Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Mister Miracle

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
13 votants

 

Point(s) fort(s) :


Une ode à la vie pleine d'émotions
Les dessins de Mitch Gerads
Le script et les compositions qui se complètent de façon parfaite

Point(s) faible(s) :


Rien


 
En résumé
 

Bref, Mister Miracle est un chef d’œuvre. Ni plus, ni moins. Doté d’un script brillant et de compositions sublimes, le récit permet à Tom King de dépasser ses névroses habituelles et de renouveler ses thèmes fétiches. Mitch Gerads se dépasse pour offrir un superbe écrin à la vie de Scott et Barda.

 
Infos techniques
 

Histoire : Tom KIng
Dessin : Mitch Gerads
Couleur : Mitch Gerads
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 6 mois par

 
Dans le détail...
 
 

Don’t try this at home !

Mister Miracle est le nouveau projet du duo Tom King et Mitch Gerads, après Sheriff of Babylon. De la même façon que leur première collaboration fût très étrange dans le domaine du comics, ce nouveau récit sur le personnage de Scott Free et Big Barda est unique, dépassant le cadre du personnage de comics. C’est peut-être là le plus bel hommage qu’il était possible de rendre à Jack Kirby, lui qui a tant apporté au genre du super-héros mais surtout au médium comics.

Comme souvent chez l’auteur, on se retrouve avec des personnages en pleine crise existentielle, bien loin du standard super-héroïque. Ici, Mister Miracle est en pleine dépression, après une tentative de suicide ratée. Pour autant, rassurez-vous, les connaissances sur le personnage ne sont pas franchement nécessaires. Mais Urban a eu la très bonne idée d’intégrer quelques pages présentes dans le numéro Director’s Cut de Mister Miracle #1. Ces dernières permettant de se familiariser avec le Quatrième Monde, les Néo-Dieux et le conflit qui les oppose.

On retrouve l’histoire d’un soldat pris dans une guerre à laquelle il ne comprend rien mais à laquelle il est sans cesse ramené par son environnement. Alors qu’il tente de mener un semblant de vie ordinaire avec Big Barda, le combat entre Apokolips et Genesis ne cesse de revenir dans leur vie, sans aucune échappatoire possible. On va donc suivre leurs déboires et leurs tentatives d’échapper à cette guerre et de trouver un équilibre dans leurs vies.

C’est donc clairement une continuation des thèmes récurrents de l’auteur mais c’est surtout une forme de suite spirituelle à Vision. Comme dans le titre Marvel, la famille semble être la seule forme d’échappatoire que le soldat pouvait trouver face à la guerre. Mais ici, le discours se renouvelle car les deux personnages sont des soldats, perdus dans une guerre dont ils ont oublié les enjeux, et dont la famille est un ensemble de soldats. Le récit est donc empreint de la tragédie habituelle, du ton très froid et parfois clinique que l’auteur a l’habitude de mettre en place dans ses récits. Pourtant, à de multiples reprises, l’émotion va surgir, mettant en avant une écriture moins mécanique qu’à l’accoutumée chez Tom King. Mais surtout, Mister Miracle est aussi une leçon d’écriture et de composition quasiment à chaque numéro.

Avec ces gaufriers en neuf cases à chaque page, l’auteur continue de travailler les notions d’enfermement psychologique. Mais grâce à ces gaufriers, il permet surtout à Mitch Gerads de se surpasser. En décrivant à la fois le quotidien calme mais aussi les interrogation de Scott Free, il pose les gestes des personnages et dessine des visages fatigués, usés par le temps et la violence. Cette emphase sur les émotions et sur la fatigue se met en place dans chaque séquence, dans chaque numéro et sert à établir un discours parfait sur la vacuité de la guerre.

Mais plus qu’un énième discours sur la guerre tel que Tom King nous l’a déjà servi, c’est aussi une ode à la vie que nous propose le duo. C’est justement dans ces instants que l’émotion survient. Lorsque Barda et Scott discutent de leur vie quotidienne lors d’une bataille, par exemple. Mais surtout, lorsque l’un et l’autre se retrouvent dans leurs moments intimes, discutant de tout et de rien pour échapper à leur mal-être. Le numéro 7 sera le point de bascule, celui où cette ode se concrétise. Mais impossible d’en dire plus sans spoiler. Sachez simplement que la série est une grande expérience qui vous fait passer par de nombreuses émotions et où la fin vous interrogera.

Bref, Mister Miracle est un chef d’œuvre. Ni plus, ni moins. Doté d’un script brillant et de compositions sublimes, le récit permet à Tom King de dépasser ses névroses habituelles et de renouveler ses thèmes fétiches. Mitch Gerads se dépasse pour offrir un superbe écrin à la vie de Scott et Barda.

 

Ils ont kiffé :

 

Vous pouvez retrouvez Mister Miracle chez notre partenaire : Excalibur Comics !

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Comics Grincheux est un râleur compulsif. Il râle sur tout et à force de râler sur Batman V Superman et la renumérotation Marvel, il a décidé d'ouvrir un blog pour raconter ce qu'il aime et surtout ce qu'il n'aime pas. Et maintenant, il râle avec les amis de LesComics.fr mais propose aussi des analyses de la narration des auteurs.


Vos commentaires :

Accueil Forums Mister Miracle

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Comics Grincheux, il y a 5 mois et 3 semaines.

  • Auteur
    Messages
  • #28144

    Comics Grincheux
    Admin bbPress

    Bref, Mister Miracle est un chef d’œuvre. Ni plus, ni moins. Doté d’un script brillant et de compositions sublimes, le récit permet à Tom King de dépasser ses névroses habituelles et de renouveler ses thèmes fétiches. Mitch Gerads se dépasse pour offrir un superbe écrin à la vie de Scott et Barda.

    [Retrouvez l’article de comics-grincheux à l’adresse Mister Miracle]

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.