Le 1er collectif comics de France

 


 
 

[Review] Quantum & Woody tome 2

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
1 votant

 

Point(s) fort(s) :


Le duo fonctionne toujours aussi bien
La secte est parfaitement absurde

Point(s) faible(s) :


Un volume déconnecté du précédent


 
En résumé
 

Quantum & Woody infiltrent un camp de survivalistes pour le compte d’une société privée dans un volume nettement moins bon que le précédent et (presque) hors-continuité.

 
Infos techniques
 

Histoire : James Asmus
Dessin : Ming Doyle
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié 4 avril 2017 par

 
Dans le détail...
 
 

Oubliez vos attentes avant de plonger dans ce 2ème tome…

Quantum & Woody tome 2 Bliss Comics

Ming Doyle © Valiant Entertainment © Bliss Comics pour la version française

Quantum & Woody doit répondre à une question essentielle : que faire de ses personnages après un départ sur les chapeaux de roue ?
Héritage de leur première aventure, le groupe est maintenant composé de Eric (Quantum), de Woody, de sa petite amie clone et d’une chèvre. Ah oui, il s’est installé chez Eric qui n’avait rien demandé. Le livre commence par replacer nos héros dans un quotidien classique.
Vous vous attendiez à des révélations sur les Illuminatis aperçus dans le premier tome ou sur les recherches de leur père ? Raté. En fait ce deuxième tome propose une aventure presque totalement déconnectée du premier volume.
Côté dessins également, le récit ne joue pas la continuité. Ming Doyle remplace Tom Fowler et, sans faire affront à l’auteur, ce n’est pas la meilleur des nouvelles. Les pages de Doyle sont plus sèches que celle de Fowler, les personnages y sont plus raides, leurs expressions plus figées. Tout ça est loin d’être moche mais on a clairement perdu au change.

Coté histoire, le récit devient un peu plus lent qu’il ne l’a été, s’offrant un contre récit en flashback revenant sur le passé militaire de Eric alors qu’il tente d’infiltrer le camp des survivalistes. La narration semble reprendre des codes des récits de Garth Ennis (la grossièreté en moins) avec ses personnages secondaires hauts en couleurs et un récit qui prendra le temps d’être bavard si il le faut.
Ce deuxième tome est sympa, c’est vrai, mais il déçoit car il n’est pas à la hauteur du précédent tome.
Le dessin et les intrigues ne sont pas celle qu’on pouvait attendre et les hauteurs se ménagent une aventure alternative avant un grand final. Pourtant, l’album n’est pas une purge et possède son lot de surprises et de moments croustillants.
Du coup, même si il n’est pas totalement indispensable pour suivre la trame du prochain volume, il serait dommage de passer à côté.

Quantum & Woody tome 2 Bliss Comics

Ming Doyle © Valiant Entertainment © Bliss Comics pour la version française

Quantum & Woody, c’est comme une histoire d’amour. Au début, c’est formidable et tout est merveilleux. Ensuite, on s’installe dans le quotidien. Ce deuxième volume a des qualités mais il n’est pas à la hauteur de notre première rencontre avec la série. Pire, il propose une histoire indépendante des tomes 1 et 3, à la manière d’un annual. Les amoureux du duo le liront, les moins fortunés pourront faire l’impasse sur ce volume et prendre directement le tome 3.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 


Les mots clé de cet article
Bliss Comics James Asmus Ming Doyle Quantum & Woody

 
Matt est animateur et producteur en radio et en télé depuis 2006. Autodidacte, il lance plusieurs programmes dont C'est Quoi Ton Job ? ou L'Upperground, récompensés par des prix nationaux. Avec La Sélection Comics, il parle de BD américaine au plus d'1.3 million d'auditeurs de Sud Radio, Vibration, Voltage et beaucoup d'autres. Il est le fondateur de LesComics.fr.


Vos commentaires :

Accueil Forums [Review] Quantum & Woody tome 2

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Matt, il y a 1 an et 5 mois.

  • Auteur
    Messages
  • #18924

    Matt
    Admin bbPress

    Quantum & Woody infiltrent un camp de survivalistes pour le compte d’une société privée dans un volume nettement moins bon que le précédent et (presque) hors-continuité.

    [Retrouvez l’article de matt à l’adresse [Review] Quantum & Woody tome 2]

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.