.

C’est tout ce que Tom King a voulu instaurer, prenant le parti de nous proposer un run basé sur l’émotionnel avant tout : Batman n’est pas heureux.

Les artistes se succèdent et nous avons du beau monde : Lee Weeks Jorge Fornes, Amanda Conner, Mikel Janin, Yanick Paquette, et Travis Moore pour les principaux. Une jolie ribambelle d’artistes mais on regrettera parfois l’intrusion d’un artiste sur une ou deux pages au sein d’un numéro, sans réelle justification esthétique (du moins à mon sens).

Ce récit est un jalon marquant dans le Batman Rebirth de Tom King, véritable pierre angulaire qui mènera doucement à la fin de son run. Personnellement j’attends avec grande impatience. King est un auteur à part et il continue à nous le démontrer ici.

 

[heathStamp by =”grincheux,hyanda,lolo”]

 

Retrouvez Batman Rebirth Tome 10 chez Excalibur Comics !

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Thésard dans sa dernière ligne droite. Passionné de récits d'aventures (policier, SF, Fantasy, S-H...) que ce soit en Film, séries, jeux videos, romans et bien sur l'ensemble du 9e art !


Vos commentaires :

Accueil Forums Batman Rebirth Tome 10

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  LoLo – “Dr Comics”, il y a 4 semaines.

  • Auteur
    Messages
  • #31049

    Nous en sommes au tome 10 du Batman de Tom King et la fin approche à grand pas. Ici King se permet un exercice de style lui permettant de creuser la psyché de son héros à travers une série de cauchemars offrant l’occasion de répondre à bon nombre de questions soulevées le long du run. Un tome profond illustré par la crème des artistes DC !

    [Retrouvez l’article de loic-kernoutlook-fr à l’adresse Batman Rebirth Tome 10]

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.