Le 1er collectif comics de France

 


 
 

[Review] Geoff Johns présente Green Lantern Intégrale 5

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
7 votants

 

Point(s) fort(s) :


Efficace et généreux
De beaux dessins

Point(s) faible(s) :


Mais ne prend pas assez le temps de poser les événements


 
En résumé
 

Cette intégrale 5 de Green Lantern par Geoff Johns fait le job mais elle pourrait décevoir. Partant tout de suite sur une nouvelle grosse menace plutôt que de poser les choses après Blackest Night, le récit se fait très dynamique mais parfois trop. Reste la générosité de l’ensemble.

 
Infos techniques
 

Histoire : Geoff Johns, Tony Bedard, Peter J. Tomasi
Dessin : Doug Mahnke, Shawn Davis, Tyler Kirkham, Fernando Pasarin, Ed Benes, Ardian Syaf
Encrage : Christian Alamy, Keith Champagne, Mark Irwin, Doug Mahnke, Shawn Davis, Ed Benes, Tom NGuyen, Shawn Moll, Batt, Vicente Cifuentes, Mick Gray, Rob Hunter, Jay Leisten, Andy Owens, Sean Parsons, Jack Purcell, Cam Smith
Couleur : Randy Mayor, Gabe Eltaeb, Carrie, Strachan, Rod Reis, Jaime Grant, Nei Ruffino
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 4 mois par

 
Dans le détail...
 
 

Dans l’espace, tout le monde voit vert !

Enfin, il est là ! Le tome 5 de l’intégrale de Green Lantern par Geoff Johns était attendu par les crétins qui, comme moi, avaient acheté les tomes simples de la collection précédente.

L’attente en valait-elle la peine ?

Non !

Le récit n’est pas mauvais mais il a un immense problème de construction selon moi. Blackest Night vient d’arriver et bam, un très gros événement cataclysmique d’ampleur intergalactique arrive. Plutôt que de laisser reposer les choses et attendre que les événements s’enclenchent de façon plus fluide, il préfère, je trouve, précipiter les choses.

Alors, bien entendu, l’auteur maîtrise ses personnages et l’action. Ça explose, il développe les relations entre les personnages mais, alors que la situation est inédite, il reste un peu en surface pour pleinement me convaincre. Heureusement, ce qu’il manque en profondeur, il le compense par une générosité de chaque instant et des dialogues toujours bien écrits. Sa reconstruction de la mythologie des Lanternes a porté ses fruits et il peut maintenant faire ce que bon lui semble avec. Krona est un méchant d’envergure, qui plonge suffisamment dans les racines de l’univers et de l’histoire de Green Lantern pour qu’il soit intéressant.

Sur ce point, le récit est une réussite, son plan est osé, permet à Geoff Johns de s’amuser comme un petit fou avec ses nouveaux jouets et il donne du taf à son dessinateur principal, Doug Mahnke.

L’autre problème, c’est que la deuxième partie, War of the Green Lanterns ne bénéficie pas du talent de Geoff Johns tout du long. L’intrigue est enrichie par les séries de Peter Tomasi et Tony Bedard. Si le premier s’en sort, notamment dans le travail des relations entre personnages, le second fait dans le générique, entre psychologie basique et grosse action qui tâche.

Heureusement, quand Geoff Johns revient, il parvient à faire ressentir l’urgence, le cataclysme imminent qui menace nos héros. La réunion des Green Lanterns de la Terre est très cool, leurs caractères respectifs donnent du relief au récit et l’auteur a toujours d’excellentes idées pour poser des menaces énormes et mettre ses personnages en danger. Mais face à Blackest Night, cela tient difficilement la comparaison. Tout parait un peu trop gros, un peu trop facile par moments et on sent parfois que Geoff Johns tourne en rond avec ses idées. Mais le final est très bon et pose une direction intéressante pour la suite.

Du côté des dessins, il est forcément compliqué de passer après Ivan Reis mais Doug Mankhe se débrouille très bien. Du côté des autres artistes, c’est un peu moins la folie, surtout du côté de Tyler Kirkham et son style pointu qui colle assez mal à l’ambiance galactique.

Bref, cette intégrale 5 de Green Lantern par Geoff Johns fait le job mais elle pourrait décevoir. Partant tout de suite sur une nouvelle grosse menace plutôt que de poser les choses après Blackest Night, le récit se fait très dynamique mais parfois trop.
Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Comics Grincheux est un râleur compulsif. Il râle sur tout et à force de râler sur Batman V Superman et la renumérotation Marvel, il a décidé d'ouvrir un blog pour raconter ce qu'il aime et surtout ce qu'il n'aime pas. Et maintenant, il râle avec les amis de LesComics.fr mais propose aussi des analyses de la narration des auteurs.


Vos commentaires :

Accueil Forums [Review] Geoff Johns présente Green Lantern Intégrale 5

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Comics Grincheux, il y a 4 mois et 1 semaine.

  • Auteur
    Messages
  • #24023

    Comics Grincheux
    Admin bbPress

    Cette intégrale 5 de Green Lantern par Geoff Johns fait le job mais elle pourrait décevoir. Partant tout de suite sur une nouvelle grosse menace plutôt que de poser les choses après Blackest Night, le récit se fait très dynamique mais parfois trop. Reste la générosité de l’ensemble.

    [Retrouvez l’article de comics-grincheux à l’adresse [Review] Geoff Johns présente Green Lantern Intégrale 5]

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.