Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Hal Jordan : Green Lantern Tome 1

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
9 votants

 

Point(s) fort(s) :


Du voyage et de l'imagination à gogo.
Un retour à du policier bienvenu.
Les dessins et la colorisation.
Une excellente traduction.

Point(s) faible(s) :


Les trois premiers numéros, pas passionnants du tout.
Des problèmes de morphologie dans les dessins.


 
En résumé
 

Ce tome 1 de Hal Jordan : Green Lantern est bien mais sans plus. Grant Morrison revient à l’essence du personnage en l’emmenant de planètes en planètes régler les problèmes d’ordre avant de découvrir une conspiration importante. Le rythme est un peu flingué. Heureusement, les dessins de Liam Sharp sont très beaux !

 
Infos techniques
 

Histoire : Grant Morrison
Dessin : Liam Sharp
Couleur : Steve Oliff
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 2 mois par

 
Dans le détail...
 
 

Y a-t-il un flic dans l’espace ?

Grant Morrison débarque sur Green Lantern pour reprendre en main le destin de Hal Jordan ! Après un peu plus d’une décennie d’aventures cosmiques toutes plus over-the-top les unes que les autres, que va nous pondre l’auteur écossais ?

Vous devez maintenant savoir que je suis un grand fan de Grant Morrison qui est pour moi un auteur grandiose, même s’il est parfois capable d’écrire des histoires peu accessibles. Ici, ce n’est pas le cas. Comme à sa grande habitude, il réutilise des éléments du passé du personnage mais leur connaissance n’est pas nécessaire pour apprécier l’intrigue. On retrouve Hal absent du corps des Green Lantern, son anneau est en maintenance et n’ayant pas lu la série précédente, je ne sais pas si cela est dans la continuité ou pas. Bon, à vrai dire, je m’en fiche aussi.

Vous vous doutez, Hal ne pas rester longtemps sans anneau et sans costume de Green Lantern. Une menace se profile à l’horizon sous la forme d’un groupe de fanatiques : les Blackstars et notre shérif de l’espace va devoir les arrêter. Grant Morrison reprend une structure proche des anciens comics, à savoir, un numéro avec intrigue auto-contenue en un ou deux numéros et où les éléments s’emboîtent petit à petit. Si on ressent tout l’amour de l’écossais pour les vieux récits, cela flingue quand même pas mal le rythme et l’intrigue se retrouve diluée pendant les trois premiers numéros avant que l’histoire ne soit lancée définitivement et se conclut très bien.

Mais ce qui frappe dans le comics, c’est l’imagination qui déborde de chaque page. J’ai eu le sentiment de lire une bande-dessinée de Moebius, pleine de féérie, de découverte à chaque page. Liam Sharp sublime le script de Grant Morrison en mettant en avant des espaces galactiques splendides, bien aidé par la colorisation de Steve Oliff. Il y a néanmoins quelque chose qui me dérange, la physionomie parfois étranges des personnages, notamment Hal qui se paye des épaules et des bras parfois étranges qui le font ressembler à Son Goku en SS3. Rien de forcément dramatique mais ça m’a parfois un peu sorti de la lecture.

L’imagination et le dépaysement ne sont pas que dans les dessins. Grant Morrison fait visiter bon nombre de planètes différentes à Hal Jordan et cela fait du bien. Surtout, il sort des menaces over-the-top que l’on a pu se fader pendant dix ans. Ici, il n’y pas de batailles épiques avec quinze mille personnages. Ça ne plaira pas à ceux qui veulent de la grande baston cosmique mais j’avoue que ça me fait du bien, étant gavé par ce florilège continue de batailles toutes plus énormes les unes que les autres, jusqu’à l’écœurement. On se retrouve dans une intrigue où Hal redevient ce rebelle, ce flic de l’espace qui va de planètes en planètes pour régler les problèmes. Il manque juste un peu plus d’humour, Hal étant particulièrement froid dans ce récit.

Bref, ce tome 1 de Hal Jordan : Green Lantern est bien mais sans plus. Grant Morrison revient à l’essence du personnage en l’emmenant de planètes en planètes régler les problèmes d’ordre avant de découvrir une conspiration importante. Le rythme est un peu flingué pour cela et on reste un peu circonspect. Heureusement, les dessins de Liam Sharp sont très beaux.

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Comics Grincheux est un râleur compulsif. Il râle sur tout et à force de râler sur Batman V Superman et la renumérotation Marvel, il a décidé d'ouvrir un blog pour raconter ce qu'il aime et surtout ce qu'il n'aime pas. Et maintenant, il râle avec les amis de LesComics.fr mais propose aussi des analyses de la narration des auteurs.


Vos commentaires :

Accueil Forums Hal Jordan : Green Lantern Tome 1

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Comics Grincheux, il y a 1 mois et 2 semaines.

  • Auteur
    Messages
  • #30679

    Comics Grincheux
    Admin bbPress

    Ce tome 1 de Hal Jordan : Green Lantern est bien mais sans plus. Grant Morrison revient à l’essence du personnage en l’emmenant de planètes en planètes régler les problèmes d’ordre avant de découvrir une conspiration importante. Le rythme est un peu flingué. Heureusement, les dessins de Liam Sharp sont très beaux !

    [Retrouvez l’article de comics-grincheux à l’adresse Hal Jordan : Green Lantern Tome 1]

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.