Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Mundus volume 1

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
17 votants

 

Point(s) fort(s) :


Une bonne introduction à cet univers.
Des thèmes qui parlent au plus grand nombre.
Du pur comic-book européen.

Point(s) faible(s) :


On en redemande à la phrase "fin du volume 1".


 
En résumé
 

Ne sommes-nous pas tous des personnages de fiction ?
Nos imaginaires prennent ils forment quelque part ?
Existe-t-il une voie pour s’y rendre ?
Le 19 juin 1991, Anaïs, Ben, Matt fêtent la fin de l’année scolaire mais une panne de courant dans la ville permet l’ouverture d’un portail dimensionnelle dans lequel l’équipe s’engouffre.

Après avoir découvert une planète de sables à la ressemblance troublante avec celle d’un livre de science-fiction qu’Anaïs a lu quelques mois plus tôt, leur aventure va les amener à rencontrer un petit groupe de cyber terroristes perdu dans notre monde…
Que se passe-t-il dans cette ville ? La Mundus corp et leurs installations à la périphérie de la ville y sont-elles pour quelque chose ? Ou bien est-ce quelque chose de plus personnel impliquant Anaïs et son père ? Enfin, comment nous, simple lecteur pourrions avoir une part de responsabilité dans cette étrange aventure ?

 
Infos techniques
 

Scénario : Laurent Queyssi.
Lettrage de Nicolas Beaujouan. Relecture de Marie-Paul Noël

Dessin : Oriol Roig
Encrage : Oriol Roig
Couleur : Oriol Roig.
Couverture colorisée par Matthew Wilson.

Editeur :
 
Publié il y a 1 mois par

 
Dans le détail...
 
 

“Sic Mundus creatus est/Ainsi le monde a été créé!”

N

ouvelle sortie des éditions 404 Comics, Mundus est un pur roman graphique issu du terroir européen. Ce premier tome est écrit par Laurent Queyssi, un auteur/scénariste  français spécialisé dans la SF qui  est également traducteur. Le recueil est dessiné par l’artiste espagnol Oriol Roig, libraire, pro de Dark Fantasy et également grand connaisseur de ScienceFiction.

Multiverse & Culture Pop’ à la française…

Mundus volume 1 débute à la fin du printemps 1991, un duo s’infiltre dans un laboratoire pour une mystérieuse raison. S’en suit une coupure de courant généralisée. A quelques kilomètres de là, trois ados se retrouvent plongés dans un autre univers à l’issue de cette panne électrique. Bien que perdus dans ce nouveau monde, Anaïs, Ben & Matt ont l’air de le trouver familier. Et pour cause, ce monde semble issu d’un livre de science-fiction de leur connaissance… Ainsi débute ce récit des plus prenant.

Qui de mieux qu’un auteur & scénariste comme Laurent Queyssi, expert en pop culture et des œuvres d’Alan Moore et du regretté Phillip K. Dick ? Il fallait au moins ça pour se lancer sur le projet d’un comic-book à l’européenne, mêlant SF, pop-culture et amitiés adolescentes! Dieu sait que ses connaissances ont bien été utiles dans l’élaboration de l’histoire et des univers présents dans ces pages. Le  “Multiverse” établi ici est aussi des plus originaux. Et si nous avions la possibilité de voyager vers une œuvre de fiction pour s’apercevoir que celle-ci est aussi réelle que notre propre monde? C’est ce que va traverser malgré eux notre trio de héros entre action et rencontres improbables. Entre une planète désertique tout droit sortie d’un roman de SF similaire à Dune, héros cyberpunk bad-ass, et Jeu de Rôle dans une uchronie l’époque Victorienne, on est très vite dans l’ambiance.

C’est frais, prenant et enthousiasmant, une manière belle et originale d’aborder le “Multiverse”. Ajoutons à cela un trio d’amis des plus attachant dans lequel le lectorat peut s’identifier et on obtient ce que personnellement j’adore dans le monde de la BD, et notamment dans les comicbooks indés !

