Le 1er collectif comics de France

 


 
 

Misfit City Tome 1

 
Not' note
 
 
 
 
 


Vos notes
1 votant

 

Point(s) fort(s) :


La trame scénaristique.
Des héroïnes bien travaillées.
Le charme d'une chasse au trésor !
Elles ont un American Staff !

Point(s) faible(s) :


Les notes en fin de volume.
Peut sembler léger pour un lecteur "adulte".


 
En résumé
 

Cannon Cove, dans l’Oregon. Cette petite bourgade du fond des États-Unis (sur)vit grâce au succès du film Les Gloomies dans les 80’s. Le quotidien tranquille de Wilder est chamboulé avec la découverte d’une carte au trésor. Une aventure dans laquelle elle embarque ses quatres amies.

 
Infos techniques
 

Histoire : Kirsten "Kiwi" Smith, Kurt Lustgarten
Dessin : Naomi Franquiz
Couleur : Brittany Peer
Editeur :
 
Editeur VO :
 
Publié il y a 2 mois par

 
Dans le détail...
 
 

Quatre filles pleines d’avenir

Kinaye poursuit son chemin dans les comics jeunesse avec Misfit City Tome 1. Dans ce premier tome, sur deux prévus, nous faisons connaissance avec nos quatre héroïnes : Wilder, Karma, Mace et Dot. Enfin, cinq avec Ed, malgré son absence des couvertures. Et six si on compte Pip, le chien.

Une aventure d’aujourd’hui, à l’ancienne.

Cannon Cove, dans l’Oregon. Cette petite bourgade du fond des États-Unis (sur)vit grâce au succès du film Les Gloomies. Le nom vous rappelle quelque chose ?  Par l’utilisation de cette référence, les auteurs, Kirsten “Kiwi” Smith et Kurt Lustgarten, nous annoncent l’ambiance et les enjeux ! Habitués des productions cinématographiques, les auteurs maîtrisent leur narration. Ainsi, le décor est rapidement planté : une ville sans intérêt (Misfit City : ville marginale) sinon le musée du film, et donc plutôt tranquille. Comme dans un film, l’intérêt de la ville se tient d’abord dans un évènement à venir prochainement et permettant donc un grand rassemblement.

Tour à tour, les personnages principales de Misfit City sont présentées individuellement dans leur quotidien, pour finir sur un moment de groupe “plus tard”. Ce moment déclenchera l’intrigue principale du récit avec la découverte d’une carte qui mènerait au trésor de la pirate Black Mary. Cette structuration nous permet de pleinement faire connaissance avec le groupe et chaque personnalité. Car oui, chaque a son caractère, et on se retrouve avec un groupe hétérogène, schéma plutôt classique des récits d’aventure. Mais si le schéma est classique, les auteurs nous offrent toutefois des personnalités ancrées dans les sensibilités actuelles. La situation géographique de Cannon Cove permet par exemple de parler écologie via l’une des héroïnes.

Il y a de la richesse là dessous.

De pages en pages, l’aventure prend de l’ampleur, et la chasse au trésor gagne en intensité et intérêt. Comme dans toute bonne aventure, la progression de notre club des cinq passe par différents lieux. Par ce biais, le récit gagne en profondeur, et on accroche de plus en plus au récit. En effet, par le jeu des découvertes et révélations, le récit nous happe et nous amène à tourner les pages pour découvrir où la quête mènera les filles. J’avais d’ailleurs eu ma première lecture sur Sequencity, et j’avais été assez frustré de devoir attendre la suite chaque semaine. Mais le livre en main, ce fut un plaisir à chaque relecture ! D’autant que la première lecture nous amène régulièrement sur la dernière page pour y lire les différentes notes. Cependant, dès lors que cette micro-coupure dans la lecture n’est plus nécessaire, rien ne nous ressort du titre. Sauf le cliffhanger de fin. Un cliff que je n’avais d’ailleurs pas anticipé et qui m’a donc plutôt surpris !

Naomi Franquiz offre au récit des planches agréables. Sa découpe des planches est dynamique et sert bien le scénario. Chaque personnage est identifiable et leurs caractères transpirent dans les planches. Les visages comme les corps sont expressifs. On pourra chercher et trouver quelques cases au décor fadasse, alors que d’autres fourmillent de détails.

Misift City a beau être un titre étiqueté jeunesse, sa lecture est toutefois plaisante pour les adultes. De plus, la grosse référence à un film culte des années 80’s parlera aux nostalgiques ! Mais au delà de ce gros clin d’œil, le récit a une identité propre, avec des héroïnes charismatiques sachant mener leur barque. La fin nous laisse attendre avec impatience la suite et fin de l’aventure, prévue pour le mois de Juin. Quatre mois.

 

Ils ont kiffé :

 

Retrouvez Misfit City chez Excalibur Comics !

 

Avez-vous apprécié cet article?
N’hésitez pas à le dire dans les commentaires. Ça nous fait toujours plaisir de vous lire.

Pour faire connaitre le site et nous soutenir, vous pouvez aussi partager nos publications sur les réseaux sociaux ou vous abonnez à notre newsletter.
Merci.

Pour comprendre nos notes subjectives :
5/5 J’adore
4/5 Trés cool
3/5 Sympa
2/5 Sans plus
1/5 Bof
0/5 Pas pour moi

 
Ombre planant au dessus de Lescomics City, traquant sans répit les fautes dans les ruelles de nos articles. Et de temps en temps, il prose sa patte également.


Vos commentaires :

Accueil Forums Misfit City Tome 1

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  ChtiDkois, il y a 1 mois et 2 semaines.

  • Auteur
    Messages
  • #32676

    ChtiDkois
    Participant

    Cannon Cove, dans l’Oregon. Cette petite bourgade du fond des États-Unis (sur)vit grâce au succès du film Les Gloomies dans les 80’s. Le quotidien tranquille de Wilder est chamboulé avec la découverte d’une carte au trésor. Une aventure dans laquelle elle embarque ses quatres amies.

    [Retrouvez l’article de chtidkois à l’adresse Misfit City Tome 1]

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.