Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Warhammer 40,000 Marneus Calgar

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
6 votants

 

Point(s) fort(s) :


Un récit accessible aux néophytes de Warhammer 40,000.
Un personnage principal rendu attachant.
Les dessins...

Point(s) faible(s) :


Même s'il manque parfois de finesse.>br/>Comme l'histoire, d'ailleurs.


 
En résumé
 

Warhammer 40,000 Marneus Calgar nous met aux côtés du leader des Ultramarines. Une plongée dans un monde violent, sans pitié et souvent outrancier. Une bonne histoire, pour fans comme néophytes.

 
Infos techniques
 

Scénario : Kieron Gillen
Dessin : Jacen Burrows
Encrage : Jacen Burrows, Guillermo Ortegeo
Couleur : Java Tartaglia
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié 4 avril 2022 par

 
Dans le détail...
 
 

Il en a dans le calbar, Marneus !

Warhammer 40,000 est un univers qui me fascine ! J’ai toujours été nul au jeu malgré quelques parties jouées, mon niveau de tactique se résumant à : avancer, taper. Stratégie parfaitement mise en œuvre dans Doom mais là, ça passait pas. Bref, j’ai donc vite délaissé cet univers sur les jeux de plateau tout en continuant à m’y intéresser de loin via d’autres médias. Le comics Warhammer 40,000 Marneus Calgar nous présente le chef des Ultramarines, une frange liée aux Space Marines soit les troupes les plus populaires du jeu. J’y allais donc intrigué.e, surtout, Kieron Gillen oblige.

Marneus, dentellier !

Effectivement, le scénariste britannique est un grand fan du jeu de plateau. Et ça se sent ! A la manière des X-Men de Jonathan Hickman, il ponctue son récit de notes de données, permettant de comprendre l’historique de cet univers et des Space Marines. Un bon point pour les néophytes qui ne connaissent rien. On sera parfois perdus avec certains termes ou certains évènements mais rien de bien gênant pour la bonne compréhension de l’intrigue.

Celle-ci nous plonge aux côtés de Marneus Calgar, chef des Ultramarines, les meilleurs des Marines On le suit alors qu’il va devoir traquer les ennemis de l’Empire. Un pitch simple mais dont Kieron Gillen se sert pour nous raconter son passé, ses origines et montrer plus précisément comment fonctionne le corps des Space Marines. C’est assez passionnant à lire car il fait les choses très aisément mais réserve quelques surprises aux fans. Peut-être qu’elles feront grincer les dents des fans. C’est surtout intéressant car il va ramener le personnage sur sa planète natale, dans le domaine familiale, permettant de mesurer le chemin parcouru. Une bonne idée, bien exploitée.

Un autre bon point, c’est qu’il lui ajoute un archiviste, permettant de donner une cohérence aux flash-backs. Avec lui, une complicité  se noue, donnant quelques séquences dotées d’un humour noir bien senti. Le scénariste casse donc le premier degré absolu du récit de cette façon et c’est bien trouvée. Le tout reste sérieux mais ces quelques éléments suffisent, avec l’exagération de la violence, à nous convaincre.

Attention, ce n’est pas pour les enfants !

Surtout, Kieron Gillen n’épargne rien dans le récit. C’est brutal, extrêmement violent et cru. Les membres sont arrachés, les corps explosent. Warhammer 40,000 est un univers qui ne fait pas dans la finesse. Cela se voit dans les looks, très typés années 70 et dans la proportion de l’univers à exacerber la violence tout le temps. Pourtant, dans cet univers sanguinolent, l’histoire de Marneus parvient à toucher. C’est une histoire classique de sacrifice, d’héroïsme baignée dans un environnement qui ne valorise que la loi du plus fort. Forcément, on pourra dresser des parallèles avec notre époque et être en désaccord avec un tel environnement. Mais Kieron Gillen ne cherche pas à s’aventurer sur le terrain politique ou la réflexion. Le but est autre.

Toutefois, les flashbacks montrent aussi la cruauté. Dans cet univers, il n’y a pas de héros. Marneus est un type à qui on peut s’attacher grâce à son parcours mais il est au service de sadiques affrontant des gens encore plus sadiques.

Les dessins de Jacen Burrows conviennent totalement à l’univers. Il se fait plaisir à de nombreuses reprises en faisant quelques éclats sanguinolents bien sentis. Le trait manque parfois de finesse, on sent qu’il a manqué de temps par endroits, comme le confirme l’ajout d’un encreur au chapitre 3. Pourtant, il y a parfois quelques planches très belles, fourmillant de détails avec un grand respect des designs originaux. Ce qui frappe, c’est qu’il y a une belle harmonie entre lui et Kieron Gillen. Le scénariste construit souvent les scripts avec ses dessinateurs et cela se sent une fois de plus. Le découpage est astucieux, bien ordonné même si classique.

Bref, Warhammer 40,000 Marneus Calgar est un bon récit. Il manque de finesse mais c’est son univers qui veut ça aussi. On plonge aisément dans le passé de Marneus Calgar, avec quelques surprises et on se plonge aisément dans ce récit sur un monde sans concession et souvent, outrancier.

 

Ils ont kiffé :

 

Si vous aimez nos contenus, vous pouvez nous soutenir sur Tipeee !

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Comics Grinch râle beaucoup. Son origine vient de ses nombreuses grincheries envers BvS. Ayant gonflé sa petite amie avec ça, elle lui suggéra d'en parler avec d'autres. Ce fût chose faite. Vénère Grant Morrison, conchie Mark Millar.


Vos commentaires :

Accueil Forums Warhammer 40,000 Marneus Calgar

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #41611
      Comics Grinch’
      Maître des clés

      Warhammer 40,000 Marneus Calgar nous met aux côtés du leader des Ultramarines. Une plongée dans un monde violent, sans pitié et souvent outrancier. Une bonne histoire, pour fans comme néophytes.

      [Retrouvez l’article de comics-grincheux à l’adresse Warhammer 40,000 Marneus Calgar]

Vous lisez 0 fil de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.