… Graphisme à l’ibérique!

Aux planches de ce 1er volet, on retrouve Oriol Roig, libraire et artiste espagnol qui adore tout ce qui touche à la Dark Fantasy et à la Science-Fiction en général. Ce dessinateur m’était jusqu’alors inconnu. Aux vues de son travail de qualité ici, je me suis vite abonné à ses réseaux sociaux. L’artiste livre un travail complet du dessin, aux couleurs en passant par l’encrage. Sont style graphique n’est pas sans me rappeler Sean Murphy à ses débuts. Il délivre des planches dynamiques et très jolies visuellement. Que ce soit dans notre pays, dans notre monde des années 90 ou dans les univers présents ici, il assure pleinement dans sa partie. Un artiste européen des plus prometteurs qu’il faudra suivre, j’en suis sûr ! 😉

Si vous aimez la SF, les univers parallèles, les comics et la pop-culture, ce livre est vraiment fait pour vous ! Personnellement ça me rappelle tellement de choses que j’aime et que j’ai aimé comme les série TV Sliders, Stranger Things, les films Retour vers le Futur, les comic-books tels Joe The Barbarian et les livres cultes de SF comme Dune et autres…Bref, vous ne serez pas perdu, plongez dans le Mundus.

Un grand bravo à Nicolas Beaujouan qui de nouveau a su repérer  pour 404 Comics, un titre qui fait mouche ! De nouveau dans un très bel écrin à prix modique par rapport à d’autres éditeurs plus conséquents et qui se distingue comme d’habitude avec les autres titres de la collection et de l’éditeur.

Ce premier tome de Mundus édité par 404 Comics est une ode à tout ce que l’on aime dans la Science-Fiction, les comics indés et la culture pop. Une petite “Madeleine de Proust” nous plongeant fortement dans la nostalgie des années 80/90 et de tout ce qu’on adore de cette période encore aujourd’hui. Une nouvelle œuvre des plus complètes dans un autre bel écrin de la part de 404 comics. Un titre 100% européen des plus prometteurs, écrit et dessiné par deux artistes aussi passionnés que talentueux. Bref ! Ne passez pas à côté pour la rentrée!

Ils ont kiffé :

Si vous aimez nos contenus, vous pouvez nous soutenir sur Tipeee !

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Trentenaire originaire du Grand Ouest. Fan de ciné, de comics, de SF, d'Heroic Fantasy. Bercé par les années 80, forgé par le années 90, mes goûts pour la pop culture de ces deux décennies précises s'y retrouvent. Les années 80 m'ont fait découvrir les comics via les éditions Lug et l'univers Star Wars.


Vos commentaires :

Accueil Forums Mundus volume 1

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #42401
      Kit Fisto
      Modérateur

      Ne sommes-nous pas tous des personnages de fiction ?
      Nos imaginaires prennent ils forment quelque part ?
      Existe-t-il une voie pour s’y rendre ?
      Le 19 juin 1991, Anaïs, Ben, Matt fêtent la fin de l’année scolaire mais une panne de courant dans la ville permet l’ouverture d’un portail dimensionnelle dans lequel l’équipe s’engouffre.

      Après avoir découvert une planète de sables à la ressemblance troublante avec celle d’un livre de science-fiction qu’Anaïs a lu quelques mois plus tôt, leur aventure va les amener à rencontrer un petit groupe de cyber terroristes perdu dans notre monde…
      Que se passe-t-il dans cette ville ? La Mundus corp et leurs installations à la périphérie de la ville y sont-elles pour quelque chose ? Ou bien est-ce quelque chose de plus personnel impliquant Anaïs et son père ? Enfin, comment nous, simple lecteur pourrions avoir une part de responsabilité dans cette étrange aventure ?

      [Retrouvez l’article de kit-fisto à l’adresse Mundus volume 1]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.