Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Zombie World – Le Champion des Vers

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
25 votants

 

Point(s) fort(s) :


Une belle édition d'anniversaire dans un bel écrin.
Un hommage aux univers horrifique de Lovecraft...
...& d'aventure de Hergé avec Tintin.

Point(s) faible(s) :


Un certain goût d'inachevé malheureusement.


 
En résumé
 

Pour les 25 ans de l’œuvre culte du père de Hellboy Mike Mignola et Pat McEown, retrouvez Zombie World pour la première fois en couleurs dans une édition grand format.

Le musée d’une petite ville est en proie à d’étranges phénomènes orchestrés dans l’ombre par l’ignoble Azzul Gotha qui depuis 42 000 ans attend son heure. S’il parvient au but qu’il s’est fixé, toute l’humanité paiera un tribut aux proportions apocalyptiques, car le nécromant hyperboréen a scellé avec d’antiques dieux le futur notre planète.

Né de l’esprit dérangé du créateur de Hellboy MIKE MIGNOLA et du dessinateur primé pour Grendel War Child PAT MCEOWN, Zombie World est devenu au fil des années un classique de l’horreur pulp. Retrouvez dans cette édition l’intégralité du récit pour la première fois en couleurs, agrémenté d’un carnet de croquis et des couvertures originales de Mignola.

 
Infos techniques
 

Scénario : Mike Mignola.
Dessin : Pat McEown
Encrage : Pat McEown.
Couleur : Pat McEown.
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 2 mois par

 
Dans le détail...
 
 

“Sancti Annum Hyperberum.”

C

réé en 1997 par l’un des auteurs et artistes reconnus pour son attrait à l’horreur, Zombie World – Le Champion des Vers fut à l’originie édité chez Dark Horse Comics en 1997. Cette œuvre provient en effet de l’imagination fertile du “papa” de Hellboy, Mike Mignola . Déjà forgé par ses travaux passés chez les big two et dans l’édition indépendante, Mignola nous emmène dans un univers horrifique fortement inspiré par les œuvres de l’américain H.P. Lovecraft et par celle du belge Georges Rémi alias Hergé. Mais développons notre propos.

Dr Mignola…

Mike Mignola développe ici une histoire se déroulant dans un musée du Massachusetts. Plus précisément dans une aile dédiée aux reliques Hyperboréennes. Bientôt une malédiction millénaire se répand dans le musée. Elle ramène les momies égyptiennes à la vie dont le but est de favoriser le retour du nécromancien Azzul Gotha. De plus, ce dernier veut étendre les ténèbres à la Terre entière. Pour le contrer, le Major Damson et son équipe composée d’êtres atypiques est sur la brèche : Malka Ravenstein, Roman et Eustace St. John.

L’auteur de Hellboy et du BPRD s’est ici beaucoup inspiré d’auteurs et d’univers existant dans son écriture. On ne peut s’empêcher de voir de fortes références et inspirations aux univers cités plus haut quand on dévore ce récit. Entre horreur, aventure et humour potache, Mignola mêle avec brio les genres comme il l’a fait par le passé et le fera par la suite. Néanmoins, la fin est malheureusement assez expédiée et le goût d’inachevé est bien présent.

…& Mr McEown.

Niveau dessin, on aurait pu croire que l’auteur aurait aussi réalisé la partie graphique quand on voit son travail en couverture. Que nenni, il cède l’intégralité des traits cela au dessinateur canadien Patrick “Pat” McEown (Grendel, Helboy, Hair Shirt). Là aussi, on peut dire que les inspirations sont nombreuses. L’artiste a un style aux influences franco-belge. Son trait ici n’est pas sans nous rappeler les aventures de Tintin (oui encore Hergé cité 😉 ) ou celles de Adèle Blanc-Sec (Tardi). Les lignes sont claires et colorées. On retrouvera toutefois la patte horrifique de l’école nord -américaine faisant penser à des des histoires de chez EC Comics comme Tales from the Crypt ou bien d’autres.

Bien que très court et avec une fin ouverte qui n’a jamais eu de suite, l’édition de 404 Comics offre ici pléthore de bonus allant de la préface, de la postface, des croquis  préparatoire et des travaux de couvertures. Un bel écrin pour une somme très correcte. Surtout quand on voit la hausse majeure ces dernières semaines chez les éditeurs concurrents avec la montée des prix du papier.

Pour résumer, Zombie World  n’est par forcément le travail le plus connu et le plus abouti de Mike Mignola. Il n’en demeure pas moins qu’il s’agit d’un de ses travaux intéressant  à connaître historiquement parlant. Cette Édition Anniversaire des 25ans est l’occasion de découvrir ou de redécouvrir ce récit d’aventure horrifique par le biais d’un bel écrin. 404 Comics fait toujours des merveilles dans ces publications. Si vous voulez en apprendre plus sur le style de Mike Mignola, un long dossier préparé par StyleComics est dispo ici !

Retrouvez Zombie World de 404 Comics chez notre partenaire Excalibur Comics !

Si vous aimez nos contenus, vous pouvez nous soutenir sur Tipeee !

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Trentenaire originaire du Grand Ouest. Fan de ciné, de comics, de SF, d'Heroic Fantasy. Bercé par les années 80, forgé par le années 90, mes goûts pour la pop culture de ces deux décennies précises s'y retrouvent. Les années 80 m'ont fait découvrir les comics via les éditions Lug et l'univers Star Wars.


Vos commentaires :

Accueil Forums Zombie World – Le Champion des Vers

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #43092
      Kit Fisto
      Modérateur

      Pour les 25 ans de l’œuvre culte du père de Hellboy Mike Mignola et Pat McEown, retrouvez Zombie World pour la première fois en couleurs dans une édition grand format.

      Le musée d’une petite ville est en proie à d’étranges phénomènes orchestrés dans l’ombre par l’ignoble Azzul Gotha qui depuis 42 000 ans attend son heure. S’il parvient au but qu’il s’est fixé, toute l’humanité paiera un tribut aux proportions apocalyptiques, car le nécromant hyperboréen a scellé avec d’antiques dieux le futur notre planète.

      Né de l’esprit dérangé du créateur de Hellboy MIKE MIGNOLA et du dessinateur primé pour Grendel War Child PAT MCEOWN, Zombie World est devenu au fil des années un classique de l’horreur pulp. Retrouvez dans cette édition l’intégralité du récit pour la première fois en couleurs, agrémenté d’un carnet de croquis et des couvertures originales de Mignola.

      [Retrouvez l’article de kit-fisto à l’adresse Zombie World – Le Champion des Vers]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.